Deux récompenses, mais pas de premier prix

Le Jury du Prix Suva de la Sécurité a attribué deux prix d'encouragement: l'un à l'Imprimerie Genevoise SA à Genève et l'autre à Victorinox Watch SA à Porrentruy.

Lors de sa séance de délibération du Prix Suva de la Sécurité 2009, le jury a attribué deux mentions d'encouragement - une récompense de 2000 francs chacun - sans décerner de premier prix. L'Imprimerie Genevoise SA et Victorinox Watch SA, malgré leur relative petite taille, ont mis en place un système de prévention efficace. Leurs efforts et leur volonté dans la réalisation de mesures de sécurité, mais aussi dans l'organisation de la sécurité en général, ont séduit le jury. Cette récompense est une reconnaissance du travail effectué et une motivation à poursuivre sur la voie empruntée.

Pour le Président du jury, Marc Truffer, directeur de la Sécurité au travail Suisse romande à la Suva: «La décision a été difficile à prendre car les entreprises ayant participé - toutes des PME - sont méritantes pour leurs efforts de prévention et de sécurité». Leur volonté affichée de diminuer le nombre d'accidents professionnels leur profite sous la forme de diminution des coûts indirects et, finalement, de réduction de primes. Même si le premier prix n'a pas été attribué, «la qualité du travail de fond des entreprises n'est pas à mettre en cause. Il manquait, aux yeux du jury, un élément innovateur ou des actions particulières qui puissent servir d'exemples et de véritable référence en matière de sécurité au travail», selon le directeur romand.

Information aux médias:
Jean-Luc Alt, communication d'entreprise,
Tél. 026 350 37 81, jeanluc.alt@suva.ch 

Marc Truffer, sécurité au travail,
Tél. 021 310 80 30, marc.truffer@suva.ch 

La Suva a été fondée en 1918. Elle emploie près de 2900 personnes au siège de Lucerne, dans ses 19 agences réparties dans toute la Suisse et dans ses deux cliniques de réadaptation de Bellikon et de Sion. Entreprise indépendante de droit public, elle assure près de 110 000 entreprises, soit 2 millions d'actifs et de chômeurs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. La Suva génère un volume de primes d'environ 4,4 milliards de francs. Depuis 2005, elle assume aussi la gestion de l'assurance militaire sur mandat de la Confédération. Ses prestations comprennent la prévention, l'assurance et la réadaptation. L'entreprise est financièrement autonome et ne perçoit pas de subventions. Ses excédents de recettes sont redistribués aux assurés sous forme de réductions de primes. Les partenaires sociaux - employeurs et salariés - de même que la Confédération sont représentés au sein de son Conseil d'administration.

Newsletter. Abonnez-vous dès maintenant à l'adresse suivante: www.suva.ch/newsletter-f