Edith Müller Loretz nouvelle cheffe de la division offres de prévention de la Suva

Lors de sa séance du 16 octobre, la Commission administrative a nommée nouvelle cheffe de la division offres de prévention de la Suva Edith Müller Loretz. Cette dernière succède à Beat Arnet, qui avait quitté la Suva fin janvier 2014.

Avec Edith Müller Loretz, c’est une personne connaissant parfaitement la Suva qui prend la direction de la division offres de prévention. Madame Müller Loretz, 46 ans, habite à Kriens et a deux enfants. Elle a étudié l’économie d’entreprise à la Haute école spécialisée de Lucerne. En 1998, elle entre à la Suva en qualité de responsable de la campagne de sports d’hiver. En 2011, elle est promue cheffe du secteur sécurité durant les loisirs et assure la mise en œuvre de mesures de prévention dans le domaine des accidents non professionnels au sein des entreprises et auprès du grand public. Edith Müller Loretz prendra au 1ernovembre 2014 la tête de la division offres de prévention, qui englobe les secteurs gestion de la santé dans l’entreprise, sécurité durant les loisirs et produits de sécurité. Elle remplace Beat Arnet, qui a quitté la Suva à la fin du mois de janvier de cette année.
Sécurité durant les loisirs et santé au travail
La division offres de prévention comprend une quarantaine de collaborateurs. Elle s’engage avec des campagnes, des modules de prévention et un conseil individuel en faveur de la sécurité durant les loisirs ainsi que de la sécurité et de la santé au travail. En l’occurrence, elle concentre ses efforts sur les sports et les activités qui présentent un potentiel d’accidents et de coûts élevés.
Informations aux médias
Jean-Luc Alt, communication d'entreprise
Tél. 026 350 37 81, jeanluc.alt@suva.ch 

La Suva exerce son activité depuis 1918 et emploie près de 4000 personnes au siège de Lucerne, dans ses 18 agences réparties dans toute la Suisse et dans ses deux cliniques de réadaptation de Bellikon et de Sion. Entreprise indépendante de droit public avec un volume de prime de 4,2 milliards de francs, elle assure près de 121 000 entreprises, soit 1,95 million d’actifs et de chômeurs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. Les personnes sans emploi sont assurées automatiquement à la Suva. Depuis 2005, la Suva assume aussi la gestion de l’assurance militaire sur mandat de la Confédération. Ses prestations comprennent la prévention, l’assurance et la réadaptation. L’entreprise est financièrement autonome et ne perçoit pas de subventions. Ses excédents de recettes sont redistribués aux assurés sous