Le port d'EPI contre la noyade est indispensable en cas de travaux dans, à proximité ou au-dessus de l’eau.

Protection contre la noyade Equipements de protection individuelle dans le cadre de travaux exécutés dans, à proximité ou au-dessus de l’eau

  • Lorsqu’il existe un risque de chute dans le cadre de travaux exécutés dans, à proximité ou au-dessus de l’eau, le port d’un gilet de sauvetage est obligatoire.
  • Les EPI contre la noyade doivent être choisis en fonction de l'usage prévu, de la conformité aux normes et du confort d’utilisation des équipements.
  • Les gilets de sauvetage permettent de flotter sur le dos et de respirer.
  • Les aides à la flottabilité permettent de flotter, mais elles ne protègent pas contre la noyade en cas de perte de connaissance.

Enseignements tirés de la pratique

Les travailleurs appelés à effectuer des travaux dans, à proximité ou au-dessus de l’eau sont rarement protégés contre le risque de chute ou de noyade. L’ordonnance sur les travaux de construction indique pourtant clairement que des mesures de protection doivent être prises dans le cadre de ces travaux.
Il semble très difficile d’inciter les travailleurs à porter des EPI contre la noyade (p. ex. des gilets de sauvetage). Il est donc important que les supérieurs hiérarchiques adoptent une attitude claire à ce sujet et imposent le port de ces équipements de protection individuelle.

Risques: dans quelles situations faut-il porter des équipements de protection individuelle contre la noyade?

Les personnes travaillant dans, à proximité ou au-dessus de l’eau sont exposées au risque de noyade. De tels travaux doivent être réalisés dans de nombreuses branches (construction, production d’énergie au moyen de centrales hydroélectriques, traitement de l’eau potable et des eaux usées, police, sapeurs-pompiers, protection civile, personnes travaillant sur des bateaux ou des embarcadères, etc.).
Les personnes en détresse peuvent être emportées par des courants, des tourbillons ou des remous et il est alors souvent très difficile de les secourir.

Quels sont les différents types d’équipements?

On distingue deux types d’EPI contre la noyade: les gilets de sauvetage et les aides à la flottabilité.
Les gilets de sauvetage permettent de flotter sur le dos. Ils présentent une répartition suffisante de la flottabilité pour faire en sorte que l’utilisateur se trouve automatiquement dans une position où ses voies respiratoires sont maintenues hors de l'eau et lui permettre de continuer à respirer même en cas de perte de connaissance.

Les aides à la flottabilité ne sont pas en mesure de placer automatiquement l’utilisateur sur le dos dans une position de sécurité. Elles garantissent uniquement la flottaison indiquée sur les EPI et offrent le soutien nécessaire pour nager dans des eaux abritées (piscine, etc.). Elles ne protègent pas de la noyade en cas de perte de connaissance.

Gilet de sauvetage automatique avec crochet de sauvetage
Gilet de sauvetage automatique avec crochet de sauvetage

Quels sont les critères de choix des équipements?

Lors du choix des EPI contre la noyade, il faut tenir compte de l’usage prévu, de la conformité aux normes et du confort d’utilisation des équipements.

D’autres critères doivent également être pris en compte:

  • confort et adéquation à la morphologie de l’utilisateur
  • gêne et contraintes subies par l’utilisateur dans le cadre de son travail
  • flottabilité et positionnement automatique de l’utilisateur sur le dos en cas de perte de connaissance (niveau de sécurité)
  • facilité de remplacement des pièces d’usure et des consommables

Marquage des EPI

Le type et le niveau de performance des gilets de sauvetage ou des aides à la flottabilité sont indiqués sur le produit sous forme de texte ou de pictogrammes.

Pictogrammes pour le marquage des gilets de sauvetage et des aides à la flottabilité
Pictogrammes pour le marquage des gilets de sauvetage et des aides à la flottabilité
Pictogrammes pour le marquage des gilets de sauvetage et des aides à la flottabilité. Les chiffres indiqués se rapportent aux niveaux de performance décrits dans la norme EN ISO 12402-6.
Données obligatoires relatives au produit

Les fabricants de gilets de sauvetage et d’aides à la flottabilité ne sont pas tenus d’appliquer les recommandations en matière de présentation de l’étiquette. Les données suivantes doivent toutefois figurer durablement sur l’équipement:

  1. nom du produit
  2. norme applicable et niveau de performance
  3. caractéristiques spéciales (si les accessoires et les performances du gilet de sauvetage dépassent le cadre de la norme et que les EPI possèdent p. ex. un écran de protection intégré ou un équipement de détresse spécial)
  4. toute application spéciale (p. ex. relative aux sports en eaux vives, aux techniques de lutte contre l’incendie ou aux performances dans des conditions climatiques extrêmes)
  5. flottabilité assurée par: un matériau à flottabilité inhérente, du gaz ou de l’air, un matériau à flottabilité inhérente et du gaz ou de l’air
  6. gilet de sauvetage: à fonctionnement automatique en totalité, à fonctionnement de secours manuel, à gonflage buccal seulement
  7. volume de flottabilité: au total ou proportions de volume de flottabilité inhérente et de flottabilité par gonflage
  8. harnais de sécurité: intégré au gilet de sauvetage ou pouvant être porté sur le corps, sous l’équipement de flottabilité
  9. taille du gilet de sauvetage: par cochage de la taille correspondante dans un tableau des tailles ou  par indication des mensurations (taille, tour de poitrine ou masse corporelle, ou une combinaison de ces informations)

Normes

  • EN ISO 12402-2: Equipements individuels de flottabilité – Partie 2: Gilets de sauvetage, niveau de performance 275 – Exigences de sécurité
  • EN ISO 12402-3: Equipements individuels de flottabilité – Partie 3: Gilets de sauvetage, niveau de performance 150 – Exigences de sécurité
  • EN ISO 12402-4: Equipements individuels de flottabilité – Partie 4: Gilets de sauvetage, niveau de performance 100 – Exigences de sécurité
  • EN ISO 12402-5: Equipements individuels de flottabilité – Partie 5: Aides à la flottabilité, niveau de performance 50 – Exigences de sécurité
  • EN ISO 12402-6: Equipements individuels de flottabilité – Partie 6: Gilets de sauvetage et aides à la flottabilité pour usages spéciaux – Exigences de sécurité et méthodes d’essai complémentaires

Informations complémentaires

www.sapros.ch/protection-contre-la-noyade   

 

Les contenus de cette page remplacent la publication «Tout ce que vous devez savoir sur les EPI» (réf. 44091.F).