«white risk»: pour la prévention des accidents d avalanche

De nombreux amateurs de sports d’hiver recherchent le grand frisson hors des pistes balisées. L’engouement général pour le ski de randonnée et le hors piste s’accompagne d’une augmentation des risques d’accidents dus aux avalanches. Le CD-Rom interactif sur la prévention des accidents d’avalanche édité par SuvaLiv et l’Institut Fédéral pour l’Etude de la Neige et des Avalanches à Davos (ENA) a été présenté aujourd’hui lors d’une conférence de presse à Zurich.

Il y a environ 150 accidents d’avalanche par an en Suisse. Un triste bilan: 25 morts et presque autant de blessés. Sur l’ensemble des amateurs de sports d’hiver impliqués dans un accident d’avalanche, l’ENA estime qu’une personne sur cinq perd la vie. Selon les statistiques, seule une personne ensevelie sur deux survit. Il est donc indispensable que les adeptes du ski de randonnée et du hors piste connaissent et sachent évaluer correctement les risques auxquels ils s’exposent. Le CD-Rom élaboré par l’ENA et la Suva sur la prévention des accidents d’avalanche leur est spécialement destiné. «Ce CD-Rom est conçu comme un parcours d’exploration permettant d’acquérir de façon simple et amusante des connaissances précieuses sur les avalanches», explique Stephan Harvey, auteur de «white risk» et spécialiste des prévisions d’avalanches à l’ENA. Chaque thématique est abondamment illustrée par des animations, des photos, des séquences filmées, des textes parlés et des exercices. Le système de navigation structuré sur trois niveaux, qui permet d’évoluer d’un sujet simple vers des points plus complexes, convient tant aux débutants qu’aux pros. Ce CD-Rom est une source d’information essentielle et une aide précieuse pour choisir au mieux ses randonnées.
Informer plutôt qu’interdire
Ce n’est pas nouveau: la prévention est plus efficace que les interdictions. Edith Müller, responsable des campagnes de sports d’hiver de la Suva, le sait aussi: «Pour sensibiliser les jeunes, il faut tenir compte de leurs habitudes de consommation dans le domaine de l’information et des technologies multimédia. En clair, cela signifie que le CD-Rom «white risk» est doté d’un système de navigation structuré de telle sorte que l’utilisateur puisse approfondir progressivement ses connaissances des sujets traités.» L’index alphabétique permet aussi d’effectuer une recherche rapide par thème.
Sujets abordés dans «white risk»

Le CD-Rom «white risk» fournit des informations concises et bien documentées sur les degrés de danger, les types d’avalanches, la préparation d’excursions en terrain avalancheux, la formation des avalanches et les risques d’accidents. Grâce aux exercices proposés, les utilisateurs peuvent tester leurs connaissances sur les avalanches. Ce CD-Rom est un support multimédia comprenant plusieurs niveaux de difficulté et réunissant les conditions idéales pour la mise en œuvre de la prévention des accidents d’avalanche.

En raison de la complexité du sujet, il est important que les informations soient accessibles en quantité adéquate et en temps voulu. A cet effet, les concepteurs ont développé un système de navigation à trois niveaux.

Niveau 1 Dans l’introduction, l’utilisateur apprend à connaître les principaux facteurs de formation des avalanches ainsi que les principales règles de sécurité à respecter.

Niveau 2 En cliquant sur un symbole (par ex. «neige fraîche», «déclivité», etc.), l’utilisateur accède à des informations présentées sous forme de textes, de graphiques, de photos, d’animations et de séquences filmées.

Niveau 3 Le troisième niveau fournit des informations approfondies sur chaque sujet sélectionné.

Le CD-Rom «white risk» est utilisé dans le cadre des cours de formation dispensés par les clubs de ski et d’alpinisme ainsi que les écoles. Il peut être commandé auprès de la Suva, de l’ENA  ou sur www.whiterisk.ch  au prix de CHF 19.-.A cette dernière adresse, vous trouverez également une brève présentation du CD-Rom. Des informations complémentaires sont disponibles sous www.suva.ch/liv

L’hiver dernier, 29 skieurs et surfeurs ont perdu la vie dans des accidents d’avalanche. Cependant, le nombre d’accidents mortels varie fortement d’une année à l’autre. La proportion d’accidents mortels en relation avec la pratique du hors piste et du ski de randonnée dépend des conditions saisonnières. Le nombre de personnes qui s’aventurent hors des pistes balisées a beaucoup augmenté ces dernières années, mais le nombre d’accidents mortels en terrain avalancheux est resté stable.

Pour tout renseignement complémentaire, les médias peuvent s’adresser à:

Jean-Luc Alt, Suva, Relations publiques, rue de Locarno 3, 1701 Fribourg
Tel. 026/350 37 81, Natel 079/434 30 59, Fax 026/350 36 23,
E-Mail: jeanluc.alt@suva.ch 

Birgit Ottmer, Öffentlichkeitsarbeit, SLF, Flüelastrassse 11, 7260 Davos
Tel. 081/417 02 75, Natel 079/763 91 88, Fax 081/417 08 23,
E-Mail: ottmer@slf.ch  / www.slf.ch 

* * *

Entreprise indépendante de droit public, la Suva assure plus de 100’000 entreprises, respectivement 1,8 million d'actifs et de chômeurs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. Les prestations de la Suva comprennent la prévention, l'assurance et la réadaptation. Ses clients peuvent attendre d’elle: loyauté, compétence, prévenance et efficacité. La Suva est une entreprise à but non lucratif et ne perçoit aucune subvention. Les partenaires sociaux et la Confédération sont représentés au sein de son Conseil d'administration.En 2004, la Suva a obtenu les distinctions Esprix pour son orientation clientèle ainsi que le prix de l'innovation de l'Assurance suisse pour son New Case Management et la réinsertion efficace des personnes accidentées.

L'Institut fédéral pour l'étude de la neige et des avalanches ENA de Davos fait partie de l'Institut de recherche WSL et, par là-même, du domaine des écoles polytechniques fédérales. Ses principales tâches sont la recherche et la prestation de services dans tous les domaines touchant à la neige, aux dangers naturels et à l'espace de vie constitué par l'arc alpin. Le bulletin d'avalanches, publié deux fois par jour durant la saison d'hiver (de novembre à mai), est probablement son produit le plus connu. Celui-ci constitue, pour tous les responsables de la sécurité de domaines skiables et du domaine publique, pour les guides comme pour les personnes privées, une importante source d'informations dans la lutte contre les accidents liés aux avalanches. L'ENA occupe actuellement près de 120 personnes : chercheurs, collaborateurs actifs dans le secteur administratif et technique, apprentis, diplômants et stagiaires. L'ENA a son siège à Davos. Pour tout renseignement complémentaire à propos de l'ENA ou de la situation actuelle sur le front des avalanches, prière de consulter le site web www.slf.ch