Fiche thématique poussières fines: dangers et valeurs limites

Table des matières

Illustration non disponible
Standard Variante
Moyens d'information
Fiches thématiques, PDF
Édition
01.10.2006

Description

Les processus de combustion sont principalement à l’origine des poussières fines. Le trafic motorisé constitue environ la moitié des émissions tandis qu’un tiers des émissions proviennent de l’industrie et des ménages. Les moteurs diesel sont en grande partie responsables des particules de poussières fines – en particulier sur les chantiers.

La pollution aux particules fines se divise en trois catégories:

  • PM 10: taille des particules < 10 µ: les particules peuvent pénétrer dans les voies respiratoires.
  • PM 1: taille des particules < 1 µ: les particules peuvent atteindre les alvéoles pulmonaires.
  • PM 0,1: taille des particules < 0,1 µ: les particules ultrafines sont absorbées par les alvéoles pulmonaires et rejoignent le système sanguin.

Une forte exposition aux particules fines peut entraîner par exemple des réactions inflammatoires dans les poumons. Si les personnes concernées souffrent déjà d’une maladie des voies respiratoires, elles peuvent alors développer des formes d’asthme. Des filtres à particules, qui sont déjà obligatoires par exemple sur les moteurs diesel pour les travaux souterrains, permettent d’y remédier.

Notre fiche thématique «Pollution de l’air par les particules et les poussières fines» explique en détail les notions scientifiques fondamentales et indique les valeurs limites, dangers et traitements.

En cas d’utilisation de moteurs diesel dans votre exploitation, mieux vaut vous informer sur la pollution aux particules fines et sur les dangers des poussières fines. Téléchargez notre fiche thématique et consultez également notre rubrique «Médecine du travail».

Cette page vous a-t-elle été utile?

Thématiques complémentaires