Rapport quinquennal de la statistique des accidents LAA 2003 - 2007

Risque d’accidents toujours en baisse Jamais autant d’accidents durant les loisirs n’ont été enregistrés en Suisse qu'en 2008. Même le nombre d’accidents professionnels n’avait plus été aussi élevé depuis sept ans. Pourtant, le risque d’accidents continue de diminuer, comme le montre le rapport quinquennal de la statistique des accidents 2003 – 2007, qui vient de paraître.

Avec quelque 482 000 accidents durant les loisirs, un nouveau pic a été atteint en 2008. Les accidents professionnels ont également connu une nette progression par rapport aux années précédentes en se portant à 268 000 cas. Ces chiffres s’expliquent par l’augmentation d’environ 10 pour cent du nombre de personnes actives depuis 2003. Hausse de l’effectif assuré signifie également hausse du nombre absolu d’accidents qui a progressé de 4 pour cent entre 2003 et 2008. Côté positif toutefois, le risque d’accidents, c’est-à-dire le rapport entre les accidents et les personnes occupées, est descendu de 74 à 69 cas pour 1000 employés à plein temps. Outre le développement de la population et donc du nombre de personnes occupées, des phénomènes tels que vieillissement démographique croissant, tertiarisation progressive de la société et conditions météorologiques influent sur le nombre des accidents. Fournir la preuve statistique de l’efficacité des mesures de prévention ne relève donc pas d'une tâche aisée.

Efficacité de la prévention
On observe, malgré tout, que des mesures de prévention globales peuvent réduire sensiblement le risque d’accident professionnel. Les entreprises participant à un programme de sécurité intégrée ont réalisé des économies annuelles de coûts de l’ordre de 250 francs en moyenne par collaborateur. Les mesures déploient leur efficacité maximale dans les trois premières années après la mise en œuvre.

Les résultats de l’Enquête suisse sur la population active (ESPA), présentés chaque année par l’Office fédéral de la statistique, montrent que la fréquence des accidents professionnels et non professionnels pour 1000 employés à plein temps a diminué pour toutes les classes d’âge et aussi bien chez les hommes que chez les femmes au cours des 16 dernières années. Le recul est plus marqué dans le domaine des accidents professionnels et chez les personnes entre 15 et 24 ans, présentant le plus fort risque d’accident.

Coûts stables à long terme
Contrairement aux coûts du reste du secteur de la santé, qui progressent depuis longtemps bien au-delà du renchérissement général, les coûts de l’assurance-accidents obligatoire n’ont pas augmenté par rapport à la masse salariale au cours des 16 dernières années. Ils ont même enregistré un léger recul avec 18,20 francs pour 1000 francs de salaires assurés en 2007 contre 18,60 francs en 1991.

Statistique des accidents LAA 2003 - 2007
Le service de centralisation des statistiques de l’assurance-accidentsLAA (SSAA), établi à la Suva à Lucerne, élabore tous les cinq ans un rapport détaillé sur la statistique des accidents. Le rapport quinquennal se fonde sur les résultats des 37 assureursLAA actuels assurant à titre obligatoire contre les accidents professionnels et non professionnels les travailleurs et les personnes enregistrées en recherche d’emploi. Douze chapitres présentent les principaux aspects de la statistique des accidents et l’évolution des caractéristiques-clés. Bases juridiques, maladies professionnelles, coûts socio-économiques, prévention et statistiques européennes sur les accidents du travail sont notamment traités. Les tableaux de l’annexe fournissent un aperçu complet des statistiques disponibles sur l’effectif assuré, les cas et coûts ainsi que sur la prévention des accidents.

Commandes
Pour commander le rapport quinquennal LAA 2003 – 2007 (51,20 francs):

www.unfallstatistik.ch  ou www.suva.ch/waswo   (référence: 1946/18).

La version française complète paraîtra en novembre2009.
Informations aux médias:

Jean-Luc Alt, Communication d’entreprise, Suva

Tél.026 350 37 81, jeanluc.alt@suva.ch 



La Suva a été fondée en 1918. Elle emploie près de 2900 personnes au siège de Lucerne, dans ses 19 agences réparties dans toute la Suisse et dans ses deux cliniques de réadaptation de Bellikon et de Sion. Entreprise indépendante de droit public, elle assure près de 110 000 entreprises, soit 2 millions d'actifs et de chômeurs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. La Suva génère un volume de primes d'environ 4,4 milliards de francs. Depuis 2005, elle assume aussi la gestion de l'assurance militaire sur mandat de la Confédération. Ses prestations comprennent la prévention, l'assurance et la réadaptation. L'entreprise est financièrement autonome et ne perçoit pas de subventions. Ses excédents de recettes sont redistribués aux assurés sous forme de réductions de primes. Les partenaires sociaux - employeurs et salariés - de même que la Confédération sont représentés au sein de son Conseil d'administration.

Newsletter. Abonnez-vous dès maintenant à l'adresse suivante: www.suva.ch/newsletter-f