Tableau de niveaux sonores pour l’industrie des boissons: voici comment déterminer le niveau sonore

Table des matières

Illustration non disponible
Standard Variante
Référence
86380.DFI
Moyens d'information
Document, PDF
Édition
31.01.2023

Description

Une exposition au bruit élevée sur le lieu de travail peut durablement nuire à la santé. Par conséquent, des prescriptions strictes en matière d’émission sonore et de niveau de pression acoustique au poste de travail s’appliquent.

Pour protéger efficacement la santé de vos collaborateurs, vous devez d’abord connaître le niveau sonore dans votre entreprise. Comme les mesures sont complexes, nous avons préparé un tableau répertoriant l’exposition au bruit type des différents métiers et professions de l’industrie des boissons.

Dans une brasserie ou une distillerie par exemple, le niveau d’exposition au bruit atteint 83 décibels; il est nettement plus élevé que dans une entreprise viticole (75 décibels). Cela signifie que des mesures de protection contre le bruit doivent être prises dans les brasseries et distilleries. Elles ne sont en revanche pas nécessaires dans les entreprises viticoles. D’après le tableau des décibels dans la liste, la ventilation (sans insonorisation) des caves des cuves sous pression est, avec 110 décibels, l’activité avec le niveau sonore continu le plus élevé.

Téléchargez le tableau de niveaux sonores «Industrie des boissons» et vérifiez quels sont les postes de travail et les collaborateurs exposés à des émissions de bruit trop élevées.

Ce tableau de niveaux sonores fait partie d’une liste générale de tableaux pour la plupart des branches. Vous trouverez un aperçu dans la «Liste des tableaux de niveaux sonores».

Cette page vous a-t-elle été utile?

Thématiques complémentaires