Robert Latscha mit Portraitmaler Heinz Freidrich.JPG, 100 Jahre Suva

Portraits d'anthologie

La tradition débute en 1921 avec le départ du premier président du Conseil d'administration de la Caisse nationale suisse d'assurance en cas d'accidents. Paul Usteri est immortalisé par un portraitiste. Une marque d'honneur rendue depuis lors à la mémoire de chaque directeur, président de Direction et président du Conseil d'administration de la Suva. Cette galerie de portraits garnit aujourd'hui le foyer de la salle du Conseil d'administration dans le bâtiment du siège à Lucerne.

Paul Usteri, Verwaltungspräsident 1912-1921

Paul Usteri (1912–1921)
Né en 1853 à Zurich, mort en 1927 à Zurich, études de droit, doctorat à Zurich (1877), greffier du tribunal de district de Meilen (1878–1885), chancelier de Zurich (1885-1892), conseiller municipal radical zurichois (1892–1896), député au Grand Conseil zurichois (1889–1906), conseiller aux Etats (1900–1922), directeur de la Société suisse d'Assurances générales sur la vie humaine (1896–1912), premier président du Conseil d'administration de la Caisse nationale suisse d'assurance en cas d'accidents (1912–1921), président du Comité d'administration de la NZZ (1917–1927), président du Conseil de banque de la BNS (1923–1927), président du PRD zurichois (1907–1911), refuse de se porter candidat au Conseil fédéral (1917), membre de la délégation suisse à la SdN (1920–1922)

Paul Usteri est considéré comme le véritable fondateur de la Caisse nationale suisse d'assurance en cas d'accidents. Dans sa fonction de rapporteur de la commission du Conseil des Etats, chargée de l'examen préalable de la «loi fédérale sur l'assurance contre les maladies et les accidents», il bouleverse les projets du Conseil fédéral et de la Chambre basse en usant de son influence politique et de son expérience en tant que directeur de la Société suisse d'Assurances générales sur la vie humaine.

Sur le plan politique, il impose l'indépendance organisationnelle et légale de la Caisse nationale suisse d'assurance en cas d'accidents. Selon les projets de loi du Conseil fédéral, l'institution doit être conçue comme une entité de l'administration fédérale. Paul Usteri s'inspire de l'expérience acquise en tant que cofondateur et vice-président de la Banque nationale créée en 1906, hors de la sphère bureaucratique fédérale.

Sur le plan technique, il veille à faire instaurer des bases solides. Il se distancie, d'une part, des calculs actuariels reposant sur des comparaisons avec l'étranger. Bien plus, il amène les compagnies d'assurance «Winterthour» et «Zurich» à livrer les statistiques empiriques nécessaires à la mise en place d'une institution d'assurance-accidents pour les travailleurs en Suisse. Il limite, d'autre part, l'effectif assuré tout en exigeant une nette distinction entre assurance-accidents professionnels et assurance-accidents non professionnels.

Paul Usteri est également prédestiné pour la fonction de président du Conseil d'administration au moment de la constitution de la Caisse nationale suisse d'assurance en cas d'accidents suite à la votation populaire de 1912. Il abandonne la présidence de la Société suisse d'Assurances générales sur la vie humaine à Zurich pour mieux se concentrer sur la création de la nouvelle institution à Lucerne. Il est nommé président à la deuxième séance du Conseil d'administration du 3 octobre 1912. Extrait du procès-verbal: «Ainsi s'est-on accordé, avec l'approbation du Conseil fédéral, et si Monsieur Usteri accepte sa nomination, sur le versement d'une indemnité annuelle de 15 000 francs au président pour sa contribution active et la gestion des affaires de la présidence. Le sacrifice demeure néanmoins de taille pour Monsieur Usteri.» 

Herrmann Schüpach, Verwaltungsratspräsident der Suva, 1921-1948

Hermann Schüpbach (1921–1948)
Né en 1877 à Steffisburg, mort en 1949 à Berne, étude d'avocat à Thoune, député radical au Grand Conseil bernois (1905–1920), conseiller national (1922–1935), président de groupe (1928–1933), perd les élections au Conseil fédéral face à Rudolf Minger (1929), administrateur (entre autres Astra, Merkur, Tobler, Banque populaire suisse, Philips, Scintilla, Viscosuisse)

Karl Obrecht, Verwaltungratspräsident der Suva (1949-1972)

Karl Obrecht (1949–1972)
Né en 1910 à Soleure, mort en 1979 à Küttigkofen, doctorat en droit (1935), avocat et notaire, député radical au Conseil national (1947–1959), conseiller aux Etats (1959–1965), président de plusieurs commissions, motion demandant la révision totale de la Constitution fédérale (1965), administrateur auprès de différentes entreprises dont Nestlé, et président d'associations économiques, comme la Société générale de l'industrie horlogère suisse SA et la Fédération de l'industrie horlogère suisse

Luigi Generali, Verwaltungsratspräsident der Suva (1973–1990)

Luigi Generali (1973–1990)
Né en 1920 à Faido, mort en 2005 à Lugano, licence en économie à l'Université de St-Gall (1943), puis travaille dans le secteur bancaire et industriel à Zurich, directeur des Forces motrices de la Maggia (1950–1985) et de Blenio (1956–1985), membre du Conseil d'administration des deux centrales hydrauliques (1985–1990), président du PRD tessinois (1968–1978), conseiller communal de Muralto (1956–1960), député au Grand Conseil (1955–1957 et 1959–1976), conseiller national (1971–1979), conseiller aux Etats (1979–1983), président du groupe PRD (1975–1978), président de l'Association bancaire tessinoise (1983–1995), cofondateur du Centre d'études bancaires de Vezia (1990)

Franz Steinegger, Verwaltungsratsprösident der Suva, 1991-2013

Franz Steinegger (1991–2013)
Né en 1943 à Flüelen, études de droit à l'Université de Zurich (1969), examen du brevet d'avocat et de notaire à Uri (1970), Chancellerie d'Etat du canton d'Uri (1970–1981), étude d'avocat à Altdorf (1981), conseiller communal de Flüelen (1973–1983), président du conseil communal (1983–1986), président du PRD uranais (1977–1984), chef de l'état-major de crise du canton d'Uri lors des intempéries de 1977 et 1987, conseiller national (1980–2003), président du PRD suisse (1989–2001), président de la Fédération suisse de tourisme (1988), président central du Club Alpin Suisse (1989–1991), président d'Expo.02 (1999), vice-président du Conseil de fondation de la Garde aérienne suisse de sauvetage, président du Musée Suisse des Transports à Lucerne (depuis 2004), administrateur auprès de diverses entreprises dont la NZZ (2012–2013: présidence) et le groupe Dätwyler

Markus Dürr, Verwaltungsratspräsident der Suva 2014-2017

Markus Dürr (2014–2017)
Né en 1947 à Gams, examen d'état et doctorat en médecine vétérinaire à l'Université de Berne, assistant auprès de l'Hôpital des Animaux de l'Université de Berne (1974–1977), cabinet vétérinaire à Malters (1977–1999), président du Conseil communal PDC de Malters (1987–1996), membre du Conseil d'Etat du canton de Lucerne (1999–2009)

Gabriele Gendotti

Gabriele Gendotti (depuis 2018)
Né en 1954 à Faido, avocat et notaire avec études d'avocat à Faido, Biasca et Bellinzone (jusqu'en 2000), conseiller communal PLR à Faido (1983–2000), député au Grand Conseil (1987–1999), Conseiller national (1999), conseiller d'Etat du canton du Tessin (2000–2011), vice-président de la municipalité de Faido (depuis 2015). Président du Conseil de fondation du Fonds national suisse de la recherche scientifique FNS (depuis 2012, membre depuis 2003), président du Conseil de fondation de l'Institut de Recherche en Biomédecine (IRB) à Bellinzone (depuis 2012).

Directeurs (jusqu'en 1974) et présidents de Direction (dès 1974)

Alfred Tzaut (1913–1936)
Né en 1868 à Lausanne, mort en 1938 à Lucerne, diplôme d'ingénieur mécanicien (1888), participation à la construction de tunnels sur la route reliant Santiago du Chili à Buenos Aires (dès 1890), puis ouverture d'un bureau d'ingénieurs à Lausanne, président et délégué du Conseil d'administration de l'Assurance Mutuelle Vaudoise à Lausanne (1909–1913), premier directeur de la Caisse nationale suisse d'assurance en cas d'accidents (1913–1936), membre du Comité consultatif de prévention des accidents du Bureau International du Travail, membre de la Commission fédérale des installations électriques (1921–1930)

Alfred Taut, 1. Direktor, 1913-1936

Avec la nomination d'Alfred Tzaut en tant que directeur fondateur de la Caisse nationale suisse d'assurance en cas d'accidents, le Conseil d'administration crée la surprise, puisqu'il s'agit d'un ancien opposant à la nouvelle loi sur l'assurance contre les maladies et les accidents. Alfred Tzaut faisait partie d'un groupe critiquant l'état social et contestant par principe toute immixtion étatique dans les affaires des caisses de secours privées. Il fut président de l'Assurance Mutuelle Vaudoise à Lausanne. Alfred Tzaut vient en outre de Suisse romande, qui fera bloc contre la loi soumise à la votation populaire en 1912, le canton de Vaud la rejetant par 73 % de suffrages négatifs.

Alfred Tzaut demeure le seul candidat après que, selon le procès-verbal du Conseil d'administration du 15 janvier 1913, «deux directeurs de compagnies d'assurance privées réunissant les qualifications nécessaires» se retirent. Il est nommé, malgré ses antécédents, sans voix contraire.

Le choix d'Alfred Tzaut s'explique aussi par des motivations tactiques. En nommant un ancien opposant, le Conseil d'administration réussit à apaiser les détracteurs de la nouvelle assurance sociale. Avec Paul Usteri, également issu de l'économie privée, il poursuit une politique prudente et parfois même restrictive des dépenses, qui se retrouve d'abord sous le feu de la critique en raison d'un tarif des primes jugé excessif, mais résistant à la crise économique mondiale des années 1930. En 1936, alors qu'Alfred Tzaut prend sa retraite, Hermann Schüpbach, président du Conseil d'administration, formule ses adieux en ces termes: «… en tant que directeur de l'institution, il a toujours su apporter la preuve éclatante que les craintes qu'il avait pu exprimer pendant la campagne de votation étaient infondées».

Arnold Bohren (1936–1942)
Né en 1875 à Heiligenschwendi, mort en 1957 à Thoune, études universitaires de mathématiques et physique à Berne, Zurich et Paris, maître à l'école normale de Berne, privat-docent (1908) et professeur de sciences actuarielles à l'Université de Berne (1919), membre fondateur de l'Association des Actuaires suisses (1905), membre socialiste du Conseil communal de Berne (1908–1918), sous-directeur de la Suva (1918–1936), membre de la direction de la Croix-Rouge suisse (dès 1935), commissaire fédéral pour le règlement des dommages de neutralité lors de la Deuxième Guerre mondiale

Arnold Bohren, Direktor der Suva, 1936-1942

Hans Gervais (1942–1948)
Né en 1880 à Schaffhouse, mort en 1949 à Lucerne, doctorat en lettres à l'Université de Berne (1904), employé dans des compagnies d'assurances en Allemagne, chef de la division accidents de la Suva (1917), sous-directeur (1929)

Hans Gervais, Direktor der Suva (1942-1948)

Ulrich Oertli (1949–1954)
Né en 1890 à St-Gall, mort en 1954 à Lucerne, études de droit à Zurich, Berne, Berlin et Paris, doctorat (1913), avocat à St-Gall, expert juridique auprès de la Suva (1920–1922), chef de la division juridique (1922–1942), sous-directeur (1942–1949), président du bureau suisse de prévention des accidents

Fritz Lang (1954–1970)
Né en 1902 à Zurich, mort en 1976 à Lucerne, doctorat en médecine à l'Université de Zurich (1927), médecin auprès de diverses cliniques en Suisse et à l'étranger (1927–1932), médecin de l'administration centrale de la Suva (1932–1936), suppléant du médecin-chef (1936–1951), médecin-chef (1951–1954), habilitation à l'Université de Zurich (1941), privat-docent en médecine des accidents (1941–1949), professeur extraordinaire à l'Université de Bâle (1948–1951), puis à l'Université de Zurich (1951–1970), professeur ordinaire à l'Université de Zurich (dès 1970); Fritz Lang, seul médecin à avoir occupé la plus haute fonction de la Suva, était considéré comme un expert des pneumoconioses; Fritz Lang était social-démocrate

Prof. Dr. Fritz Lang, Direktor der Suva, (1954–1970)

Willy Wunderlin (1971–1974)
Né en 1909 à Berne, mort en 1988 à Lucerne, études de sciences actuarielles, mathématiques, physique, astronomie et économie politique à l'Université de Berne, doctorat en sciences naturelles (1934), chargé par la Suva de mener des études sur la protection des yeux contre le rayonnement à Iéna, chef du secteur mathématique de la Suva (1937), chef de la division statistique mathématique (1949), sous-directeur (1957), également lecteur (cours sur les systèmes financiers des assurances sociales et les problèmes de l'assurance-accidents obligatoire) à l'Université de Berne (dès 1956), professeur honoraire (dès 1965), membre du Comité directeur de l'Association des actuaires suisses

Dr. Willy Wunderlin, Direktor der Suva (1971–1974)

Robert Latscha (1974–1982)
Né en 1921 à Soleure, mort en 1995 à Lucerne, études de mathématiques et d'économie à l'Université de Berne, doctorat en sciences naturelles (1949), collaborateur scientifique de la Suva (1949–1957), chef de la division statistique mathématique (1957–1962), chef de la division primes nouvellement créée (1962–1971), directeur (1971–1974), président de la Commission de surveillance du bureau suisse de prévention des accidents

Dr. Robert Latscha, Direktionspräsident der Suva, 1974-1982

Hans Peter Fischer (1982–1988)
Né en 1923 à Schaffhouse, mort en 2011 à Lucerne, études de droit à Berne et Zurich, doctorat et avocat, juriste auprès du secrétariat général de la Suva (1957–1965), secrétaire général adjoint (1965–1971), membre de la Direction et chef du département affaires juridiques, prestations d'assurance et médecine (1971–1982), membre du groupe libéral du Grand Conseil de la Bourgeoisie de Lucerne

Dr. Hans Peter Fischer, Direktionspräsident der Suva, 1982-1988

Dominik Galliker (1988–1998)
Né en 1938 à Gunzwil, études de physique à l'Université de Fribourg, doctorat en physique expérimentale, chef de l'unité de recherche chez BBC (1969–1973), entrée à la Suva au secteur acoustique et radioprotection (1973–1978), chef du secteur physique et du team technologie (1974–1985), membre de la Direction (1985–1988), président du Conseil de fondation du bureau suisse de prévention des accidents, président de la Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail CFST, vice-président du Comité Chimie de l'Association Internationale de Sécurité Sociale AISS, conseiller communal et président du Conseil communal de Stansstad (dans les années 1980); après s'être retiré de la Suva: membre du Conseil de banque de la Banque cantonale de Nidwald, membre du Conseil d'administration de la société Helsana, président de la Commission de surveillance de l'Hôpital cantonal d'Obwald à Sarnen, vice-président et directeur de l'Academia Engelberg (depuis 2001)

Dr. Dominik Galliker, Direktionspräsident der Suva, 1988-1998

Ulrich Fricker (1999–2015)
Né en 1953, études de gestion du risque et d'actuariat à l'Université de St-Gall, doctorat en économie (1982), entrée au groupe ELVIA (1980), chef de la direction régionale Mittelland (1985), directeur et membre de la Direction du groupe ELVIA (1993), chef de la division gestion des risques et conseil en assurance de KPMG/Fides Alexander SA (1995), président du Conseil de fondation du bureau suisse de prévention des accidents, président de la Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail CFST; après avoir pris sa retraite: membre du conseil hospitalier de l'Hôpital cantonal de Lucerne (depuis 2017)

Dr. Ulrich Fricker, Direktionspräsident der Suva, 1999-2015

Felix Weber (depuis 2016)
Né en 1965, études de gestion du risque et d'actuariat à l'Université de St-Gall (1991), différentes fonctions dirigeantes auprès du groupe Zurich Assurances (1992–2002), chef du secteur Vente de la CONCORDIA Assurance suisse de maladies et accidents (2003–2005), puis membre du Comité directeur (2005–2008), membre de la Direction de la Suva et chef du département prestations d'assurance et réadaptation (2009–2015), président du Conseil de fondation du bureau suisse de prévention des accidents, président de la Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail CFST, diplômé du Senior Executive Program of the London Business School (2014)

Felix Weber, Direktionspräsident der Suva, ab 2016

Immagine iniziale: Il pittore Heinz Friedrich ritrae Robert Latscha

Afin de garantir une mise en page optimale, veuillez utiliser la fonction d’export au format PDF.