Accidents: les Allemands dépassent les Italiens

L'arrivée en Suisse de main-d'œuvre venue d'outre-Rhin transparaît aussi dans la statistique des accidents: en 2010, les Allemands viennent pour la première fois en tête de la statistique par nationalités des étrangers victimes d'un accident, supplantant les Italiens. C'est ce qui ressort de la nouvelle analyse réalisée par le Service de centralisation des statistiques de l'assurance-accidents.

Dans l'assurance-accidents obligatoire, le nombre des accidents a encore augmenté en 2010, ce principalement en raison de la reprise de l'emploi, notamment dans le secteur tertiaire. En revanche, les accidents non professionnels ont légèrement régressé.
Tableau 1: Statistique des accidents LAA
(salariés et demandeurs d'emploi)
2010 2009 Variation
Accidents professionnels 267 000 258 000 +3,2 %
Accidents durant les loisirs 497 000 498 000 -0,3 %
Accidents de chômeurs 18 000 15 000 +18,1 %
Total 782 000 772 000 +1,3 %
Près d'un accident professionnel sur trois et d'un accident non professionnel sur quatre touche un travailleur étranger. Au cours des dernières années, la structure par nationalités a toutefois fortement évolué du fait de l'entrée en vigueur, en 2002, de la libre circulation des personnes. En 2010, les Allemands ont constitué pour la première fois la nationalité la plus largement représentée, avec 36 000 accidents professionnels et non professionnels, parmi les personnes accidentées de nationalité étrangère. Ils ont pris le relais des Italiens, jusqu'alors en tête de liste.
Tableau 2: Accidents de salariés étrangers
en Suisse (les cinq nationalités totalisant le
plus d'accidents en 2010)
Nombre d'accidents
2010
Nombre d'accidents
2002
Variation
Allemagne 36 000 16 000 +128 %
Italie 35 000 41 000 -14 %
Portugal 29 000 22 000 +31 %
Ex-Yougoslavie 28 000 36 000 -21 %
France 26 000 22 000 +19 %
Risques variables selon les branches

Cependant, il n'est pas possible d'en tirer des conclusions quant au risque d'accidents des salariés des différentes nationalités car, dans l'assurance-accidents, la citoyenneté de la personne accidentée est connue, mais pas la composition de l'éventail des personnes assurées. Par ailleurs, d'autres caractéristiques déterminantes pour le risque telles que la profession, l'âge et le sexe des personnes assurées, font défaut.

Il n'en demeure pas moins que des différences intéressantes apparaissent. Les accidents dont sont victimes les Portugais se produisent à raison d'environ 60 % au travail et de 40 % durant les loisirs. L'inverse est valable pour les Allemands, chez qui les accidents non professionnels prédominent avec une part proche de 60 %, comme pour les Français et les Autrichiens. C'est toutefois chez les Suisses que la part des accidents survenus durant les loisirs est la plus élevée avec 70 %. Ces différences sont principalement dues au fait que la proportion de représentants des diverses nationalités exerçant des métiers tendanciellement dangereux est très inégale. S'agissant des Portugais, par exemple, plus de la moitié des accidents professionnels, contre un tiers seulement pour les Allemands, se produisent dans les branches du prêt de personnel et de la construction, qui sont caractérisées par un risque d'accidents largement supérieur la moyenne. Les Allemands ont donc proportionnellement moins d'accidents parce qu'ils travaillent dans des branches où le risque est moindre.

Où se procurer la nouvelle statistique des accidents?

Le Service de centralisation des statistiques de l'assurance-accidents (SSAA), qui est géré par la Suva, publie la statistique des accidents LAA sur mandat de la Commission des statistiques de l'assurances-accidents (CSAA). Cette statistique est basée sur les résultats de l'ensemble des 35 assureurs LAA qui couvrent actuellement les salariés assurés à titre obligatoire contre les accidents professionnels et non professionnels ainsi que les maladies professionnelles. Elle inclut les résultats de l'assurance-accidents des chômeurs gérée par la Suva, qui est elle aussi obligatoire. L'édition 2011 est disponible sur papier et en ligne en langues française et allemande. Des exemplaires imprimés peuvent être commandés gratuitement à l'adresse suivante: Service de centralisation des statistiques de l'assurance-accidents, c/o Suva, Fluhmattstrasse 1, 6002 Lucerne. Infos complémentaires: www.unfallstatistik.ch

Information aux médias:

Jean-Luc Alt, Communication d'entreprise, Suva,
tél. 026 350 37 81, jeanluc.alt@suva.ch