Un cycliste sur trois porte volontairement le casque

En 2005, environ 1500 cyclistes ont subi de graves traumatismes cranio-cérébraux et 37 d’entre eux ont succombé à leurs blessures. Le Bureau suisse de prévention des accidents (bpa) et la Suva poursuivent la campagne engagée conjointement sous la devise «Le casque? Pour éviter l’horreur intégrale» dans le but d’inciter les cyclistes à rouler casqués.

Le port du casque cycliste est dans l’air du temps: depuis que le bpa et la Suva ont lancé leur campagne, il y a cinq ans, le taux de port du casque est passé de 20 % à 34 %. Un progrès réjouissant lorsque l’on sait que la probabilité d’accident mortel sur une distance égale est cinq fois plus élevée chez les cyclistes que chez les automobilistes. La directrice du bpa, Brigitte Buhmann, est donc décidée à poursuivre sur cette voie: «L’essentiel des moyens engagés est destiné à inciter les cyclistes à porter le casque de leur propre gré.»
Campagne publicitaire distinguée
La campagne de la Suva et du bpa en faveur du port du casque a été élue «campagne de l’année» par les lecteurs du magazine «TV-Star» (anciennement «TR7») et de la revue spécialisée «Werbewoche». Selon cette dernière, l’agence Ruf Lanz «s’est inspirée des films d’horreur pour créer une image forte, mais non dénuée d’humour, afin de sensibiliser le public.» Outre un spot TV et des affiches qui ont pour but d’encourager les cyclistes à porter volontairement le casque, cette campagne comprend un second volet essentiel : les actions spéciales sur le terrain. En effet, selon Esther Infanger, responsable de la campagne à la Suva, «Les journées slowUp et la journée du casque cycliste SuvaLiv nous permettent d’interpeller directement les cyclistes et de les sensibiliser à l’utilité de porter un casque.»
Le bpa rembourse 20 francs à l’achat d’un casque
Du 1er avril au 15 mai 2006, le Bureau suisse de prévention des accidents rembourse 20 francs à tous les cyclistes qui achètent un casque (jusqu’à épuisement du budget cofinancé par le Fonds de sécurité routière (FSR) et destiné à subventionner au maximum 30 000 casques). Le remboursement s’effectue dans l’ordre de réception des demandes. Tous les documents utiles, y compris le bon de remboursement, peuvent être imprimés sur le site www.casque.ch(Le lien est ouvert dans une nouvelle fenêtre) ou commandés à l’adresse suivante (en joignant une enveloppe-réponse C5 dûment affranchie et libellée à votre nom): bpa, campagne casque de cycliste, Laupenstrasse 11, 3008 Berne. Cette offre est exclusivement valable pour les casques munis du sigle de la norme EN 1078.

Cette année, les «Rolling Angels» du bpa seront présents lors des slowUp prévus les 23 avril sur les rives du lac de Morat, 6 août à Genève et 20 août à Seetal.
Jamais sans mon casque
La 6e Journée casque cycliste SuvaLiv aura lieu le dimanche 14 mai 2006 au D4 Business-Center à Root Längenbold en Suisse centrale. Les cyclistes casqués y seront récompensés par des billets de tombola et des autographes distribués par des personnalités du monde sportif, politique ou économique.

Les coursiers SuvaLiv remettront des récompenses aux cyclistes portant le casque lors des journées slowUp qui se dérouleront les 9 juillet en Gruyère, 27 août à Romanshorn, 3 septembre au col de l’Albula et 24 septembre au bord du lac de Zurich.

Afin d’éviter l’horreur intégrale, des casques sont gratuitement mis à disposition par la Suva lors de la location d’un vélo auprès des points Rent a Bike dans une centaine de gares ferroviaires.

Le trafic urbain est particulièrement dangereux pour les cyclistes. Cette année encore, les sacoches SuvaLiv des coursiers à vélo affichent des slogans en faveur du port du casque.
Pour tous renseignements complémentaires, les journalistes sont priés de s’adresser à:
Suva:
Jean-Luc Alt, Relations publiques Suisse romande, rue de Locarno 3,
1701 Fribourg, téléphone 026/350 37 81, fax 026/ 350 36 23, E-Mail: jeanluc.alt@suva.ch 
bpa:
Magali Dubois, Service de presse, bpa, Laupenstrasse 11,
3008 Berne, téléphone 031/390 21 12, fax 031/390 22 30, E-Mail: m.dubois@bpa.ch 

* * *

Entreprise indépendante de droit public, la Suva assure plus de 100’000 entreprises, respectivement 1,8 million d'actifs et de chômeurs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. Les prestations de la Suva comprennent la prévention, l'assurance et la réadaptation. Ses clients peuvent attendre d’elle: loyauté, compétence, prévenance et efficacité. La Suva est une entreprise à but non lucratif et ne perçoit aucune subvention. Les partenaires sociaux et la Confédération sont représentés au sein de son Conseil d'administration. Depuis le 1er juillet 2005, la Suva gère également l'assurance-militaire.

Le bureau suisse de prévention des accidents bpa conseille les autorités, entreprises, écoles, architectes et aussi les particuliers dans les domaines de la circulation routière, du sport, du ménage, du jardin et des loisirs. Le bpa est une fondation de droit privé. Il est indépendant en matière politique et a un mandat légal.
www.bpa.ch