Sol d’un local industriel

Sécurité du sol des voies de circulation à l’intérieur de l’entreprise

  • Les sols des voies de circulation doivent résister aux charges auxquelles ils sont soumis.
  • Une surface plane permet de prévenir les accidents dus à des chutes ou à des faux pas.
  • Des surfaces antidérapantes et sur lesquelles les liquides peuvent s’écouler rapidement améliorent la sécurité.

Capacité de charge adaptée

Panneau indiquant une capacité de charge du sol de 500 kg/m2
Panneau indiquant la capacité de charge du sol

La capacité de charge des sols et des caillebotis des voies de circulation à l’intérieur de l’entreprise doit être adaptée à l’utilisation prévue. En d’autres termes, le poids des véhicules et des charges à supporter ne doit pas être supérieur à la capacité de charge du sol.

Les grilles doivent résister à la corrosion.

Surface plane sans risque de chute

Chaussée mal rénovée présentant de grandes différences de hauteur
Cette chaussée n’a pas été correctement rénovée. Les différences de hauteur sont trop importantes.

Les sols des voies de circulation à l’intérieur de l’entreprise doivent être plans et ne pas présenter de trous, de rainures, d’arêtes ou tout autre obstacle pouvant entraîner une chute ou un faux pas (p. ex. jonction entre deux surfaces différentes). En règle générale, on qualifie d’obstacle pouvant entraîner une chute ou un faux pas toute différence de hauteur de plus de 4 mm.

Les grilles doivent être posées au niveau du sol. Les bords et les charnières situés dans la zone de circulation ne doivent pas dépasser du sol.

Les grilles sont à monter et à fixer de manière qu’elles ne puissent ni glisser ni basculer.

Taille limitée des ouvertures dans le sol

Sol dans lequel est encastré un caillebotis
Les caillebotis doivent être au même niveau que le reste du sol et ne doivent pas présenter de trop grandes ouvertures.

La taille maximale autorisée des ouvertures dans le sol des voies de circulation (p. ex. trous des caillebotis) est de 35x35 mm. Ces dimensions passent de 20x20 mm à 100 mm au maximum, si des postes de travail ou d’autres voies de circulation se trouvent en dessous. Les caillebotis dotés de grandes ouvertures (p. ex. ouvertures de chargement pour marchandises en vrac ) ne doivent pas être utilisés comme voies de circulation. Il ne faut jamais dépasser les distances suivantes entre les tiges des caillebotis:

  • 50 x 50 mm ou
  • 80 x 250 mm, lorsque le caillebotis ne doit être emprunté que par le personnel d’exploitation,
  • 150 x 150 mm, lorsque le caillebotis est surélevé et qu’on empêche ainsi qu’il soit emprunté par hasard,
  • 250 x 250 mm, lorsque le caillebotis est surélevé qu’une balustrade empêche l’accès à celui-ci.

Source : art. 12, commentaire de l’OLT 4 relatif à la loi sur le travail..

Propriétés antidérapantes

Sol recouvert d’un revêtement antidérapant
Un revêtement antidérapant assure une meilleure sécurité des voies de circulation.

La surface des voies de circulation doit être antidérapante. Afin de limiter le risque de glissade dans les zones humides, le sol doit permettre aux liquides de s’écouler rapidement.

Les grilles encastrées dans le sol des chemins destinés aux piétons doivent être dotés d’une résistance au glissement appropriée (surface piquée).

Pour en savoir plus: