Le FC Lancy-Florimont remporte le Trophée fair-play

Le fair-play est un pari gagnant qui permet non seulement de prévenir les accidents, mais aussi, en participant au Trophée fair-play, de remporter des prix sous la forme de bons d’achat d’une valeur pouvant aller jusqu'à 12 000 francs. Pour la saison 2013/2014, la palme du fair-play revient au FC Lancy-Florimont.

Depuis dix ans, l'Association Suisse de Football et la Suva encouragent le fair-play sur le terrain en décernant le Trophée fair-play. Vendredi 31 octobre 2014, les gagnants de la saison 2013/2014 étaient à l’honneur au Stade de Suisse à Berne. Désigné club le plus fair-play de Suisse, le FC Lancy-Florimont se place au premier rang. L'équipe genevoise se classe donc en tête devant le FC Lungern et le FC Etoile Bienne. Sur place, le sélectionneur de l'équipe de Suisse Vladimir Petkovic a créé la surprise en remettant aux dix équipes les plus fair-play des bons d’achat pour des articles de sport d’une valeur pouvant aller jusqu'à 12 000 francs. «Pour moi, l'être humain a la priorité. J'exige et j'encourage donc tout naturellement des valeurs telles que le fair-play à tous les niveaux. Plus que tous les autres, les joueurs nationaux évoluant au niveau international doivent accorder une importance particulière au fair-play et au respect, car ils sont un exemple pour la jeunesse. Et les règles qui s'appliquent aux joueurs s'appliquent aussi aux entraîneurs, aux responsables et autres directeurs sportifs, sur le terrain et dehors», déclare Vladimir Petkovic.
Des accidents coûteux
En Suisse, plus de 650 000 personnes jouent régulièrement au football. Les terrains sont le théâtre de buts spectaculaires, de matchs pleins d'émotion, de duels passionnants, mais il s'y produit aussi environ 45 000 accidents par an, c'est-à-dire plus que dans n'importe quel autre sport. Cela représente des souffrances et une condamnation à l'inactivité pour les accidentés, un demi-million de jours d'absence pour les entreprises et 160 millions de francs pour les assureurs. La Suva est présente sur le terrain pour réduire le nombre des accidents. Les assurés bénéficient des économies réalisées de cette manière sous la forme de primes plus basses.
Progression du fair-play dans beaucoup de clubs
Cette année, 768 clubs ont pris part au Trophée fair-play. Tous les clubs ayant des équipes présentes aux championnats régionaux actifs, seniors et vétérans ou membres des ligues de football féminin peuvent participer. Cette distinction récompense les clubs qui font des efforts particuliers en faveur du fair-play et contribuent à réduire les accidents.

Le classement détaillé du Trophée fair-play peut être consulté sur www.football.ch . Les photos de la remise du Trophée par Vladimir Petkovic sont publiées sur www.photopress.ch 
Informations aux médias

Jean-Luc Alt, communication d'entreprise
Tél. 026 350 37 81, jeanluc.alt@suva.ch 

La Suva exerce son activité depuis 1918 et emploie près de 4000 personnes au siège de Lucerne, dans ses 18 agences réparties dans toute la Suisse et dans ses deux cliniques de réadaptation de Bellikon et de Sion. Entreprise indépendante de droit public avec un volume de primes de 4,2 milliards de francs, elle assure près de 121 000 entreprises, soit 1,95 million d'actifs et de chômeurs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. Les personnes sans emploi sont assurées automatiquement à la Suva. Depuis 2005, la Suva assume aussi la gestion de l’assurance militaire sur mandat de la Confédération. Ses prestations comprennent la prévention, l'assurance et la réadaptation. L’entreprise est financièrement autonome et ne perçoit pas de subventions. Ses excédents de recettes sont redistribués aux assurés sous forme de réductions de primes. Les partenaires sociaux, employeurs et salariés, de même que la Confédération sont représentés au sein de son Conseil d’administration.