Remise des diplômes d'ingénieurs de sécurité

40 nouveaux ingénieurs de sécurité ont reçu leur diplôme le 29 juin à Fribourg. L’obtention du diplôme représente l’aboutissement d’une formation spécialisée dispensée par la Suva pour le compte de la Commission fédérale de la sécurité au travail (CFST).

15 Romands, 24 Alémaniques et 1 Tessinois ont obtenu le titre d’ingénieur de sécurité en 2007. Les nouveaux diplômés ont suivi une formation qui tient une place centrale dans la stratégie de sécurité intégrée des entreprises de notre pays. Cette formation comprend notamment une analyse de risque dans une entreprise, point crucial pour répondre aux exigences de la directive MSST simplifiée, entrée en vigueur le 1er février de cette année.
Trop peu de multiplicateurs
D’une manière générale, les outils d’analyse et de sécurité sont connus et ont fait leurs preuves. De plus, la formation de spécialistes (ingénieurs et chargés de sécurité) répond à la demande des entreprises en la matière. Par contre, la formation de multiplicateurs (assistants et coordinateurs de sécurité) ne permet pas encore de répondre aux besoins des grandes entreprises et des PME. Le travail des multiplicateurs est fondamental en matière de sécurité, puisqu’ils sont les véritables liens entre les spécialistes et les différents niveaux hiérarchiques de l’entreprise.
Pour tout renseignement complémentaire, veuillez vous adresser à:
Jean-Luc Alt, Relations publiques Suva, 1701 Fribourg
Tél. 026 350 37 81; natel 079 434 30 59; jeanluc.alt@suva.ch 

* * *

La Suva est une entreprise indépendante de droit public assurant près de 100 000 entreprises, respectivement 1,8 million d'actifs et de chômeurs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. Sur mandat de la Confédération, la Suva assume également la gestion de l’assurance militaire. Les prestations de la Suva comprennent la prévention, l'assurance et la réadaptation. Ses clients peuvent attendre d’elle: loyauté, compétence, prévenance et efficacité. La Suva est financièrement autonome et ne perçoit aucune subvention. Les gains réalisés profitent exclusivement aux assurés. Les partenaires sociaux et la Confédération sont représentés au sein de son Conseil d'administration.