Les substances engendrant la dépendance au poste de travail

Les substances engendrant la dépendance au poste de travail

De nombreuses entreprises éprouvent encore des difficultés à traiter du problème des substances engendrant la dépendance au poste de travail. Elles préfèrent ne pas aborder le sujet tant qu'un cas ne les oblige à le faire. Le mieux est pourtant de ne pas attendre le dernier moment et que la direction fixe dès maintenant des règles claires.

Les substances engendrant la dépendance au poste de travail

Lorsque les règles sont fixées, il est indispensable d'en informer les collaborateurs en les expliquant de manière motivante. Une interdiction de la consommation d'alcool n'aura en effet aucune efficacité si elle vient «d'en haut». Il faut montrer au personnel la dangerosité des substances engendrant la dépendance au poste de travail.

Ce que dit la loi

Obligations des employeurs et des travailleurs: tout employeur ou supérieur hiérarchique qui laisse sciemment un travailleur en état d'ivresse ou enfreignant les règles de sécurité poursuivre son travail commet une infraction art. 82 de la loi fédérale sur l'assurance-accidents(Le lien est ouvert dans une nouvelle fenêtre) . C'est au supérieur hiérarchique qu'incombe la tâche d'évaluer si un travailleur est en mesure d'effectuer son travail. La loi n'indique aucun taux d'alcool autorisé dans le sang.

Voir aussi la brochure «Les substances engendrant la dépendance au poste de travail d'un point de vue juridique»(Le lien est ouvert dans une nouvelle fenêtre) .

Recommandations de la Suva:

  • Elaboration et mise en œuvre de règles claires.
  • Une bière à la fin du travail n'est pas une mauvaise chose. Mais il ne faut pas oublier que la consommation de substances pouvant engendrer une ébriété est néfaste pour le travail.
  • Absence d'alcool dans les restaurants d'entreprise.
  • Assistance au lieu de sanction (licenciement): il convient que le supérieur hiérarchique direct parle d'abord avec le travailleur ayant des problèmes avec les substances pouvant engendrer une dépendance. Si le travailleur refuse toute aide, il est alors nécessaire de penser à un licenciement.

Autres informations