Le repos, facteur de sécurité

La Journée Mondiale du Sommeil aura lieu le 17 mars prochain. Les chiffres de la Suva montrent qu'il est important de bien dormir: un accident professionnel sur cinq est dû à des troubles du sommeil. En Suisse, il se produit environ 53 000 accidents du travail par an. Les chutes de plain-pied et les blessures occasionnées par des machines ou des outils représentent la cause d'accident la plus fréquente.

La Journée Mondiale du Sommeil aura lieu le 17 mars prochain. Les chiffres de la Suva montrent qu'il est important de bien dormir: un accident professionnel sur cinq est dû à des troubles du sommeil. En Suisse, il se produit environ 53 000 accidents du travail par an. Les chutes de plain-pied et les blessures occasionnées par des machines ou des outils représentent la cause d'accident la plus fréquente.

Les accidents professionnels dus aux troubles du sommeil causent de la souffrance et ont un coût estimé à 283 millions de francs par année en Suisse.

La Suva propose quelques conseils pour mieux dormir et ainsi éviter des accidents.

Pendant la journée

  • Prendre ses repas et se coucher si possible à heures régulières tous les jours.
  • Se dépenser: pratiquer une activité physique dans la journée.
  •  Passer au moins 30 minutes par jour en plein air.


Le soir

  •  Boire peu ou pas d'alcool.
  •  Renoncer à la caféine et à la nicotine.
  •  Prendre un repas léger et chaud.
  • Se détendre et déconnecter avant d'aller au lit.


Pendant la nuit

  •  Le silence, l'obscurité et une certaine fraîcheur contribuent à un sommeil de qualité.
  •  Eteindre la télévision, le téléphone portable et la tablette une heure avant le coucher.
  •  Etablir un rituel pour s'endormir.
  •  Maîtriser ses pensées: au lieu de ruminer, penser à quelque chose d’agréable.

Parce que l'on vit plus en sécurité en étant bien reposé, la Suva a conçu un module de prévention destiné aux entreprises assurées. Les différents éléments du module «Bien dormir pour plus de sécurité» permettent d'organiser des campagnes de prévention internes sur mesure en fonction des besoins des collaborateurs. Infos complémentaires: www.suva.ch/modulesdeprevention   

Sur notre site Internet   , vous trouverez une interview de Katrin Uehli, conseillère auprès de la division offres de prévention de la Suva, sur le thème du sommeil et de son influence sur le phénomène des accidents (en libre usage).

N'hésitez pas à nous contacter par téléphone ou par e-mail pour tout renseignement complémentaire.

Informations aux médias

Les troubles du sommeil comptent parmi les principaux problèmes de santé en Suisse.

La Suva exerce son activité depuis 1918 et emploie près de 4200 personnes au siège de Lucerne, dans ses 18 agences réparties dans toute la Suisse et dans ses deux cliniques de réadaptation de Bellikon et de Sion. Entreprise indépendante de droit public générant un volume de primes d'environ 4,2 milliards de francs, elle assure près de 127 000 entreprises, soit 1,98 million d'actifs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. Les bénéficiaires de l'assurance chômage sont assurés automatiquement à la Suva. Depuis 2005, la Suva assume aussi la gestion de l'assurance militaire sur mandat de la Confédération. Ses prestations comprennent la prévention, l'assurance et la réadaptation. L'entreprise est financièrement autonome et ne perçoit pas de subventions. Ses excédents de recettes sont redistribués aux assurés sous forme de réductions de primes. Les partenaires sociaux, employeurs et salariés, de même que la Confédération sont représentés au sein du Conseil de la Suva.