Stefan Scherrer nommé chef du service informatique de la Suva

Lors de sa séance du 10 décembre 2015, la Commission administrative de la Suva a nommé Stefan Scherrer en qualité de chef de la division informatique. Stefan Scherrer succède à Robert Koch, qui poursuivra ses activités au sein de l’entreprise, où il se verra confier de nouvelles responsabilités. Stefan Scherrer prendra ses fonctions le 1er mars 2016.

Stefan Scherrer, le nouveau chef de la division informatique, est un fin connaisseur de la Suva. Installé à Immensee, Stefan Scherrer est marié et père de deux enfants. Il a débuté à la Suva en 2003 en tant que chef du secteur développement, avec quatre teams sous ses ordres et un budget à gérer pour 85 collaborateurs. Depuis 2009, Stefan Scherrer était chargé de diriger le programme de substitution de l’application centrale de gestion des sinistres et de technique de l’assurance de la Suva. Dans cette fonction, il s’est occupé de réaliser une étude préalable et la sélection des fournisseurs possibles, avant de chapeauter la mise en oeuvre productive au printemps 2015. Avant son entrée au sein de la plus grande assurance-accidents de Suisse, Stefan Scherrer a travaillé chez Capgemini, à la tête du département Insurance CH, et auprès de la CSS, où il dirigeait le secteur développement.

Le 10 décembre 2015, la Commission administrative de la Suva a procédé à la nomination de Stefan Scherrer en qualité de chef de la division informatique. Le 1er mars 2016, Stefan Scherrer prendra la succession de Robert Koch, qui se verra confier de nouvelles responsabilités au sein de l’entreprise, après plus de 17 ans à la tête de la division informatique.

Informations aux médias:
  • Henri Mathis

    Responsable RP Suisse romande

La Suva exerce son activité depuis 1918 et emploie près de 4100 personnes au siège de Lucerne, dans ses 18 agences réparties dans toute la Suisse et dans ses deux cliniques de réadaptation de Bellikon et de Sion. Entreprise indépendante de droit public générant un volume de primes d'environ 4,2 milliards de francs, elle assure près de 123 000 entreprises, soit 1,97 million d'actifs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. Les bénéficiaires de l'assurance chômage sont assurés automatiquement à la Suva. Depuis 2005, la Suva assume aussi la gestion de l’assurance militaire sur mandat de la Confédération. Ses prestations comprennent la prévention, l'assurance et la réadaptation. L’entreprise est financièrement autonome et ne perçoit pas de subventions. Ses excédents de recettes sont redistribués aux assurés sous forme de réductions de primes. Les partenaires sociaux, employeurs et salariés, de même que la Confédération sont représentés au sein de son Conseil d’administration.