Campagne casque cycliste du bpa et de la Suva

Même si le taux de port du casque atteint 39 %, environ 1500 cyclistes ont été victimes de graves traumatismes cranio-cérébraux et 35 personnes sont décédées des suites d'un accident de vélo l'an dernier. Le Bureau suisse de prévention des accidents (bpa) et la Suva ont décidé de renouveler la campagne engagée conjointement sous la devise «Mettez le casque. Ou priez» afin d'inciter les cyclistes à rouler casqués.

En 2006, le pourcentage de cyclistes portant le casque a passé de 34 à 39 %. Chez les jeunes de moins de 15 ans, ce taux est encore plus élevé, puisqu’il a progressé de 49 à 56 %. Environ la moitié des enfants ne portent cependant toujours pas de casque lorsqu'ils font du vélo. Le bpa souhaite qu'il soit rendu obligatoire pour eux – une opinion qui, selon une enquête représentative Demoscope, serait approuvée par 85 % des personnes interrogées. Brigitte Buhmann, directrice du bpa: «Les enfants sont exposés à un risque d'accident plus élevé parce que leurs capacités motrices et cognitives ne sont pas encore entièrement développées et qu'ils manquent d'expérience dans la circulation routière. C'est pourquoi le port du casque est particulièrement important pour eux.»
Sensibiliser par des contacts personnels
Avec le spot TV «Le casque? Pour éviter l'horreur intégrale» et des affiches surmontées du nouveau slogan «Mettez le casque. Ou priez», la Suva et le bpa intensifient leurs efforts de promotion du port du casque dans toute la Suisse. Si cet accessoire de protection fait désormais partie de l'équipement de base des vététistes et des coureurs professionnels, il est cependant moins fréquent en ville et sur les trajets courts. Esther Hess-Infanger, responsable de la campagne casque cycliste à la Suva, n'en comprend pas bien la raison, car les risques d'accident sont particulièrement élevés dans les deux cas: «Une blessure grave à la tête peut avoir des conséquences dramatiques, tant pour la victime de l'accident que pour son entourage. Malheureusement, avant que les gens changent d'attitude à propos du casque, il faut souvent qu'il leur arrive d'abord quelque chose.» C'est pourquoi la Suva est également présente lors de nombreuses manifestations. «Cela nous permet de sensibiliser directement les cyclistes à travers des contacts personnels. Notre présence sur le terrain constitue l'un des piliers importants du travail de prévention qui est le nôtre», conclut Esther Hess-Infanger.

La Suva et le bpa rappellent cependant que le casque cycliste ne constitue pas une assurance-vie. Il est donc indispensable d’observer les règles de la circulation, d’adapter sa vitesse et de respecter les autres usagers de la route. Enfin, rouler à vélo devrait avant tout pouvoir rester un plaisir.
Le bpa rembourse 20.– à l'achat d'un casque
Du 1er au 30 avril 2007, le Bureau suisse de prévention des accidents (bpa) rembourse 20.– à tous les cyclistes qui achètent un casque (jusqu’à épuisement du budget cofinancé par le Fonds de sécurité routière (FSR) et destiné à subventionner au maximum 35 000 casques). Le remboursement s'effectue dans l'ordre de réception des demandes. Tous les documents utiles, y compris le bon de remboursement, peuvent être imprimés sur le site www.casque.ch(Le lien est ouvert dans une nouvelle fenêtre) ou commandés à l'adresse suivante (en joignant une enveloppe-réponse C5 dûment affranchie et libellée à votre nom): bpa, campagne casque cycliste, Laupenstrasse 11, 3008 Berne. Cette offre est exclusivement valable pour les casques munis du sigle de la norme EN 1078.
Activités de promotion du port du casque
Film primé
«Till» est le titre d'un film de sensibilisation produit par la Suva dans le but d'inciter ses assurés à porter le casque. Très subtilement, il fait prendre conscience aux spectateurs que le destin tragique des victimes d'accident affecte également leur entourage. La mère, l'amie et le collègue de Till parlent de leur relation et de leur vie avec lui avant et après l'accident. Ce film touchant donne matière à réflexion. En novembre dernier, le Département fédéral de l'intérieur (DFI) a décerné, comme chaque année, le Prix suisse du film de commande et du spot publicitaire. Distingué par le jury pour ses qualités générales, «Till» a remporté l'Edi d'argent.
7e Journée casque cycliste
La 7e Journée casque cycliste SuvaLiv aura lieu le 13 mai 2007 dans la région de Sursee en Suisse centrale. Les cyclistes casqués y seront récompensés par des billets de tombola et des autographes distribués par des personnalités du monde sportif, politique et économique.
Journées slowUp avec le casque
Les coursiers SuvaLiv remettront des récompenses aux cyclistes portant le casque lors des journées slowUp qui se dérouleront les 27 mai à Sion, 26 août au bord du lac de Constance et 23 septembre au bord du lac de Zurich.
Vélo de location et casque gratuit
Des casques Suva sont prêtés gratuitement avec chaque vélo de location Rent a Bike dans une centaine de gares ferroviaires dans toute la Suisse: un petit plus utile pour tous les amateurs d’excursions à bicyclette.
Supports publicitaires mobiles
Le trafic urbain est particulièrement dangereux pour les cyclistes. Cette année encore, les sacoches SuvaLiv des coursiers à vélo affichent des slogans en faveur du port du casque.
Pour tout renseignement complémentaire, les journalistes sont priés de s'adresser à:
Suva:
Jean-Luc Alt, relations publiques Suisse romande, Suva, rue de Locarno 3, 1701 Fribourg,
tél. 026 350 37 81, fax 026 350 36 23, jeanluc.alt@suva.ch 

bpa:
Natalie Rüfenacht, Service de presse, bpa, Laupenstrasse 11,
3008 Berne, tél. 031 390 21 16, fax 031 390 22 30, n.ruefenacht@bpa.ch 

* * *

La Suva est une entreprise indépendante de droit public assurant près de 100 000 entreprises, respectivement 1,8 million d'actifs et de chômeurs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. Sur mandat de la Confédération, la Suva assume également la gestion de l’assurance militaire. Les prestations de la Suva comprennent la prévention, l'assurance et la réadaptation. Ses clients peuvent attendre d’elle: loyauté, compétence, prévenance et efficacité. La Suva est financièrement autonome et ne perçoit aucune subvention. Les gains réalisés profitent exclusivement aux assurés. Les partenaires sociaux et la Confédération sont représentés au sein de son Conseil d'administration.

Le bureau suisse de prévention des accidents bpa conseille les autorités, entreprises, écoles, architectes et aussi les particuliers dans les domaines de la circulation routière, du sport, du ménage, du jardin et des loisirs. Le bpa est une fondation de droit privé. Il est indépendant en matière politique et a un mandat légal.
www.bpa.ch