Claudia Pletscher est nommée médecin-cheffe de la médecine du travail

Lors de sa séance du 14 décembre, la Commission administrative de la Suva a nommé Claudia Pletscher au poste de nouvelle médecin-cheffe et responsable de la division médecine du travail. Cette zurichoise de 55 ans succédera en avril 2013 à Marcel Jost qui prendra sa retraite à la même date. Marcel Jost est à la tête de la division médecine du travail depuis huit ans.

Claudia Pletscher travaille depuis 2000 au sein de la division médecine du travail de la Suva. Originaire de Dietikon ZH, elle a accompli ses études de médecine à l'Université de Zurich et a soutenu sa thèse en 1984. Après huit ans de spécialisation dans différentes cliniques, elle a obtenu le titre FMH en m9decine interne générale. En 1993, Claudia Pletscher a ouvert son propre cabinet à Murg SG. Après sept ans de pratique en cabinet privé, elle a rejoint la Suva et entrepris une formation postgraduée en médecine du travail, sanctionnée, en 2004, par le titre de médecin spécialiste FMH en médecine du travail. Depuis 2008, elle dirige le secteur prévention de la médecine du travail. Claudia Pletscher prendra sa nouvelle fonction en avril 2013.

Retraite après 30 ans de Suva

La division médecine du travail de la Suva occupe 80 personnes. Elle est compétente en matière de prévention en médecine du travail pour toutes les entreprises de Suisse qui présentent des risques spéciaux, de détermination des valeurs limites au poste de travail, d'input en matière de prévention dans le domaine de la médecine du travail et de prévention des maladies et accidents professionnels, ainsi que d' évaluation spécifique des maladies professionnelles en vue de la détermination des prestations d'assurance. Marcel Jost dirige cette même division depuis huit ans et fêtera, presque au même moment que son départ à la retraite, ses 30 ans de Suva.

Informations aux médias

Jean-Luc Alt, communication d'entreprise
Tél. 026 350 37 81, jeanluc.alt@suva.ch 

 

La Suva exerce son activité depuis 1918 et emploie près de 3100 personnes au siège de Lucerne, dans ses 18 agences réparties dans toute la Suisse et dans ses deux cliniques de réadaptation de Bellikon et de Sion. Entreprise indépendante de droit public, elle assure près de 118 000 entreprises, soit 1,9 million d'actifs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. Les personnes sans emploi sont assurées automatiquement à la Suva. Depuis 2005, la Suva assume aussi la gestion de l’assurance militaire sur mandat de la Confédération. La Suva génère un volume de primes d'environ 4,4 milliards de francs. Ses prestations comprennent la prévention, l'assurance et la réadaptation. L’entreprise est financièrement autonome et ne perçoit pas de subventions. Ses excédents de recettes sont redistribués aux assurés sous forme de réductions de primes. Les partenaires sociaux, employeurs et salariés, de même que la Confédération sont représentés au sein de son Conseil d’administration.