Brûlé dans une cuve de rétention

  • La cuve de rétention n’étant pas ventilée par un dispositif d’extraction, une atmosphère explosive s’est formée à l’intérieur.
  • L’explosion s’est produite alors que la victime mélangeait les composants d’un apprêt à base de solvants à l’aide d’un malaxeur fixé à une perceuse.
  • Prisonnier des flammes, le réviseur de citerne a succombé à ses brûlures le lendemain.
  • Cet accident aurait pu être évité si les règles vitales pour la maintenance avaient été respectées: éloigner les substances inflammables et empêcher les explosions et les intoxications au moyen d’un ventilateur d’extraction.

Les vapeurs de solvants n’ont pas été aspirées

Un réviseur de citernes et un auxiliaire sont chargés de repeindre l’intérieur de la cuve de rétention d’un réservoir à mazout. Après être descendu dans la cuve de 1,6 mètre de profondeur, le réviseur mélange dans un seau les différents composants d’un enduit à base de solvants au moyen d’un malaxeur fixé à une perceuse. Une fois l’apprêt épuisé, il en prépare une nouvelle quantité en suivant la même méthode.

Les vapeurs de solvants ont créé une atmosphère explosible dans la cuve, qui n’est pas ventilée au moyen d’un dispositif d’extraction. De surcroît, la victime a utilisé un outil inadéquat (perceuse munie d’une hélice de brassage), non protégé contre le risque d’explosion, qui s’est révélé être la source d’ignition de l’incendie.

Tandis que l’auxiliaire est en train de retourner vers le véhicule, un souffle le projette au sol. Il réalise alors qu’une déflagration s’est produite et accourt pour venir en aide à son collègue, dont les vêtements sont en feu, tout comme l’enduit appliqué sur les parois et le seau contenant le mélange. Grâce au poste d’extinction situé à proximité, il parvient à éteindre l’incendie et à faire sortir son collègue de la cuve.

Grièvement blessé, ce dernier décède le lendemain. L’auxiliaire est brûlé au niveau du cou mais bénéficiera de soins ambulatoires.

Les règles vitales n’ont pas été respectées

Le respect des règles vitales pour la maintenance aurait permis de prévenir cet accident:

  • Règle 7: «Nous éloignons les substances inflammables ou veillons à ce qu’elles ne puissent pas s’enflammer.»
  • Règle 8: «Dans les locaux exigus, nous empêchons les explosions et les intoxications au moyen d’un ventilateur d’extraction.»

En cas de non-respect d’une règle vitale, il faut dire STOP, interrompre le travail en cours et rétablir les conditions de sécurité requises.

Ce n’est qu’ensuite que le travail peut être repris.

Quelques conseils pour prévenir ce type d’accident

Employeurs et supérieurs

  • Lors de travaux nécessitant l’utilisation de produits contenant des liquides facilement inflammables (p. ex. peintures, vernis, résines polyester), mettez à disposition des équipements de travail appropriés:
    - conduits de ventilation suffisamment longs et adaptés aux lieux
    - équipements électriques (p. ex. moteurs, lampes) protégés contre le risque d’explosion
    - équipements de protection des voies respiratoires adaptés aux conditions de travail
  • Informez vos collaborateurs des risques et des mesures de protection nécessaires.
  • Contrôlez régulièrement le comportement de vos collaborateurs. En cas de non-respect des règles de sécurité, dites STOP et imposez leur respect.

Travailleurs

  • Veillez toujours à une bonne ventilation des locaux lors de travaux de peinture. Notamment dans les espaces exigus, il convient d’utiliser systématiquement un ventilateur d’extraction performant et protégé contre le risque d’explosion.
  • Lors de travaux avec des produits facilement inflammables, prenez des mesures de protection (p. ex. ventilateur et équipements protégés contre le risque d’explosion) conformes aux instructions de l’employeur (processus de travail).
  • En cas d’absence des équipements appropriés, dites STOP, interrompez le travail en cours et exigez de votre employeur la mise à disposition d’équipements adaptés.
  • Utilisez exclusivement des appareils protégés contre le risque d’explosion pour effectuer des travaux produisant ou pouvant produire des vapeurs de liquides facilement inflammables.

En procédant à la mise en œuvre des mesures susmentionnées, vous contribuez à prévenir des accidents graves et à préserver des vies.