Dix ans de lutte contre la paperasserie

L'Association Swissdec fête cette année ses dix ans d'existence. Ulrich Fricker, qui la préside depuis sa création, a fait avancer le projet. Il passe maintenant le témoin à son successeur, Felix Weber.

En Suisse, les entreprises désireuses de réduire leurs charges administratives et de renforcer la sécurité de la transmission des données utilisent un logiciel de comptabilité salariale certifié Swissdec: en janvier 2017, elles ont transmis par ce biais 720 000 certificats de salaires aux administrations fiscales, ce qui représente une augmentation de 100 000 unités par rapport à l’année précédente. Pas plus tard qu'en janvier 2014, seuls 330 000 certificats de salaires avaient transité par un logiciel certifié Swissdec. En janvier dernier, le décompte fiscal de 290 000 personnes imposées à la source, soit près de deux fois plus qu'un an plus tôt, a été transmis au moyen d'un tel logiciel. Sur l'ensemble de l'année 2016, les entreprises ont utilisé 8,6 millions de fois un logiciel certifié Swissdec pour faire parvenir les données salariales de leurs employés à des autorités et des assurances telles que l'AVS, l'assurance-accidents ou les administrations fiscales.

Nouveau président de l'association

Ces chiffres sont le résultat de dix ans de croissance. En 2007, la Conférence suisse des impôts (qui réunit les différentes administrations fiscales cantonales), l’Association Suisse d’Assurances ASA, les caisses de compensation, la Suva et l’Office fédéral de la statistique OFS créaient l'Association Swissdec. Son but: mettre la numérisation à profit pour alléger le fardeau administratif des entreprises suisses. Il fallait simplifier l'échange de données entre les entreprises, les autorités et les assurances. En tant que président de l'association et ancien président de Direction de la Suva, Ulrich Fricker a favorisé dès le début la standardisation, la certification et la transmission électronique. «Par son engagement, l'association veut alléger les charges de l'industrie et de l'artisanat suisses», déclare Ulrich Fricker. C'est également le but que s'est fixé son successeur, Felix Weber, à qui Ulrich Fricker passe le témoin après dix ans. Les membres de l'association ont nommé le président de Direction de la Suva à la tête de Swissdec.

Informations aux médias

Swissdec s’engage en faveur d’une comptabilité salariale efficace en Suisse. Association à but non lucratif, Swissdec vise à garantir une transmission simple et sûre des données salariales, soutient les concepteurs de logiciels dans cette voie et procède à la certification des systèmes concernés.

Les organismes responsables de la gestion de Swissdec sont la Suva, l'Association Suisse d'Assu-rances, l'Office fédéral de la statistique, eAVS/AI ainsi que la Conférence suisse des impôts. Swissdec a obtenu le label de qualité GoodPriv@cy® décerné par l’Association Suisse pour Systèmes de Qualité et de Management (SQS) et représente une garantie de qualité en matière de comptabilité salariale.

www.swissdec.ch