Skier vite ne signifie pas skier bien!

Les adeptes des sports d'hiver aiment la vitesse, mais ils ne la contrôlent pas toujours suffisamment bien. Les faits sont pourtant là: en Suisse, 30 % des accidents de sport sont liés aux sports d'hiver. La Suva vient de lancer une nouvelle campagne de sensibilisation à ce sujet dans onze stations de ski.

Le message de la Suva est clair: «N’oubliez pas les bonnes manières dans la vallée. Allez-y mollo!». La campagne de cette année est symbolisée par un sanglier qui devrait faire sourire les skieurs et les snowboardeurs en les incitant à la réflexion, puisqu'ils sont nombreux à dévaler les pistes à 50 km/h et plus!

Apprendre à évaluer la vitesse

Cet hiver, la Suva organise à nouveau des tempo events afin de sensibiliser les skieurs et les snowboardeurs en les incitant à adapter leur vitesse à leurs aptitudes personnelles et aux conditions ambiantes. Dans onze stations de ski, la Suva aménage des parcours équipés d'appareils de mesure mobiles. Edith Müller, responsable de la campagne Suva, précise: «Cette action permet aux participants de développer une meilleure perception: les expériences faites ces dernières années montrent qu'il est possible d'apprendre à évaluer sa vitesse sur les pistes et que les amateurs de sports d'hiver souhaitent souvent la connaître.» Le coup d'envoi des tempo events sera donné les 26 et 27 décembre prochains dans le domaine skiable de Grindelwald-First.

Les chiffres se passent de commentaire

Tous les ans, 70 000 personnes sont victimes d'accidents sur les pistes de ski en Suisse. Parmi ces victimes, ont compte 33 500 personnes actives et, par conséquent, assurées au titre de la LAA. Ces 33 500 accidents occasionnent chaque année des coûts d'environ 220 millions de francs. Quant aux 36 500 cas d'accidents pris en charge par les caisses-maladie, il s'agit d'enfants, d'écoliers, d'étudiants, de femmes au foyer, d'indépendants et de retraités.
Les activités de prévention de la Suva visent à éviter les accidents de sports d'hiver et à en réduire les coûts, ce dont les assurés bénéficient ensuite par le biais de primes plus basses.

Les tempo events 2009/2010 de la Suva sont prévus aux dates et aux endroits suivants:
26 et 27 décembre Grindelwald-First BE
29 et 30 décembre Meiringen Hasliberg BE
02 et 03 janvier Saas Fee VS
09 et 10 janvier Belalp VS
16 et 17 janvier Engelberg LU
23 et 24 janvier Hoch-Ybrig SZ
30 et 31 janvier Sedrun GR
06 et 07 février Crans Montana VS
08 et 09 février

Verbier

VS
10 février Les Mosses VD
11 février Leysin VD
13 et 14 février Les Crosets VS
13 et 14 février Acquarossa-Leontica TI
20 et 21 février Scuol GR
27 et 28 février Lenzerheide GR

Informations complémentaires sur la campagne de prévention sports d'hiver de la Suva: .www.suva.ch/sports-de-neige
Photos et: www.photopress.ch
Des images brutes pour film sont disponibles à partir du 5 janvier 2010 sur:
www.photopress.ch

Information aux médias:

Jean-Luc Alt, communication d'entreprise,
tél. 026 350 37 81, jeanluc.alt@suva.ch

La Suva a été fondée en 1918. Elle emploie près de 2900 personnes au siège de Lucerne, dans ses 19 agences réparties dans toute la Suisse et dans ses deux cliniques de réadaptation de Bellikon et de Sion. Entreprise indépendante de droit public, elle assure près de 110 000 entreprises, soit 2 millions d'actifs et de chômeurs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. La Suva génère un volume de primes d'environ 4,4 milliards de francs. Depuis 2005, elle assume aussi la gestion de l'assurance militaire sur mandat de la Confédération. Ses prestations comprennent la prévention, l'assurance et la réadaptation. L'entreprise est financièrement autonome et ne perçoit pas de subventions. Ses excédents de recettes sont redistribués aux assurés sous forme de réductions de primes. Les partenaires sociaux - employeurs et salariés - de même que la Confédération sont représentés au sein de son Conseil d'administration.