Nouveau chef de la division des immeubles de la Suva

Lors de sa séance du 13 mai dernier, la Commission administrative de la Suva a nommé Franz Fischer, âgé de 49 ans, à la tête de la division des immeubles. Il succèdera à Mark Honauer, qui partira à la retraite en janvier 2015 après neuf ans à la tête de la division des immeubles de la Suva.

Franz Fischer, originaire de Lucerne, travaille à la division des immeubles de la Suva depuis 2007. Après une formation commerciale et un diplôme fédéral de courtier et régisseur en immeubles, il s'est perfectionné dans le domaine de la gestion immobilière en Suisse et à l'étranger. Avant d'entrer à la Suva, Franz Fischer a travaillé pour différentes sociétés immobilières. En 1994, après neuf ans comme courtier et régisseur en immeubles chez Anliker AG à Emmenbrücke, il a poursuivi sa carrière en tant que membre du Conseil d'administration et sous-directeur de la société Lustenberger & Partner Immobilien AG à Cham. Il a ensuite été membre de la Direction du bâlois Serimo Immobiliendienste AG dès 1997, puis chef du marketing auprès du groupe Hiag Immobilien à partir de 2004. Franz Fischer succèdera à Mark Honauer à la tête de la division des immeubles de la Suva le 1er janvier 2015.
Adieux après neuf ans
La division des immeubles de la Suva, dont le but est de garantir les rentes des assurés sur le long terme, emploie quelque 80 personnes. Les produits générés constituent une part essentielle de la contribution nécessaire à la stabilité financière de la Suva. Mark Honauer dirige la division depuis 2006. Sous sa houlette, le volume de marché du portefeuille est passé de 2,6 milliards de francs à 4,2 milliards aujourd'hui.
Informations aux médias
Jean-Luc Alt, communication d'entreprise
Tél. 026 350 37 81, jeanluc.alt@suva.ch 

La Suva exerce son activité depuis 1918 et emploie près de 3200 personnes au siège de Lucerne, dans ses 18 agences réparties dans toute la Suisse et dans ses deux cliniques de réadaptation de Bellikon et de Sion. Entreprise indépendante de droit public générant un volume de primes d'environ 4,2 milliards de francs, elle assure près de 120 000 entreprises, soit 1,9 million d'actifs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. Les bénéficiaires de l'assurance chômage sont assurés automatiquement à la Suva. Depuis 2005, la Suva assume aussi la gestion de l'assurance militaire sur mandat de la Confédération. Ses prestations comprennent la prévention, l'assurance et la réadaptation. L'entreprise est financièrement autonome et ne perçoit pas de subventions. Ses excédents de recettes sont redistribués aux assurés sous forme de réductions de primes. Les partenaires sociaux, employeurs et salariés, de même que la Confédération sont représentés au sein de son Conseil d'administration.