Quelques conseils de l'ENA et de la Suva pour les amateurs de hors-piste

S’élancer dans la neige vierge est non seulement synonyme de plaisir mais surtout de danger d’avalanches: la Suva et l'Institut fédéral pour l'étude de la neige et des avalanches (ENA) à Davos présentent, dans le CD interactif «white risk», quels critères les adeptes du hors-piste et les randonneurs doivent observer pour pouvoir déceler et bien évaluer le risque d'avalanche.

L'abondante couche de poudreuse ravit les amateurs de glisse. Or, le premier jour après d’abondantes chutes de neige est particulièrement dangereux. Le manteau neigeux est encore instable et le poids d'une personne peut suffir à déclencher une avalanche. Bon an mal an, 25 personnes perdent ainsi la vie chaque hiver, pour la plupart des adeptes des sports de glisse qui ont provoqué eux-mêmes la coulée fatale. Le départ d'une avalanche représente toujours un danger pour la vie. Malgré l'amélioration constante des méthodes de sauvetage, les chances de survie son restreintes et ne dépassent pas 50 % en cas d'ensevelissement complet.

Les principales règles à respecter pour éviter un accident d’avalanche lorsque l’on s'écarte des pistes balisées:

SAFER SIX
  1. Prendre connaissance du bulletin météorologique et du bulletin d’avalanche www.slf.ch  .
  2. Evaluation continue des conditions, du terrain et du facteur humain.
  3. Enclencher le détecteur de victime d’avalanches (DVA) sur «émission», emporter une pelle et une sonde.
  4. Contourner les accumulations récentes de neige fraîche.
  5. Traverser les passages clés et les pentes extrêmement raides un par un.
  6. Tenir compte du réchauffement au cours de la journée.
«white risk», un CD interactif pour prévenir les accidents d’avalanches

La règle d'or est que celui qui s'écarte de la piste encourt toujours un danger accru et le fait à ses risques et périls. Afin que ce danger puisse être mieux évalué, la Suva et l'ENA ont édité en 2006 un CD interactif, «white risk», pour la prévention des accidents dus aux avalanches. Le savoir nécessaire y est transmis de manière accessible et divertissante. De multiples animations - photos et films complétés par des commentaires et des exercices - illustrent les différents thèmes abordés. Ce CD s'adresse aussi bien au débutant qu'au pro. La navigation à trois niveaux permet, en effet, de passer des sujets simples aux thèmes complexes. De plus, «white risk» permet aux amateurs de hors-piste et aux randonneurs de déterminer des itinéraires sûrs.

Le CD-ROM «white risk» est proposé en français, en allemand et en anglais. Il coûte CHF 19 et peut être commandé auprès de la Suva sous www.suva.ch/waswo (No de réf. 99070) et de l'ENA sous www.slf.ch  ou www.whiterisk.org.

Pour tout renseignement complémentaire, les représentants des médias peuvent s'adresser à:

Jean-Luc Alt, Relations publiques, Suva, Rue de Locarno 3, 1701 Fribourg,
tél. 026 350 37 81, fax 026 350 36 23, jeanluc.alt@suva.ch 

Julia Wessels, relations publiques, Institut fédéral pour l’étude de la neige et des avalanches ENA, Davos, Flüelastrasse 11, 7260 Davos,
tél. 081 417 02 86, fax 081 417 01 10, wessels@slf.ch 

La Suva est une entreprise indépendante de droit public assurant près de 100 000 entreprises, soit 1,8 million d'actifs et de chômeurs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. Sur mandat de la Confédération, la Suva assume également la gestion de l’assurance militaire. Les prestations de la Suva comprennent la prévention, l'assurance et la réadaptation. Ses clients peuvent attendre d’elle: loyauté, compétence, prévenance et efficacité. La Suva est financièrement autonome et ne perçoit aucune subvention. Les gains réalisés profitent exclusivement aux assurés. Les partenaires sociaux et la Confédération sont représentés au sein de son Conseil d'administration.

Newsletter. Abonnez-vous dès maintenant à l'adresse suivante: www.suva.ch/newsletter-f  

L’Institut fédéral pour l’étude de la neige et des avalanches ENA prévoit le danger d’avalanche et publie en hiver deux bulletins d’avalanches chaque jour. Par ailleurs, il étudie les aspects fondamentaux et applicatifs de la neige, des avalanches, d’autres dangers naturels et de l’écologie alpine. L’ENA fait partie de l’institut fédéral de recherches WSL et donc du domaine des EPF.