Le fair-play: c'est possible, même en Super League

Le FC Lohn champion suisse… de fair-play! Le club a en effet remporté le premier prix du Fair-Play Trophy de la Suva. Il est suivi dans le classement par le FC Aarau: c’est la première fois qu'un club comprenant une équipe de Super League a droit aux honneurs du podium de cette compétition. L’excellent comportement des équipes permet à leur club de recevoir des primes allant jusqu’à 10 000 francs.

Tacles, accrochages: dans le football suisse, le fair-play reste encore trop souvent sur la touche. Sauf pour le FC Lohn (SH), qui reçoit pour la deuxième fois déjà le Fair-Play Trophy de la Suva le 30 octobre 2009 au Stade de Suisse à Berne. Le club du nord-est de la Suisse gagne ainsi un bon pour du matériel de sport d’une valeur de 10 000 francs. La distinction a été remise par l’Association suisse de football (ASF) et par la Suva. Le club du FC Aarau (AG) se place quant à lui en deuxième position. Le FC Schwerzenbach (ZH), Leventina Calcio (TI) et le FC Schaffhausen (SH) sont les suivants dans le classement. Ces équipes ont obtenu un bon d’une valeur de 5000 à 8000 francs pour leur excellent comportement sur le terrain.
Le fair-play récompensé
Depuis 2004, le Fair-Play Trophy récompense les dix clubs de football les plus fair-play de Suisse. Les participants sont les clubs dont les équipes jouent dans les championnats d’actifs, de seniors et de vétérans. «Nous évaluons le comportement des équipes amateurs vis-à-vis des arbitres et des adversaires, l’attitude de l’environnement (spectateurs, comités) ainsi que le nombre de cartons jaunes et de cartons rouges», explique Jürg Ernst, chef de la sécurité durant les loisirs à la Suva. «Les outrages aux arbitres et les attaques verbales constituent en effet un problème récurrent dans l’univers du football».
Pour que le jeu demeure un jeu
Principale assurance-accidents de Suisse, la Suva combine prévention, assurance et réadaptation. Outre la prévention des accidents et des maladies professionnels, elle s’engage également en faveur de la sécurité durant les loisirs. Cette engagement lui permet non seulement d'éviter des souffrances humaines, mais aussi de réduire les coûts des accidents de football, ce qui profite finalement directement aux assurés sous forme de primes moins élevées.

En Suisse, plus de 250 000 licenciés et quelque 400 000 amateurs jouent régulièrement au football. Et pour eux, le match ne dure pas toujours 90minutes: sur le terrain, on dénombre en moyenne 40 000 accidents chaque année. Ces accidents coûtent un demi-million de journées de travail (ce qui correspond à une entreprise de 2000 collaborateurs fermée durant toute une année) et 145 millions de francs par an aux assureurs; sans compter les frais indirects des entreprises, qui représentent de deux à cinq fois les frais directs.

Le classement détaillé du Fair-Play Trophy se trouve sous: www.football.ch  .

Pour de plus amples informations sur le Fair-Play Trophy

Des photos - libres de tout droit - du lancement de la campagne peuvent être téléchargées sur www.photopress.ch/image/suva 

Information aux médias:
Jean-Luc Alt, communication d’entreprise, Tél. 026 350 37 81, jeanluc.alt@suva.ch 


La Suva a été fondée en 1918. Elle emploie près de 2900 personnes au siège de Lucerne, dans ses 19 agences réparties dans toute la Suisse et dans ses deux cliniques de réadaptation de Bellikon et de Sion. Entreprise indépendante de droit public, elle assure près de 110 000 entreprises, soit 2 millions d'actifs et de chômeurs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. La Suva génère un volume de primes d'environ 4,4 milliards de francs. Depuis 2005, elle assume aussi la gestion de l'assurance militaire sur mandat de la Confédération. Ses prestations comprennent la prévention, l'assurance et la réadaptation. L'entreprise est financièrement autonome et ne perçoit pas de subventions. Ses excédents de recettes sont redistribués aux assurés sous forme de réductions de primes. Les partenaires sociaux - employeurs et salariés - de même que la Confédération sont représentés au sein de son Conseil d'administration.