Ausrutschenund Stürzen im Schnee, Frau rutscht auf schneebedeckter Treppe aus, Winter

Modul de prévention «Kit de démarrage» Exemple de programme possible (env. 60 min)

  • En Suisse, les chutes et faux pas constituent la cause d’accident numéro un.
  • Un quart des accidents se produisent dans les escaliers.
  • Le module «Kit de démarrage» est conçu pour sensibiliser les cadres et les collaborateurs aux risques de chutes et faux pas.
  • Ce guide «do it yourself» contient toutes les informations nécessaires pour la présentation de la séance «kit de démarrage».

Choisir une personne qualifiée pour la présentation de l’action et disposant de bonnes aptitudes communicationnelles.

Introduction
  • Les participants donnent des exemples de situations où ils sont tombés.
  • Noter les principales causes d’accidents sur le flip-chart.
Présentations des faits et chiffres
  • Faire prendre conscience de la gravité et de la fréquence des chutes et faux pas.
  • Env. un tiers des chutes et faux pas sont dus à un trébuchement ou à une glissade. Deux tiers de ces accidents se produisent de plain-pied.
  • Dans notre entreprise, nous enregistrons env. x accidents dus à des chutes coûtant x francs en moyenne par an.
Projection du film «En bas»
Réactions des spectateurs
  • Ce film est-il réaliste? Si oui, pourquoi?
  • Quels risques de chute avez-vous reconnus?
  • Connaissez-vous des situations semblables (chez vous ou sur le chemin du travail)?
Analyse des causes en petits groupes
  • Quelle est la situation dans votre entreprise? Pourrait-on éliminer certains risques de chute?
  • Quelle est la situation chez vous?
  • Quelles sont les causes possibles des chutes?
Liste et analyse des réponses en plénum

Donner des exemples de causes de chutes et faux pas.

  • Causes techniques: revêtements de sols endommagés, sols glissants, chaussures inappropriées, absence de main courante, etc.
  • Causes organisationnelles: stress, désordre, etc.
Rébus en images
  • Les collaborateurs répondent aux questions du rébus «Juste ou faux» (à condition que les organisateurs aient préalablement commandé les documents nécessaires à cet effet).
Conclusion

Inviter les collaborateurs à éliminer les situations à risque ou à les annoncer à la personne chargée de la prévention des chutes et faux pas. Si un responsable n’a pas encore été
nommé, profiter de l’occasion pour le faire.