La Suva récompense des entreprises forestières

La Suva a décerné aujourd’hui pour la dixième fois la distinction «Entreprise forestière exemplaire» à Seon (AG). Trois entreprises forestières des cantons d’Argovie, des Grisons et de Fribourg ont été récompensées pour les efforts entrepris en faveur de la sécurité au travail et de la protection de la santé. Deux autres entreprises des cantons du Valais et de Vaud ont reçu un diplôme. Bien que le nombre des accidents diminue, la fréquence des accidents dont sont victimes les apprentis fait réfléchir.

Une restructuration notable s’est opérée dans l’économie forestière ces dernières années en raison de la pression énorme exercée sur les prix et les coûts principalement. Cette transformation a entraîné une pression considérable sur le rendement qui se traduit par de nouveaux dangers pour la santé et la sécurité des travailleurs. La prévention est d’autant plus importante. Elle exige toutefois que chacun s’engage. A la cérémonie de remise des distinctions qui s’est tenue aujourd’hui à Seon (AG), Edouard Currat, membre de la direction de la Suva, s’est déclaré heureux que le nombre d‘accidents ait continué de baisser ces dernières années dans les entreprises forestières assurées à la Suva, et ce malgré leurs difficultés économiques. A l’heure actuelle, il se produit 30% moins d’accidents qu’il y a quinze ans. «Il faut y voir, j’en suis persuadé, les fruits des longs efforts de prévention communs», a déclaré Edouard Currat. Toutefois, les 296 accidents pour 1000 postes à plein temps enregistrés en forêt cette année, place l’économie forestière devant les autres branches, et de loin. C’est la raison pour laquelle la Suva, après avoir privilégié les aspects techniques et les mesures organisationnelles de la prévention, accorde désormais la priorité aux mesures personnelles.
Accidents plus fréquents chez les apprentis
Le nombre d’accidents dont sont victimes les apprentis est supérieur à la moyenne: 45% de tous les apprentis forestiers ont un accident dans l’année. En d’autres termes, un apprenti sur deux est victime d’un accident au cours d’une année de travail. En matière de risque d’accidents, la forêt arrive en tête de toutes les branches économiques. La Suva tient donc à ce que la sécurité au travail occupe une plus grande place dans la formation déjà. Elle a fait part de ses revendications dans la procédure de consultation réalisée pour l’ordonnance de la nouvelle loi sur la formation professionnelle. A l’avenir, avec le concours de la Suva, la sécurité au travail et l’hygiène doivent mieux s’inscrire dans la formation professionnelle. Les cours de gymnastique causant de nombreux accidents sont aussi à l’ordre du jour. Un projet pilote est mené dans les écoles professionnelles de Thun et d’Altdorf avec la collaboration des agences Suva de Berne et de Suisse centrale. Il a pour but de réduire durablement le nombre des accidents dont sont victimes les apprentis pendant les heures de gymnastique.
Lauréats de la distinction «Entreprises forestières exemplaires» 2006 - Entreprises priméesPrix principaux – prime de 3000 francs chacun
  • Forstbetriebsgemeinschaft Seon-Dürrenäsch-Teufenthal, Seon (AG)
  • Forstbetrieb Pontresina/Samedan (GR)
  • Equipe forestière de La Bourgeoisie de la Ville de Fribourg (FR)
Entreprises diplômées
  • Forstbetrieb Massa, Naters (VS)
  • Service des forêts, commune d’Aigle (VD)
Les apprentis sont les victimes les plus fréquentes d’accidents

Le risque d’accident professionnel élevé chez les personnes en formation s’explique en partie par le fait que les accidents survenant lors de cours de gymnastique et de manifestations sportives obligatoires sont couverts par l’assurance contre les accidents professionnels. La statistique sur les causes d’accidents montre que près de 14% des accidents du travail dont sont victimes les apprentis assurés à la Suva (toutes branches confondues) âgés de 18 à 22 ans s’inscrivent à la rubrique «sport, jeux, bagarres». Dans un peu plus de trois pour cent des cas, du matériel de «jeu, gymnastique et sport» est «impliqué». Chez les autres travailleurs (toutes branches confondues) âgés de 18 à 22 ans, les accidents de sport représentent moins de 3% et le matériel entre ligne de compte dans moins de 1% des cas.

Pour des plus amples informations aux médias, s’adresser à:

Jean-Luc Alt, Relations publiques Suisse romande, Suva, 1701 Fribourg,
Tél. 026 350 37 81, Fax 026 350 36 23, E-Mail: jeanluc.alt@suva.ch 

Barbara Salm, Public Relations, Suva, Fluhmattstrasse 1, 6002 Luzern,
Tél. 041 419 50 25, Fax 041 419 60 62, E-Mail: barbara.salm@suva.ch 

* * *

Entreprise indépendante de droit public, la Suva assure plus de 100 000 entreprises, respectivement 1,8 million d'actifs et de chômeurs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. Sur mandat de la Confédération, la Suva assume également la gestion de l’assurance militaire. Les prestations de la Suva comprennent la prévention, l'assurance et la réadaptation. Ses clients peuvent attendre d’elle: loyauté, compétence, prévenance et efficacité. La Suva est financièrement autonome et ne perçoit aucune subvention. Les gains réalisés profitent exclusivement aux assurés. Les partenaires sociaux et la Confédération sont représentés au sein de son Conseil d'administration.