Deuxième table ronde sur le thème de l'amiante à Lugano

Mieux informer les travailleurs italiens anciennement exposés à l’amiante: tel est l’objectif de la lettre d’intention que vont signer la Suva et l’INAIL. Un groupe de travail doit par ailleurs être créé, avec les syndicats et d’autres organisations, pour trouver les moyens d’informer de façon optimale les personnes concernées.

Il y a des dizaines d’années, de nombreux travailleurs italiens ont été en contact avec de l’amiante dans le cadre de leur activité professionnelle en Suisse. En raison de la période de latence, une affection subséquente peut se déclarer longtemps après leur retour dans leur pays d'origine. S’il peut être prouvé qu’il s’agit d’une maladie professionnelle due à l’amiante, ces personnes ont droit leur vie durant à des prestations de la Suva, sans aucun délai de prescription.

L’INAIL assure son soutien à la Suva

La Suva a organisé dès 2006 une table ronde à Lugano pour améliorer le flux de données pouvant être fournies à d’éventuels ayants droit et informer ainsi le plus grand nombre possible de personnes concernées. Cette deuxième table ronde permet de franchir une nouvelle étape. En signant une lettre d’intention, la Suva et l’INAIL, institut national d’assurance contre les accidents en Italie, affirment leur volonté de sensibiliser le corps médical italien (médecins de famille en particulier, ainsi que les autres concernés à la problématique des maladies dues à l’amiante, par une procédure d’annonce qui doit encore être définie et communiquée.

Les participants de la table ronde ont également décidé de créer un groupe de travail (Task Force) pour joindre et informer directement les intéressés par différents canaux. Outre la Suva et l’INAIL, ce groupe de travail comprendra des représentants des travailleurs, des représentants des bureaux de conseil social et des organisations de personnes concernées.

Extension du cercle de participants

Outre la Suva et l’INAIL, cette deuxième table ronde a réuni des représentants des syndicats de Suisse et d’Italie, des bureaux de conseil social nationaux (patronati), des représentants des organisations de personnes concernées et des personnes concernées elles-mêmes.

Comme la Suva ne peut pas rechercher par elle-même les éventuels cas de maladies professionnelles dues à l’amiante, ni procéder à des examens de médecine du travail en Italie, elle a particulièrement besoin du soutien de l’INAIL.

Près d’un demi-milliard pour les personnes touchées par l’amiante

La statistique de la Suva sur l’amiante a recensé 2104cas de maladies professionnelles dues à l’amiante pour les années 1939-2006, dont 177cas en Italie. Les personnes n’ont pas seulement été exposées dans le cadre de la production de fibrociment, mais également dans de nombreuses autres branches telles que les secteurs de la construction, de l'industrie électrique ou de la métallurgie. Depuis 1939, la Suva a versé 473millions de francs de prestations d’assurance à des victimes d’une maladie professionnelle due à l’amiante ou à leurs survivants.

Pour de plus amples informations: www.suva.ch/amiante  

Pour tout renseignement complémentaire, les médias peuvent s’adresser à:

Jean-Luc Alt, Suva, communication d’entreprise, rue de Locarno3, 1701Fribourg,
tél.0263503781, jeanluc.alt@suva.ch@suva.ch 

La Suva est une entreprise indépendante de droit public assurant près de 100 000 entreprises, soit 1,9 million d'actifs et de chômeurs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. Sur mandat de la Confédération, la Suva assume également la gestion de l’assurance militaire. Les prestations de la Suva comprennent la prévention, l'assurance et la réadaptation. Ses clients peuvent attendre d’elle: loyauté, compétence, prévenance et efficacité. La Suva est financièrement autonome et ne perçoit aucune subvention. Les gains réalisés profitent exclusivement aux assurés. Les partenaires sociaux et la Confédération sont représentés au sein de son Conseil d'administration.

Newsletter. Abonnez-vous dès maintenant à l'adresse suivante: www.suva.ch/newsletter-f