Remise du Prix Suva des Médias 2008

Le jury de la 15e édition du Prix Suva des Médias décerne le 1er prix ex aequo à Françoise Weilhammer et Marlyse Tschui. Il récompense deux travaux de prévention exemplaires: l’un sur les dangers du botox, l’autre sur la prédisposition génétique des personnes susceptibles d’être atteintes d’un cancer du sein.

Le Prix Suva des Médias 2008 honore – ex aequo - deux œuvres originales, attractives et convaincantes parfaitement en phase avec «la prévention par l’information», devise du prix. En effet, les deux reportages se distinguent notamment par la pertinence de leurs conseils de prudence et par la force de leurs témoignages.

Injection de botox: un geste banal?

Diffusé par la Télévision Suisse Romande, dans le cadre de l’émission «ABE» du 1er avril 2008, «Botox ou intox?» met en exergue les risques liés à cette toxine utilisée notamment par la chirurgie esthétique pour lisser les rides. Françoise Weilhammer, journaliste, et Xavier Nicol, réalisateur, mènent l’enquête sur une pratique qui échappe encore en Suisse à une législation contraignante.

Pour certains, une injection de botox se révèle aussi banale qu’une simple coupe de cheveux. Pourtant, cette pratique n’est pas anodine. Swissmedic souligne que le botox est «un médicament dont les effets secondaires peuvent être potentiellement très graves». On connaît les ratés de la chirurgie, moins les ratés des injections: le témoignage poignant d’une Genevoise, défigurée à vie, donne froid dans le dos.

Cancer du sein: un test ADN à titre préventif?

Marlyse Tschui reçoit le 1er prix ex aequo pour son article «Cancer du sein. Faut-il avoir peur de son ADN?» publié dans FEMINA le 27 janvier 2008.

«Quand il y a plusieurs cas de cancer du sein dans la famille, le seul moyen de savoir si l’on est porteuse d’une prédisposition génétique, c’est le test ADN. Alors, le faire ou pas? Prévenir ou guérir?». Non, peut-être, oui. Avec finesse, Marlyse Tschui relate la difficulté d’une telle décision lourde de conséquence, le tiraillement entre «ressentir sa poitrine comme une menace», «échapper peut-être à un diagnostic précoce mais gagner en qualité de vie» et «préférer savoir plutôt que de mettre la tête dans le sable», comme en témoignent trois femmes confrontées à ce choix cornélien.

La prévention par l’information

Sans la voix des journalistes, les efforts de prévention de la Suva sont vains. C’est précisément pour honorer cette tâche de prévention par l’information que le Prix Suva des Médias a été créé en 1994. Il récompense des travaux en langue française se rapportant à la prévention des accidents et des troubles de la santé, diffusés dans les médias suisses.

Pour le jury, composé de journalistes de renom, les œuvres doivent être «originales» par le choix et le traitement du sujet, «attractives» par l’enquête et les témoignages, «convaincantes» par une approche perspicace et compréhensible pour tous.

Des photos des lauréats et de la cérémonie sont téléchargeables sur www.cramatte.com/psm,(Le lien est ouvert dans une nouvelle fenêtre) jeudi 4 septembre, dès 16h00.

Pour de plus amples informations, veuillez prendre contact avec :

Henri Mathis, Communication d’entreprise, Responsable Suisse romande: Téléphone 026 350 37 80 / Portable 079 321 89 33, henri.mathis@suva.ch 

La Suva est une entreprise indépendante de droit public assurant près de 100 000 entreprises, soit 1,9 million d'actifs et de chômeurs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. Sur mandat de la Confédération, la Suva assume également la gestion de l’assurance militaire. Les prestations de la Suva comprennent la prévention, l'assurance et la réadaptation. Ses clients peuvent attendre d’elle: loyauté, compétence, prévenance et efficacité. La Suva est financièrement autonome et ne perçoit aucune subvention. Les gains réalisés profitent exclusivement aux assurés. Les partenaires sociaux et la Confédération sont représentés au sein de son Conseil d'administration.

Newsletter. Abonnez-vous dès maintenant à l'adresse suivante: www.suva.ch/newsletter-f