Nouveau chef de la communication d'entreprise à la Suva

Jan Mühlethaler (45 ans) prendra ses fonctions de chef de la communication d'entreprise à la Suva le 1er novembre. Il a précédemment dirigé le service de communication d'entreprise et des affaires publiques du Centre de compétence de la promotion du commerce extérieur suisse (Osec).

Jan Mühlethaler, domicilié à Hünenberg, dans le canton de Zoug, est le successeur de Silvia Schnidrig, qui a choisi de relever de nouveaux défis après cinq années d'activité à la Suva. Il débutera ses activités opérationnelles le 1er décembre 2012.

Jan Mühlethaler est licencié en histoire de l'économie, en économie d'entreprise et en journalisme de l'Université de Zurich. Il a également obtenu un diplôme postgrade en communication politique et en communication de crise auprès de la Haute Ecole zurichoise de sciences appliquées. Il a débuté sa carrière professionnelle en 1995 auprès de la «Neue Zürcher Zeitung», où il est revenu après une étape intermédiaire en tant que rédacteur économique au «Bund». Pendant les années qui ont suivi, il a d'abord travaillé en tant que rédacteur à la rubrique sportive et à la rubrique économique. En 2007, il a ensuite supervisé la création d'une nouvelle ligne de produits destinée aux étudiants pour le magazine et le site «NZZ Campus», dont il a aussi été le rédacteur en chef. En 2011, il a rejoint l'Osec, où il dirigeait le service de communication d'entreprise et des affaires publiques.

En parallèle, Jan Mühlethaler a également exercé en tant qu'animateur et comme chargé de cours auprès de plusieurs hautes écoles suisses.

Informations aux médias

Henri Mathis, Responsable adjoint de la Communication d'entreprise
Tél. 026 350 37 80, henri.mathis@suva.ch 

 

La Suva exerce son activité depuis 1918 et emploie près de 3100 personnes au siège de Lucerne, dans ses 18 agences réparties dans toute la Suisse et dans ses deux cliniques de réadaptation de Bellikon et de Sion. Entreprise indépendante de droit public, elle assure près de 118000 entreprises, soit 1,9million d’actifs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. Les personnes sans emploi sont assurées automatiquement à la Suva. Depuis 2005, la Suva assume aussi la gestion de l’assurance militaire sur mandat de la Confédération. La Suva génère un volume de primes d’environ 4,4milliards de francs. Ses prestations comprennent la prévention, l'assurance et la réadaptation. L’entreprise est financièrement autonome et ne perçoit pas de subventions. Ses excédents de recettes sont redistribués aux assurés sous forme de réductions de primes. Les partenaires sociaux, employeurs et salariés, de même que la Confédération sont représentés au sein de son Conseil d'administration.