Logo Suva à l'entrée principale de Fluhmatt

Collaborer pour un retour rapide au poste de travail

Une collaboration étroite entre les entreprises, le corps médical et les assurances sociales favorise un retour plus rapide au travail des personnes accidentées ou atteintes d’une maladie professionnelle. Sur cette page, vous découvrirez comment cette collaboration fonctionne et comment vous pouvez y contribuer.

Table des matières

En bref

  • Un retour rapide au travail après un accident ou une maladie professionnelle est avantageux pour toutes les parties prenantes. En effet, plus l’incapacité de travail est longue, plus la réinsertion après une maladie professionnelle ou un accident est difficile.
  • C’est pourquoi les entreprises, les associations, les assurances sociales et le corps médical travaillent en étroite collaboration. De la sorte, ils permettent un retour rapide au travail pour les personnes concernées.
  • Des accords de collaboration cantonaux garantissent une coopération fructueuse entre toutes les parties prenantes. L’échange d’informations simplifie le processus de réinsertion et offre le meilleur soutien possible aux collaborateurs après un accident ou une maladie d’origine professionnelle.

La collaboration expliquée simplement

Dans notre vidéo, vous découvrirez comment l’échange d’informations entre les entreprises, le corps médical et les assurances sociales simplifie le processus de réinsertion.

erklaervideo_zusammenarbeitsvereinbarung_ohne_vereinbarung_de.mp4 - Cover

Rôle du corps médical dans la réinsertion

Dans notre vidéo, vous apprendrez comment des informations détaillées sur le poste de travail peuvent vous aider à évaluer la capacité de travail d’une personne accidentée et les possibilités de retour au poste de travail.

erklaervideo_zusammenarbeitsvereinbarung_modulfilm_aerzte_de_1080p25_12mbs_highquality_digichannels.mp4 - Cover

Qui prend part à la collaboration?

Un retour rapide au travail est dans l’intérêt de tous, et notamment de la personne accidentée. ​ Plusieurs études montrent que les chances de réinsertion diminuent de moitié après une incapacité de travail de six mois. C’est pourquoi les entreprises, les associations, les assurances sociales et le corps médical s’engagent sans relâche pour une réinsertion rapide des personnes accidentées ou malades. Une collaboration étroite et un échange d’informations intensif améliorent les chances d’un retour rapide au travail. Tout le monde y gagne, notamment sur le plan financier. ​

La communication, un facteur de réussite

Une incapacité de travail ne pose pas seulement de grands défis à la personne accidentée, mais également aux entreprises, au corps médical ainsi qu’aux assurances sociales concernées. La communication est essentielle pour une collaboration réussie entre toutes les parties prenantes.

Les employeurs ont besoin d’informations aussi transparentes que possible sur le moment et les conditions dans lesquelles une personne accidentée peut retourner au travail. Ces informations facilitent la planification des ressources.

De leur côté, les médecins traitants ont besoin de connaître la situation de leurs patients sur leur lieu de travail ainsi que les offres de réinsertion possibles et les postes de travail protégés dans l’entreprise. ​Ce n’est qu’ainsi qu’ils peuvent évaluer la capacité de travail totale ou partielle d’une personne. Les personnes accidentées ont pour leur part besoin d’une perspective professionnelle motivante.

Pour combler ces lacunes d’information, nous avons élaboré en concertation des principes et des fiches d’information sur l’incapacité de travail pour chaque canton.

Convention de collaboration des cantons

Vous trouverez un excellent exemple d’un tel accord de collaboration sur le site Internet du canton de Soleure reWork Netzwerk Solothurn

. Dans le centre de téléchargement et de commande, vous trouverez les conventions d’autres cantons.

Téléchargements et commandes

Feuillet d'information pour les médecins et les employeurs:

Canton de Fribourg
Canton de Genève
Canton Jura

Cette page vous a-t-elle été utile?