La Suva lance un magazine électronique à l'intention de sa clientèle

Dorénavant, le magazine «benefit» peut également être consulté à l'écran. Les clients ont ainsi la possibilité de s'informer de manière plus simple et plus rapide.

Après la cure de jouvence réussie de l'année dernière, le magazine «benefit» est désormais disponible en version électronique. La Suva a ainsi franchi une étape décisive en direction de la communication multimédia et augmenté le bénéfice pour la clientèle. Dans la version électronique, le lecteur peut directement cliquer sur les liens vers des informations complémentaires et effectuer des commandes de manière simple et rapide. Il peut aussi enregistrer, transmettre et imprimer des articles individuels au format pdf. Par ailleurs, il a également la possibilité d'envoyer des messages électroniques à la Suva et formuler ainsi des demandes ou des suggestions relatives à certains articles. La version électronique du magazine est dotée d'une recherche de texte et d'archives.

Un tirage de 140 000 exemplaires
Depuis 13 ans, «benefit» est publié quatre fois par an en français, allemand et italien. Dans sa version imprimée, 140 000 exemplaires sont distribués aux quelque 110 000 entreprises assurées auprès de la Suva ainsi qu'aux organisations de la santé, politiciens, médias et autres abonnés. Qu'il soit sur papier ou en version électronique, le magazine «benefit» peut être abonné gratuitement.

Informations complémentaires et abonnements: www.suva.ch/benefit.
Informations aux médias:
Henri Mathis, communication d'entreprise,
tél. 026 350 37 80, henri.mathis@suva.ch 

La Suva a été fondée en 1918. Elle emploie près de 2900 personnes au siège de Lucerne, dans ses 19 agences réparties dans toute la Suisse et dans ses deux cliniques de réadaptation de Bellikon et de Sion. Entreprise indépendante de droit public, elle assure près de 110 000 entreprises, soit 2 millions d'actifs et de chômeurs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. La Suva génère un volume de primes d'environ 4,4 milliards de francs. Depuis 2005, elle assume aussi la gestion de l'assurance militaire sur mandat de la Confédération. Ses prestations comprennent la prévention, l'assurance et la réadaptation. L'entreprise est financièrement autonome et ne perçoit pas de subventions. Ses excédents de recettes sont redistribués aux assurés sous forme de réductions de primes. Les partenaires sociaux - employeurs et salariés - de même que la Confédération sont représentés au sein de son Conseil d'administration.

Newsletter. Abonnez-vous dès maintenant à l'adresse suivante: www.suva.ch/newsletter-f