Le beau temps favorise les accidents durant les loisirs

Pour la première fois, en 2011, les assureurs-accidents ont enregistré plus d'un demi-million d'accidents durant les loisirs. Les bonnes conditions météorologiques au printemps et en automne ont favorisé les activités de loisirs et entraîné davantage d'accidents. Ce constat ressort de la nouvelle analyse réalisée par le Service de centralisation des statistiques de l'assurance-accidents LAA géré par la Suva.

En 2011, le nombre d'accidents enregistrés dans l'assurance-accidents obligatoire a une nouvelle fois augmenté par rapport à l'année précédente. Les accidents durant les loisirs, qui représentent presque deux tiers de l'ensemble des cas enregistrés, ont dépassé pour la première fois le seuil du demi-million, soit une augmentation de 2,6 %. Le nombre d'accidents professionnels a aussi augmenté de 1,9 %, une progression toutefois moins marquée que celle du nombre de personnes actives (+ 2,5% selon l'Office fédéral de la statistique). Le nombre des accidents de chômeurs a diminué de 18,7%, un recul résultant principalement de la baisse du nombre de demandeurs d'emploi (– 16,6% selon le SECO).
Davantage d'activités de loisirs lorsqu'il fait beau

La statistique des accidents met clairement en évidence une corrélation entre les températures élevées et les accidents durant les loisirs durant le semestre d'été. Dans l'ensemble, d'avril à septembre, les conditions météorologiques étaient meilleures en 2011 qu'en 2010. A l'exception d'un mois de juillet peu ensoleillé et nettement plus frais, les températures mensuelles moyennes étaient généralement plus élevées que celles de l'année précédente selon MétéoSuisse. Le nombre d'accidents durant les loisirs a connu une évolution parallèle à celle des températures. De toute évidence, les activités de loisirs sont plus prisées lorsqu'il fait beau et occasionnent davantage d'accidents, une tendance que viennent confirmer les valeurs particulièrement élevées enregistrées en juin durant la canicule 2003.

Durant le semestre d'hiver, la relation est inversée. Si les températures sont élevées, la neige est moins abondante et le nombre d'accidents diminue, car les personnes sont moins nombreuses à pratiquer des sports de neige. En revanche, si les températures sont basses, le risque de chutes et d'accidents de la circulation augmente en raison de la neige et du verglas.

Où se procurer la nouvelle statistique des accidents?
La Service de centralisation des statistiques de l'assurance-accidents (SSAA), qui est géré par la Suva, publie la statistique des accidents LAA sur mandat de la Commission des statistiques de l'assurance-accidents (CSAA). Cette statistique est basée sur les résultats de l'ensemble des 31 assureurs LAA qui couvrent actuellement les salariés assurés à titre obligatoire contre les accidents professionnels et non professionnels ainsi que contre les maladies professionnelles. Elle inclut les résultats de l'assurance-accidents obligatoire des chômeurs assurés à la Suva. L'édition 2012 est disponible sur papier et en ligne en français ainsi qu' en allemand. Des livrets imprimés peuvent être commandés individuellement et gratuitement à l'adresse suivante: Service de centralisation des statistiques de l'assurance-accidents, c/o Suva, Fluhmattstrasse1, 6002 Lucerne. Pour plus d'informations: www.unfallstatistik.ch  
Informations aux médias:
Jean-luc Alt, Communication d'entreprise, Suva
Tél. 026 350 37 81, jeanluc.alt@suva.ch