Un ouvrier porte un casque et un demi-masque de protection.

Protection des voies respiratoires Risque d'air vicié? A vos masques!

  • Des appareils de protection des voies respiratoires doivent être utilisés lorsque des mesures organisationnelles ou techniques s’avèrent impossibles ou insuffisantes.
  • Ces équipements ne garantissent une protection efficace que s’ils sont correctement utilisés et entretenus.
  • Ils doivent être parfaitement ajustés et leur forme doit être adaptée.
  • Les masques complets et les demi-masques ne conviennent pas aux personnes portant la barbe, car cette dernière peut amoindrir l’étanchéité de l’équipement.

Enseignements tirés de la pratique

La santé des travailleurs doit d’abord être protégée par des mesures d’ordre technique et organisationnel. En d’autres termes, il faut remplacer, dans la mesure du possible, les substances et les procédés nocifs par des techniques et des produits moins dangereux. Il est également nécessaire d’installer des dispositifs d’aspiration et de ventilation sur le lieu de travail. Des appareils de protection des voies respiratoires doivent être utilisés lorsque des mesures techniques ou organisationnelles s’avèrent impossibles ou insuffisantes.

Le personnel doit être formé à l’utilisation de ces équipements, et ceux-ci doivent impérativement faire l’objet d’une utilisation et d’un entretien appropriés afin de garantir l’effet protecteur souhaité. Il est primordial qu’ils soient parfaitement ajustés et que leur forme soit adaptée.

Les masques complets et les demi-masques ne conviennent par exemple pas aux personnes portant la barbe, car celle-ci peut altérer l’étanchéité de l’équipement.

Risques: à quoi servent les appareils de protection des voies respiratoires?

Ils protègent contre les poussières, gaz, vapeurs ou brouillards contenant des substances ou des micro-organismes nocifs.

Quels sont les différents types d'équipements?

On opère une distinction entre les appareils filtrants et les équipements indépendants de la qualité de l’air ambiant.

Masques complets ou demi-masques à filtres interchangeables (filtres à charbon actif)
Demi-masque et filtres interchangeables
Demi-masque à filtres interchangeables
Deux demi-masques filtrant les particules
Demi-masques filtrant les particules
Ces masques se composent d’un corps de masque et d’un filtre interchangeable inséré dans ce dernier. C’est le type de filtre qui détermine l’effet protecteur et le facteur de protection du masque. Il peut protéger contre les gaz, les vapeurs et (ou) les particules.
Masques contre les poussières fines (demi-masques filtrant les particules, demi-masques à usage unique)
Masque complet à filtres interchangeables
Masque complet à filtres interchangeables
Ces masques ne sont généralement conçus que pour un usage unique. Leur durée d’utilisation est donc limitée. Constitués (principalement ou dans leur intégralité) d’un matériau filtrant, ils offrent une protection contre les poussières et les aérosols (brouillards). L’adjonction d’une fine couche de charbon actif peut être efficace contre les odeurs incommodantes, mais ne protège pas des gaz et vapeurs nocifs.
Un travailleur porte un appareil filtrant à ventilation assistée avec cagoule.
Appareil filtrant à ventilation assistée avec cagoule
Ces équipements disposant d’un système de ventilation intégré aspirent l’air ambiant via un filtre interchangeable et fournissent de l’air épuré à travers une cagoule ou un masque. Ils sont plus confortables que les masques filtrants décrits ci-dessus.
Classification des filtres

On opère une distinction entre les filtres à gaz et les filtres à particules. Les filtres à gaz (filtres à charbon actif) sont souvent combinés avec un filtre à particules. Celui-ci peut également être utilisé comme préfiltre. La classe du filtre donne des indications sur son effet protecteur. En règle générale, plus la capacité de filtration est élevée, plus la résistance à la respiration est forte.

Remarques importantes concernant l’utilisation des appareils filtrants
  • Les filtres à particules réutilisables doivent être remplacés au plus tard lorsque la résistance à l’inspiration augmente de manière significative. Les masques filtrant les gaz doivent être immédiatement changés dès que des substances nocives ont pénétré à l’intérieur du masque (irritation, goût ou odeur désagréable).
  • La durée d’utilisation des filtres combinés et des filtres à gaz est limitée. Ils doivent généralement être remplacés au bout de six mois maximum.
  • Les filtres à gaz ne doivent pas être employés pour se protéger contre les substances inodores, car il n’est pas possible de détecter la saturation du filtre avec ce type de substances. Danger de mort!
  • L’humidité peut amoindrir l’efficacité des filtres, notamment dans le cas des filtres à gaz de type A. De manière générale, les filtres à particules deviennent inefficaces une fois humides.
  • Les filtres ne permettent pas de se protéger efficacement contre certains gaz, notamment le gaz naturel, les gaz liquéfiés, le dioxyde de carbone et certains hydrocarbures halogénés (p. ex. le dichlorométhane).
  • L’utilisation d’appareils filtrants n’est autorisée que lorsque la concentration en oxygène est supérieure à 17 % vol. et que la concentration en substances nocives est inférieure à la valeur maximale admise pour le filtre utilisé.
  • Les auto-sauveteurs (appareils de protection respiratoire pour l’évacuation selon EN 404) sont similaires aux appareils filtrants pour ce qui est de leur fonctionnement et de leur structure, mais ils sont exclusivement réservés à l’évacuation et ne doivent pas être utilisés comme des équipements de travail.
Appareils de protection respiratoire isolants non autonomes

Ces équipements fonctionnent indépendamment de la qualité de l’air ambiant. Soit l’air est fourni sous forme d’air comprimé purifié, soit le porteur de l’appareil inhale directement l’air frais extérieur. La longueur limitée des tuyaux restreint le périmètre d’action de l’utilisateur.

Un appareil de protection respiratoire isolant doit être utilisé lorsqu’un dispositif de protection respiratoire à filtre s’avère insuffisant.

Appareil de protection respiratoire isolant avec masque complet (pièce faciale)
Appareil de protection respiratoire isolant avec masque complet.
Appareils de protection respiratoire isolants autonomes

Dans le cas des appareils à circuit ouvert, la réserve d’air respirable est transportée dans des bouteilles d’air comprimé, et dans le cas des appareils à régénération d’air, l’air expiré est débarrassé du gaz carbonique, enrichi en oxygène et réinjecté dans le circuit. Ces deux types d’appareils ne s’utilisent comme EPI que dans certains cas particuliers.

Quels sont les critères de choix des équipements?

Avant d’acheter des équipements de protection des voies respiratoires, vous devez procéder à une évaluation des risques au sein de votre entreprise. Cette évaluation doit impérativement inclure les aspects suivants:

  • caractéristiques et risques des substances nocives; l’emballage et les fiches de données de sécurité des produits dangereux contiennent des informations sur les risques et les mesures de protection à prendre
  • forme prise par les substances nocives dans l’air ambiant (gaz, vapeurs, particules ou aérosols)
  • concentration attendue des substances dans l’air ambiant et valeurs limites d’exposition sur le lieu de travail
  • environnement de travail, durée et pénibilité de la tâche

Autres critères importants:

  • résistance respiratoire
  • modalités d’entretien
  • absence d’irritation de la peau
  • confort
  • acceptation par les collaborateurs

Quelles sont les précautions d'utilisation des appareils de protection des voies respiratoires?

Etant donné que le port de masques de protection entraînant une résistance respiratoire élevée (p. ex. les systèmes à filtres) est pénible, il est nécessaire de limiter la durée d’utilisation. Cette dernière dépend également de la température ambiante et de l’effort physique à fournir. Il ne faut en aucun cas travailler plus de trois heures sans interruption avec des masques filtrants sans ventilation assistée. Lors des travaux nécessitant une protection des voies respiratoires, il est impératif de planifier des pauses fixes d’une durée d’une demi-heure au minimum.

Normes

  • EN 143: Filtres à particules
  • EN 149: Demi-masques filtrants contre les particules
  • EN 405: Demi-masques filtrants à soupapes contre les gaz ou contre les gaz et les particules
  • EN 529: Appareils de protection respiratoire – Recommandations pour le choix, l’utilisation, l’entretien et la maintenance – Guide

Informations complémentaires

Sapros (plateforme d’achat de produits de sécurité):

www.sapros.ch/protection-respiratoire  

Association suisse d’entreprises EPI

www.swiss-safety.ch  

 

Les contenus de cette page remplacent la publication «Tout ce que vous devez savoir sur les EPI» (réf. 44091.F).