Une femme est assise parallèlement au bord d’un bureau et à un écran.

Ergonomie des postes de travail informatisés: prévenir les troubles physiques

  • Les troubles physiques liés au travail sur écran surviennent généralement au niveau des vertèbres cervicales, des épaules, des coudes, des poignets, du dos ou encore des yeux.
  • Ces troubles sont souvent dus à un agencement inadéquat du poste de travail, à une mauvaise disposition des équipements ou à l’emploi d’instruments inappropriés.
  • Une fois les causes identifiées, il est généralement possible d’y remédier très facilement.

Les principales causes de tensions cervicales sont les suivantes:

Ecran trop haut
Une femme est assise devant un écran réglé à la bonne hauteur.
Veillez à ce que l’écran soit positionné suffisamment bas. Afin d’éviter une crispation au niveau des vertèbres cervicales, il convient de baisser légèrement les yeux pour regarder le milieu de l’écran.
Une femme est assise derrière un écran réglé à la bonne hauteur.
La ligne de vision horizontale doit se situer au moins 10 cm (soit la largeur d’une main) plus haut que le bord supérieur de l’écran.
Un écran de 24 pouces ou plus doit pouvoir être abaissé jusqu’au bureau.
Ecran placé sur le côté
Vue plongeante d’une femme assise bien droite devant un écran
Placez l’écran et le clavier devant vous, parallèlement au bord du bureau.
Une femme est assise parallèlement au bord d’un bureau et à un écran.
En plaçant l’écran juste devant vous, vous préviendrez une distorsion de la colonne vertébrale.

Documents juste devant le buste ou à côté du clavier
Une femme est assise bien droite devant un écran, un clavier et un support pour documents.

Le fait de placer ses documents imprimés entre le clavier et l’écran permet d’éviter d’adopter une position courbée.

La souris doit se trouver à proximité du clavier. Il convient de ménager une surface d’appui d’environ 10 cm pour les mains entre le clavier et le bord du bureau.

Un support légèrement incliné facilite la lecture des documents.

Ordinateur portable sans équipements complémentaires
Une femme utilise un ordinateur portable équipé d’un clavier externe.

Si vous travaillez plus d’une heure par jour sur un ordinateur portable, utilisez un clavier et une souris externes. Vous pourrez ainsi rehausser légèrement l’arrière de l’appareil, p. ex. avec un support pour documents.

Si la taille de l’écran est inférieure à 15 pouces, un écran supplémentaire est nécessaire au bout de deux heures.

Téléphone tenu entre l’oreille et l’épaule
Un homme téléphone au moyen d’un kit mains libres.

Un kit mains libres est particulièrement utile pour téléphoner tout en se servant du clavier et de la souris.

Vous éviterez ainsi de relever les épaules et de pencher la tête sur le côté.

Port de lunettes à verres progressifs standard
Champ de vision avec des lunettes à verres progressifs standard.
Les lunettes à verres progressifs standard ne sont pas adaptées à un travail sur écran. En effet, le champ de vision est fortement restreint au niveau de l’écran.
Un homme portant des lunettes est assis devant un écran.
Pour mieux voir, les personnes portant des lunettes regardent l’écran à travers la partie inférieure de celles-ci («zone de lecture»). Pour ce faire, elles inclinent la tête vers l’arrière, ce qui provoque des tensions au niveau des cervicales.
Champ de vision avec des lunettes à verres progressifs pour l’intérieur
Les lunettes à verres progressifs pour l’intérieur proposent une zone de lecture plus large.

Les principales causes de troubles au niveau des épaules sont les suivantes:

Bureau trop haut (épaules relevées)

 

Une femme est assise devant un bureau trop haut.
Si le bureau est réglable en hauteur, il faut d’abord régler correctement le fauteuil, puis adapter la hauteur du bureau à celle des coudes.
Un homme est assise sur un fauteuil de bureau
Si le bureau n’est pas réglable en hauteur, le fauteuil doit être réglé de telle sorte que les coudes se trouvent à la même hauteur que le bureau. Si vos pieds ne sont plus entièrement en contact avec le sol, utilisez un repose-pieds.
Fauteuil trop bas
Un homme est assise sur un fauteuil de bureau.

Si le bureau est réglable en hauteur, faites en sorte que le dessous de vos cuisses repose bien à plat sur l’assise. Vos pieds doivent être entièrement en contact avec le sol. Les jambes et les cuisses, de même que les cuisses et le buste, doivent former un angle droit ou légèrement obtus.

La distance entre le bord de l’assise et la pliure du genou doit être d’au moins deux doigts.

Un fauteuil de qualité doit posséder un dossier inclinable et réglable en hauteur proposant un soutien de la région lombaire et disposant d’un mécanisme synchrone (dossier basculant).

Si le bureau n’est pas réglable en hauteur, le fauteuil doit être ajusté en conséquence.

Données détaillées sur le réglage du siège (brochure 44034, p. 9) 

Souris et clavier trop loin du corps (bras tendus)
Vue plongeante d’une femme ayant une main posée sur un clavier et l’autre sur une souris.

Evitez de vous servir de la souris avec le bras tendu. Celle-ci doit se trouver à proximité du clavier. Il convient de ménager une surface d’appui d’environ 10 cm pour les mains entre le clavier et le bord du bureau.

Les claviers indiqués comme étant ergonomiques ne le sont pas toujours. Certains modèles disposent d’un pavé numérique assez grand sur le côté droit, ce qui fait que la souris ne peut pas être placée suffisamment près. L’utilisateur doit alors tendre le bras, ce qui peut occasionner des troubles au niveau des épaules et des coudes.
Il est parfois préférable d’utiliser un clavier sans pavé numérique.

Téléphone tenu entre l’oreille et l’épaule
Un homme téléphone au moyen d’un kit mains libres.

Un kit mains libres est particulièrement utile pour téléphoner tout en se servant du clavier et de la souris.

Vous éviterez ainsi de relever les épaules et de pencher la tête sur le côté.

Souris trop grande (sollicitation de l’épaule)
Une main est posée sur une souris.

La taille de la souris doit être adaptée à celle de la main. Si la souris est trop grande et que le pouce et l’auriculaire ne touchent pas la surface du bureau, les mouvements partent de l’épaule, ce qui peut à la longue occasionner des troubles.

Une souris symétrique présente l’avantage de pouvoir être utilisée aussi bien avec la main droite qu’avec la main gauche.

Les principales causes de troubles au niveau des coudes et des poignets sont les suivantes:

Souris et clavier trop loin du corps (bras tendus)
Vue plongeante d’une femme ayant une main posée sur un clavier et l’autre sur une souris.

Evitez de vous servir de la souris avec le bras tendu. Celle-ci doit se trouver à proximité du clavier. Il convient de ménager une surface d’appui d’environ 10 cm pour les mains entre le clavier et le bord du bureau.

Les claviers indiqués comme étant ergonomiques ne le sont pas toujours. Certains modèles disposent d’un pavé numérique assez grand sur le côté droit, ce qui fait que la souris ne peut pas être placée suffisamment près. L’utilisateur doit alors tendre le bras, ce qui peut occasionner des troubles au niveau des épaules et des coudes.
Il est parfois préférable d’utiliser un clavier sans pavé numérique.

Réglage trop lent de la vitesse de la souris (mouvements extrêmes du poignet)
Ecran d’ordinateur.
Réglez la vitesse du pointeur de façon à ne pas devoir bouger la souris de plus de 5 cm pour déplacer le pointeur à l’horizontale d’un bord à l’autre de l’écran.
Une souris est posée sur un tapis adapté.

La vitesse de la souris peut être réglée via le panneau de configuration: Démarrer / Panneau de configuration / Souris / Options du pointeur / Vitesse du pointeur. Il convient généralement de la régler au maximum.

Si, après cette opération, il faut encore bouger la souris de plus de 6 cm, il est conseillé de la remplacer.

Souris trop grande (sollicitation de l’épaule)
Une main est posée sur une souris.

La taille de la souris doit être adaptée à celle de la main. Si la souris est trop grande et que le pouce et l’auriculaire ne touchent pas la surface du bureau, les mouvements partent de l’épaule, ce qui peut à la longue occasionner des troubles.

Une souris symétrique présente l’avantage de pouvoir être utilisée aussi bien avec la main droite qu’avec la main gauche.

Les principales causes de troubles au niveau du dos sont les suivantes:

Documents juste devant le buste ou à côté du clavier
Une femme est assise bien droite devant un écran, un clavier et un support pour documents.

Le fait de placer ses documents imprimés entre le clavier et l’écran permet d’éviter d’adopter une position courbée.

La souris doit se trouver à proximité du clavier. Il convient de ménager une surface d’appui d’environ 10 cm pour les mains entre le clavier et le bord du bureau.

Un support légèrement incliné facilite la lecture des documents.

Ordinateur portable sans équipements complémentaires
Une femme utilise un ordinateur portable équipé d’un clavier externe.

Si vous travaillez plus d’une heure par jour sur un ordinateur portable, utilisez un clavier et une souris externes. Vous pourrez ainsi rehausser légèrement l’arrière de l’appareil, p. ex. avec un support pour documents.

Si la taille de l’écran est inférieure à 15 pouces, un écran supplémentaire est nécessaire au bout de deux heures.

Accoudoirs trop bas (inclinaison latérale du buste)

Les accoudoirs n’ont aucune utilité sur le plan ergonomique. Ils permettent uniquement aux personnes corpulentes ou souffrant de troubles aux genoux de s’asseoir et de se lever plus facilement.

Si votre fauteuil est équipé d’accoudoirs, ces derniers doivent être courts et réglables en hauteur. Ils doivent se trouver à la même hauteur que le bureau. S’ils sont trop bas, vous aurez tendance à vous pencher sur le côté, ce qui pourrait entraîner une distorsion de la colonne vertébrale et éventuellement des troubles.

Ils doivent en outre être courts afin de vous permettre de vous approcher le plus possible du bord du bureau. Ce n’est qu’ainsi que vous pourrez adopter une posture correcte et éviter de devoir tendre le bras pour vous servir du clavier.

Les principales causes de troubles oculaires sont les suivantes:

Ecran trop haut
Une femme est assise devant un écran réglé à la bonne hauteur.
Veillez à ce que l’écran soit positionné suffisamment bas. Afin d’éviter une crispation au niveau des vertèbres cervicales, il convient de baisser légèrement les yeux pour regarder le milieu de l’écran.
Une femme est assise derrière un écran réglé à la bonne hauteur.
La ligne de vision horizontale doit se situer au moins 10 cm (soit la largeur d’une main) plus haut que le bord supérieur de l’écran.
Un écran de 24 pouces ou plus doit pouvoir être abaissé jusqu’au bureau.
Distance inadéquate entre l’œil et l’écran
Un homme est assis devant un écran. La distance entre son visage et l’écran correspond plus ou moins à la longueur de son bras.

La distance optimale entre l’œil et l’écran dépend de la taille de ce dernier, de sa résolution, du logiciel utilisé, de l’acuité visuelle et des verres correcteurs utilisés.

Compte tenu de la taille des écrans actuels (19 à 21 pouces), cette distance doit être comprise entre 60 et 80 cm. Pour un individu de taille moyenne, cela correspond à peu près à la distance entre les yeux et le bout des doigts, bras tendu.

Si votre écran est relativement grand (24 pouces ou plus), la distance sera supérieure. Attention: les écrans plus grands ont souvent une résolution plus élevée, ce qui se traduit par des caractères plus petits. Utilisez par conséquent la fonction de zoom (p. ex. Ctrl + molette de la souris).

Port de lunettes à verres progressifs standard
Champ de vision avec des lunettes à verres progressifs standard.
Les lunettes à verres progressifs standard ne sont pas adaptées à un travail sur écran. En effet, le champ de vision est fortement restreint au niveau de l’écran.
Un homme portant des lunettes est assis devant un écran.
Pour mieux voir, les personnes portant des lunettes regardent l’écran à travers la partie inférieure de celles-ci («zone de lecture»). Pour ce faire, elles inclinent la tête vers l’arrière, ce qui provoque des tensions au niveau des cervicales.
Champ de vision avec des lunettes à verres progressifs pour l’intérieur
Les lunettes à verres progressifs pour l’intérieur proposent une zone de lecture plus large.