L’ouvrier a été enseveli à la suite de l’effondrement de la paroi droite de la fouille.

Un ouvrier grièvement blessé après l’effondrement d’une fouille

  • L’effondrement d’une fouille de 2 m de profondeur a failli coûter la vie à un ouvrier.
  • L’accident est dû au fait que la paroi de la fouille n’était pas étayée.
  • Il aurait pu être évité si l’une des règles vitales spécialement destinée à la branche du bâtiment avait été respectée: «Nous sécurisons les fouilles et les terrassements dès 1,5 m de profondeur».

Pris au piège

La fouille n’était pas étayée

Mandatée pour poser une conduite d’évacuation des eaux usées dans le cadre de la construction d’un nouveau stade, une entreprise de génie civil creuse une fouille de 2 m de profondeur. Soudain, alors qu’un travailleur s’y trouve, l’une des parois verticales de la fouille s’effondre. L’ouvrier est pris au piège: il est plaqué contre la paroi opposée et à moitié enseveli sous un demi-mètre cube de terre.

Bien que ses deux collègues lui portent immédiatement secours et le dégagent à la pelle, il souffre de graves lésions internes et doit être transporté à l’hôpital. Les médecins diagnostiquent notamment des traumatismes au niveau de la rate, des reins et du foie, mais aussi plusieurs côtes fracturées.

La fouille n’était pas étayée

Les fouilles et les terrassements doivent être sécurisés dès lors qu’ils présentent une profondeur d’au moins 1,5 m. Dans le cas présent, personne n’a pris les mesures nécessaires pour prévenir l’effondrement de la fouille. L’accident ne se serait pas produit si la fouille avait été étayée ou si sa paroi avait été suffisamment inclinée pour assurer sa stabilité. L’ouvrier a eu beaucoup de chance de s’en sortir vivant, car de tels accidents se terminent souvent de manière tragique.

Non-respect des règles vitale

Le respect d’une règle vitale spécialement destinée à la branche du bâtiment aurait permis d’éviter l’accident.

  • Règle 8: Nous sécurisons les fouilles et les terrassements dès 1,5 m de profondeur.

En cas de non-respect d’une règle vitale, il faut dire STOP, interrompre le travail en cours et mettre en œuvre ou rétablir les conditions de sécurité requises. Ce n’est qu’ensuite que le travail peut être repris.

Un schéma montre une fouille présentant différentes inclinaisons de talus.
Conformément à l’ordonnance sur les travaux de construction, les parois talutées sont considérées comme dangereuses lorsque la relation 3:1 (terrains très compacts), 2:1 (terrains meubles) et 1:1 (terrains ébouleux) entre la profondeur et le recul horizontal ne peut pas être respectée.

Quelques conseils pour éviter ce type d’accident

Cadres et employeurs
  • Vous devez assumer vos responsabilités et informer vos collaborateurs qu’ils ne doivent exécuter des travaux dans des fouilles que si celles-ci sont protégées contre l’effondrement.
  • Les contremaîtres et les chefs d’équipe ne doivent pas tolérer que les ouvriers descendent dans des fouilles non sécurisées.
  • Assurez-vous avant le début des travaux que tous les dispositifs de protection nécessaires ont été installés.
  • Préparez les travaux devant être réalisés dans les fouilles de façon à ce qu’ils puissent en permanence être exécutés dans des conditions de sécurité optimales.
  • Faites immédiatement cesser les travaux dans les fouilles de 1,5 m de profondeur ou plus présentant des parois verticales et n’étant pas étayées.
  • Assurez-vous du respect des instructions de travail.
Collaborateurs
  • Informez-vous sur les dangers potentiels liés au poste de travail et exigez une formation adéquate de la part de votre employeur.
  • Suivez les instructions de vos supérieurs.
  • Dites STOP si vous devez travailler dans des fouilles de 1,5 m de profondeur ou plus présentant des parois verticales et n’étant pas étayées. Cessez le travail, informez votre supérieur et mettez en œuvre ou rétablissez immédiatement les conditions de sécurité.
Un ouvrier travaille dans une fouille dont les parois sont étayées.
Une fouille présentant des parois verticales n’est sûre que si elle est étayée.
Un schéma montre les dimensions d’une fouille étayée.
Dimensions d’une fouille étayée

Bases légales

  • Ordonnance sur les travaux de construction (OTConst), art. 3  Planification de travaux de construction
  • Ordonnance sur les travaux de construction (OTConst), art. 55  Généralités et art. 56  Talus
  • Ordonnance sur les travaux de construction (OTConst), art. 57  Etayages
  • Ordonnance sur la prévention des accidents (OPA), art. 6  Information et instruction des travailleurs et art. 11   bligations du travailleur
  • Ordonnance sur la prévention des accidents (OPA), art. 8  Travaux comportant des dangers particuliers