Arditë Shabani et Olivier Paul, lauréats du Grand Prix entourent Lorène Mesot, lauréate du Prix Coup de cœur.
4 novembre 2022 | Communiqué de presse

Prix Suva des Médias 2022: la RTS et Heidi.news au sommet

Le jury de la 29ème édition du Prix Suva des Médias a remis ses distinctions le 4 novembre 2022 au CHUV. Arditë Shabani et Olivier Paul de la RTS décrochent le Grand Prix 2022. Le Prix Coup de cœur est décerné à Lorène Mesot de Heidi.news.

Table des matières

Parmi les 25 œuvres soumises cette année, le jury a distingué deux travaux journalistiques particulièrement méritants, récompensés pour le Grand Prix d’un montant de CHF 7'000.—et pour le prix Coup de Cœur d’un montant de CHF 5'000.—.

Le Grand Prix à Arditë Shabani et Olivier Paul de la RTS

«Comment j’ai géré mon Parkinson et rêvé d’un traitement qui fonctionne» raconte le parcours d’Yves Auberson, l’histoire d’un homme qui fait écho à celle d’autres malades de Parkinson, mais aussi à plus d’une décennie de recherche sur les maladies neuro-dégénératives, avec ses découvertes, ses échecs, et ses perspectives. Le récit débute le jour où Yves Auberson se prépare à subir une opération du cerveau, qui devrait largement diminuer les symptômes de la maladie de Parkinson. Yves Auberson a été diagnostiqué avec la maladie de Parkinson à l’âge de 35 ans. Depuis, sa vie est un combat, une longue marche semée d’embûches, mais aussi d’espoirs, de belles rencontres et d’exploits sportifs.

Le jury a apprécié un reportage poignant, émouvant et courageux qui coche toutes les cases du journalisme, l’histoire d’un homme qui fait face à une maladie neuro-dégénérative, avec ses attentes, ses découvertes et ses perspectives.

Lorène Mesot de Heidi.news reçoit le Prix Coup de Cœur 2022

«En Suisse, des enfants trop souvent seuls face au trouble de leur parent»: grandir avec un parent atteint d’un trouble psychique est le lot de milliers d’enfants en Suisse. Après avoir grandis à l’ombre d’un trouble psychique, Cinq adultes, âgés de 23 à 45 ans, ont décidé de sauter le pas, de sortir du silence pour raconter une maladie qui n’est pas la leur, mais qui a façonné leur quotidien. Des histoires magnifiques de résilience et d’amour chahuté, mais qui signent aussi, parfois, d’inquiétants échecs de société.

Le jury a apprécié le courage de la journaliste d’aborder dans son article un sujet méconnu et tabou, celui de la solitude des jeunes face à la maladie de leur proche à travers cinq témoignages éloquents et touchants.

La prévention par l’information

Créé en 1993, le Prix Suva des Médias a pour but de promouvoir les travaux journalistiques en langue française se rapportant à la prévention des accidents dans les activités professionnelles et privées ainsi qu’à celle des troubles de la santé d’une manière générale.

Nouveaux membres du jury en 2023

Trois nouveaux membres font leur entrée au jury du Prix Suva des Médias. Il s’agit de Magalie Goumaz (La Liberté), Sylvie Logean (Le temps) et Amit Juillard (Blick.ch). Ils remplacent Jean-Cosme Zimmermann (Le Nouvelliste), décédé en 2021, ainsi que Daniel Pillard (Ringier Axel Springer) et Louis Ruffieux (La Liberté) qui ont décidé de se retirer à la fin de cette édition 2022, après avoir partagé leurs connaissances et leurs compétences durant de nombreuses années. 

Les membres du jury du Prix Suva des Médias

Renata Libal,          Rédactrice en chef Magazine Encore!, Présidente Jury

Olivier Favre         Directeur division Sécurité au travail, Suva

Magalie Goumaz    Rédactrice en chef adjoine, La Liberté

Marc-Henri Jobin    Directeur, Centre de Formation au Journalisme et aux Médias

Amit Juillard          Journaliste d’investigations, Blick.ch

Bertrand Kiefer      Rédacteur en chef, Médecine et Hygiène

Sylvie Logean        Cheffe de la rubrique Sciences, Le Temps

Luc Mariot             Adjoint de direction au département Société et Culture, RTS

Virginie Matter       Rédactrice en chef adjointe, RTS Info

Grand Prix, Arditë Shabani et Olivier Paul, RTS

«Comment j’ai géré mon Parkinson et rêvé d’un traitement qui fonctionne»

Prix Coup de cœur, Lorène Mesot, Heidi.news:

«En Suisse, des enfants trop souvent seuls face au trouble psychique de leur parent»
A télécharger sur le site www.suva.ch/media

Arditë Shabani et Olivier Paul, lauréats du Grand Prix entourent Lorène Mesot, lauréate du Prix Coup de cœur.

De gauche à droite :

Arditë Shabani, Lorène Mesot et Olivier Paul.

Portrait de la Suva

La Suva exerce son activité depuis 1918 et emploie près de 4400 personnes au siège de Lucerne, sur les 18 sites des agences réparties dans toute la Suisse et dans ses deux cliniques de réadaptation de Bellikon et de Sion. Entreprise indépendante de droit public, elle assure près de 130 000 entreprises, soit 2 millions d’actifs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. Les bénéficiaires de l’assurance-chômage sont assurés automatiquement à la Suva. La Suva assume aussi la gestion de l’assurance militaire sur mandat de la Confédération, ainsi que l'assurance-accidents des personnes bénéficiant de mesures de l’AI. Les prestations de la Suva comprennent la prévention, l’assurance et la réadaptation. La Suva est financièrement autonome et ne perçoit pas de subventions. Ses excédents de recettes sont redistribués aux assurés sous forme de réductions de primes. Les partenaires sociaux – employeurs et salariés – de même que la Confédération sont représentés au sein du Conseil de la Suva.

Autres communiqués de presse