La Suva s'engage pour moins d'accidents lors des tournois à six

Lorsque la saison de football se termine pour les professionnels, elle ne fait que commencer pour les amateurs. Cette année encore, la Suva s’engage dans toute la Suisse lors de près de 120 tournois à six et à 30tournois d’entreprise. Avec succès, puisqu’on enregistre une diminution de 50% des accidents lors des tournois parrainés par la Suva.

Ces jours-ci, la valse des tournois à six va à nouveau débuter. Cette année en Suisse, plus de 70 000 amateurs vont à nouveau participer à près de 250 tournois à six ou 30 tournois d’entreprise. Si leur popularité n’est plus à prouver, il n’en demeure pas moins qu’ils sont plutôt mal vus par de nombreux employeurs en raison du nombre élevé des accidents. Il ne faut dès lors pas s’étonner que certaines entreprises interdisent simplement à leur personnel d’y participer, car malheureusement l’envie de vaincre prend encore trop souvent le pas sur le fair-play.
Les tournois à six: mauvaise réputation infondée
Depuis 1998, la Suva s’engage avec l’Association Suisse de Football (ASF) et l’Association Suisse des Arbitres (ASA) pour plus de sécurité lors des tournois à six. Tous les ans, la Suva parraine ainsi plus de 120 tournois à six et 30 tournois d’entreprise dans toute la Suisse. Avec succès, puisque les tournois parrainés enregistrent 50 % de moins d’accidents que les autres tournois de football amateurs. La recette est simple: seuls des arbitres licenciés sont engagés pour les tournois Suva.

Selon Heinz Wyss, chef du projet Sécurité durant les tournois à six: «Le fair-play contribue énormément à faire diminuer le risque de blessure. Les tournois parrainés par la Suva peuvent régulièrement compter sur un grand nombre d’équipes. Ajoutez-y un nombre réduit d’accidents et vous obtiendrez une image très positive de ces manifestations.»
Un set pratique

Pour la Suva, la recette pour réduire les accidents sur le gazon est simple: l’équipe-ment pour les tournois à six que la Suva met gratuitement à la disposition des organisateurs. Celui-ci comprend des brochures de prévention, des listes de contrôle, des protège-tibias et des chaussettes, des maillots réversibles ainsi qu’un CD pour l’échauffement. La Suva soutient également les organisateurs lors de l’engagement d’arbitres officiels. Elle leur verse par ailleurs CHF500.- pour les encourager dans la lutte contre les accidents. Cependant, cette mesure ne s’applique pas aux tournois internes aux entreprises.

En contrepartie, la Suva exige les prestations suivantes:
  • obligation de porter des protège-tibias pour tous les joueurs
  • maillots identiques par équipe
  • obligation de porter des crampons ou des chaussures à crampons (pas de chaussures de sport ordinaires)
  • présence d’un poste de premiers secours
  • établissement d’une liste de numéros de secours
  • mise en place d’un échauffement obligatoire
Informations aux médias:
Heinz Wyss, chef de projet Sécurité lors des tournois à six, Suva, Fluhmattstrasse 1, 6002 Lucerne, tél. 041 419 56 63, fax 041 419 50 03, heinz.wyss@suva.ch 

Jean-Luc Alt, Relations publiques, Suva, rue de Locarno 3, 1701 Fribourg, tél. 026 350 37 81, fax 026 350 36 23,
jeanluc.alt@suva.ch 

La Suva est une entreprise indépendante de droit public assurant près de 100 000 entreprises, respectivement 1,8 million d'actifs et de chômeurs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. Sur mandat de la Confédération, la Suva assume également la gestion de l’assurance militaire. Les prestations de la Suva comprennent la prévention, l'assurance et la réadaptation. Ses clients peuvent attendre d’elle: loyauté, compétence, prévenance et efficacité. La Suva est financièrement autonome et ne perçoit aucune subvention. Les gains réalisés profitent exclusivement aux assurés. Les partenaires sociaux et la Confédération sont représentés au sein de son Conseil d'administration.