Dosimétrie

Dosimétrie: nous vous aidons à remplir vos obligations!

  • Les personnes exposées aux radiations dans le cadre de leur activité professionnelle sont soumises à des obligations en matière de dosimétrie.
  • La Suva vous aide à remplir cette obligation.
  • Les jeunes au-dessous de 16 ans ne peuvent pas être employés comme personnes exposées aux radiations.

Nouveautés à partir du 2018

  • Dans le domaine de la radiologie d'intervention, le port d'un second dosimètre est dorénavant obligatoire à proximité immédiate du patient («dosimétrie double»).
  • Dorénavant, les cabinets dentaires exploitant exclusivement des petites installations fixes à rayons X ne sont plus soumises aux obligations en matière de dosimétrie.
    Les petites installations à rayons X ont une tension cathodique jusqu'à 70 kV, un courant cathodique maximal de 15 mA et un champ de radiation avec un diamètre jusqu'à 6 cm. Dans le domaine de la médecine dentaire, ces installations sont désignées comme installations intraoraux.
  • Le document de dose jaune est abandonné.
    Lors de la résiliation des rapports de travail, il faut remettre un résumé  (par ex. Document dosimétrique personnel ) consigné de toutes les doses absorbées à la personne concernée. En cas de changement d'emploi, il faut, comme jusqu'ici, inscrire la dose accumulée dans le courant de l'année dans le document de dose temporaire  (vert).

Qui est concerné ?

Les personnes exposées aux radiations dans le cadre de leur activité professionnelle sont soumises à des obligations en matière de dosimétrie.

Sont considérées comme exposées aux radiations les personnes suivantes:

  • toutes les personnes qui, de par leur activité ou formation professionnelle, peuvent potentiellement accumuler une dose effective annuelle dépassant 1 mSv (valeur limite pour la population)
    ou
  • qui, dans le cadre de leur activité ou formation professionnelle, travaillent dans des secteurs contrôlés et surveillés.

Les personnes au-dessous de 16 ans ne peuvent pas être employées comme personnes exposées aux radiations dans le cadre de leur activité professionnelle.

  • Une valeur limite de 20 mSv par an est applicable pour toutes les personnes exposées aux radiations à partir de 18 ans.
  • Une valeur limite annuelle de 6 mSv est applicable pour toutes les personnes entre 16 et 18 ans exposées aux radiations.
  • Pour les femmes enceintes, une dose maximale de 1 mSv ne doit pas être dépassée pour l'enfant à naître, à partir du moment où l'on a connaissance de l'état et jusqu'à la naissance.
  • Une valeur limite annuelle de 500 mSv est applicable pour la peau, les mains et les pieds.
  •  Une valeur limite annuelle de 20 mSv est applicable à partir du 1er janvier 2019 pour le cristallin.
  • L'unité pour les grandeurs dosimétriques est Sievert (Sv).
  • La dose individuelle en profondeur Hp ou Hp(10) est la dose équivalente H dans le tissu tendre, à une profondeur de 10 mm dans le domaine du thorax.
  • La dose individuelle en surface Hs ou Hp(0,07) est la dose équivalente H dans le tissu tendre, à une profondeur de 0,07 mm dans le domaine du thorax (S = surface).
  • La dose individuelle en surface pour les extrémités Hextr est une dose équivalente mesurée à l'aide d'un dosimètre des extrémités à une profondeur de 0,07 mm dans le domaine des extrémités.
  • Dans la pratique, la dose effective E correspond à la dose individuelle en profondeur Hp. En cas d'incorporation supplémentaire, il faut additionner à Hp la dose effective consécutive E50.
  • La dose consécutive effective E50 constitue la dose effective E, qui est accumulée à la suite d'une absorption d'un nucléide par le corps (incorporation) dans le courant de 50 ans. Lorsqu'une incorporation a eu lieu, la dose consécutive effective E50 est saisie pour l'année concernée.
  • La dose équivalente H est la dose absorbée multipliée par un facteur de pondération de la radiation tenant compte du type de rayonnement (gamma, neutrons, etc.) et des effets différenciés sur le tissu humain.

La Suva utilise des dosimètres à thermoluminescence. Les dosimètres exposés aux radiations ne deviennent pas radioactifs.

Dosimètre pour l'ensemble du corps
Dosimètre pour l'ensemble du corps

Les dosimètres pour l'ensemble du corps saisissent simultanément la dose en profondeur Hp et la dose en surface Hs.

Utilisation
Les dosimètres pour l'ensemble du corps sont portés à hauteur de la poitrine (pour les femmes enceintes à hauteur du ventre).

Dosimétrie double
Dosimétrie double

Utilisation
Les dosimètres dotés d'une étiquette bleue doivent être portés par-dessus le tablier de plomb et les dosimètres dotés d’une étiquette blanche au-dessous de celui-ci.

Dosimeter Fingerring X.JPG
Dosimètre des extrémités

Utilisation
Les dosimètres sur bague doivent être portés autant que possible à l'endroit où il faut s'attendre à la dose la plus importante.

Dosimètre manuel
Dosimètre manuel

Utilisation
Dans le domaine de la recherche.

Dosimètre frontal
Dosimètre frontal

Utilisation
Mesures ultérieurs spécifiques dans les domaines de la recherche et de la médecine nucléaire.

La Suva vous assiste

Nous surveillons votre exposition aux radiations avec des procédures simples et sans faille.
  • Nous attribuons un dosimètre vert et un dosimètre rouge à toute personne exposée aux radiations. Ces dosimètres sont personnels et non transmissibles. Les dosimètres verts sont portés durant les mois pairs et les rouges durant les mois impairs. Une surveillance sans faille est ainsi assurée au-delà du mois en cours.
  • A la fin de chaque mois, vous recevez les dosimètres pour le mois suivant ainsi que les résultats du mois précédant dans une boîte orange. Si vous le souhaitez, les résultats vous sont transmis par voie électronique.
  • Après échange des dosimètres, vous renvoyez la boîte adressée et affranchie à la Suva. Veuillez apposer une note spécifique pour le dosimètre d'une personne exposée aux radiations et absente pour une période prolongée (maternité, vacances, etc.). Les deux dosimètres concernés demeurent réservés pour cette personne et seront réactivés à la reprise de l'activité.
  • Les valeurs de dosimétrie de chaque personne exposée aux radiations sont conservées auprès de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) dans le registre central des doses (RCD). L'OFSP conserve ces données durant 100 ans.

Qualité reconnue

  • Nous procédons au calibrage ponctuel des dosimètres et remplaçons ces derniers si nécessaire.
  • La dosimétrie de la Suva est officiellement reconnue par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP ) comme service de dosimétrie
  • ainsi qu'en qualité de laboratoire STS 0192 par le Service d’accréditation Suisse SAS.
STS 0192
Coûts d'évaluation
  • Dosimètre pour l'ensemble du corps: CHF 7.60 par évaluation
  • Dosimètre sur bague: CHF 8.70 par évaluation
  • Contrôle d'incorporation: CHF 21.– par évaluation
  • Dosimètre à neutrons: sur demande
Coûts pour dosimètres perdus et lavés
  • Dosimètres perdus (après une période d'attente de deux mois): CHF 60.–
  • Reconditionnement de dosimètres lavés: CHF 20.–
Frais d'envoi
  • Jusqu'à huit dosimètres lettre midi, courrier A
  • Plus de huit dosimètres lettre midi ou PostPac Priority (variante la plus économique)
Facturation

Tous les coûts sont facturés annuellement en avril pour l'ensemble de l'année précédente. Facturation: prix net, payable dans les 30 jours, TVA de 7,7 % en sus.

Personnes de contact

Votre interlocuteur pour tout renseignement (mutations, messages):

Team dosimétrie de la Suva

Franziska Fürholz, MSc Physics, direction
Graziella Tommasini
Sandra di Paolo
Erika Fesslmeier
Claudia Schilliger-Murer
Selene Schneider-Rosales
Antonietta Catalano-Visco
Verena Schorno Eberli

  • Suva, Physique - Dosimétrie