Quelques exemples de réintégration professionnelle réussie

Quelques exemples de réintégration professionnelle réussie

Une réintégration professionnelle réussie est une réintégration dans le cadre de laquelle les victimes d'accidents se voient offrir l'opportunité d'un nouveau départ professionnel et une meilleure qualité de vie.

Stapler Fahrer

Issue heureuse après un long calvaire: Domenico Rizza a retrouvé un emploi et sa joie de vivre

Victime d’une blessure au poignet qui, des années durant, l’a régulièrement contraint à des arrêts de travail prolongés, Domenico Rizza était à bout. La situation ne semblait pas vouloir s’améliorer, à tel point qu’il a fini par perdre non seulement toute joie de vivre, mais aussi son emploi. Mais tout est bien qui finit bien.

En ce matin de mars 2007, Domenico Rizza était dans sa salle de bain et voulait faire sa toilette lorsqu’il s’est aperçu qu’il était incapable d’effectuer un geste mille fois répété au cours de son existence. Son poignet droit s’y refusait, la douleur étant trop aiguë. Alors âgé de 30 ans, cet employé du service d’expédition d’une fabrique de peinture s’est quand même rendu à son travail, «mais en fait je ne pouvais pratiquement rien faire», se souvient Domenico Rizza. Le lendemain, il consultait un médecin.

Le début d’un long calvaire

Le médecin a diagnostiqué une fissure du carpe; probablement la conséquence de longues années d’efforts physiques. La main a alors été opérée une première fois sans grand succès. Deux autres opérations, au cours desquelles du tissu osseux a été

transplanté, ont suivi, ainsi que de la physio et d’autres thérapies. Les douleurs ont ensuite un peu diminué, mais la mobilité de la main droite est restée fortement réduite. Et pour couronner le tout, Domenico Rizza a été licencié en 2009.

«Par moments, j’’étais au bord de la crise de nerfs», raconte Domenico Rizza en toute franchise en évoquant son calvaire, qui l’a également accablé sur le plan psychique. Mois après mois, il envoyait des douzaines de lettres de candidature, «mais souvent, les entreprises répondaient qu’elles avaient besoin de gens en bonne santé . . . ».

Le case manager sert de relais

En 2010, Domenico Rizza lit une annonce pour un emploi dans le service logistique du spécialiste en électronique de loisirs et en électroménager Dipl. Ing. Fust SA. Le case manager qui s’occupait de Domenico Rizza à la Suva ayant déjà eu précédemment des contacts avec cette entreprise, il l’a aidé dans ses démarches.  Avec succès: Domenico Rizza s’est vu offrir l’opportunité d’entrer au service du distributeur spécialisé, tout d’abord au sein de l’expédition, puis comme cariste. Des travaux que sa main abîmée le contraint d’accomplir avec ménagement.

L’initiative «Réintégration professionnelle» de la Suva a constitué un tremplin parfait pour Domenico Rizza.  Pendant la phase initiale, la Suva par ailleurs a fourni une aide financière à l’entreprise pour sa disposition à aider un travailleur à réintégrer le monde du travail.  Après une année «à l’essai», Domenico Rizza a été embauché définitivement chez Fust. Une réinsertion parfaitement réussie.

«Je suis très reconnaissant que cette chance m’ait été offerte», raconte Domenico Rizza. Car grâce à son nouveau job, ce père de famille a retrouvé sa joie de vivre, même si son poignet n’est pas encore parfaitement remis

Issue heureuse après un long calvaire: Domenico Rizza a retrouvé un emploi et sa joie de vivre(Le lien est ouvert dans une nouvelle fenêtre)  

Quelques exemples pratiques de réintégrations réussies:

Autre exemple concret publié sur www.compasso.ch, le portail d'information pour employeurs dédié à la réadaptation professionnelle: