Le changement d’heure peut affecter la qualité du sommeil

Le prochain changement d’heure aura lieu le 29 octobre. A 3h00 du matin, nous gagnerons une heure et il ne sera que 2h00. Au cours des dernières années, la Suva n’a pas constaté de hausse du nombre d’accidents dans les jours et semaines qui ont suivi les changements d’heure. Par ailleurs, des études ont montré que reculer d’une heure à l’automne posait nettement moins de problèmes (une heure de gagnée) qu’au printemps, où le changement d’heure nous fait perdre une heure.

«Le dimanche de 25 heures qui suit le changement d’heure est perçu par de nombreuses personnes comme particulièrement long et reposant. Le biorythme est certes perturbé, mais l’heure perdue au printemps nous affecte beaucoup plus», explique Reto Etterli, conseiller en offres de prévention de la Suva. Toutefois, il ne faut pas sous-estimer l’influence du changement d’heure sur la qualité du sommeil, y compris à l’automne.

Les effets de ce changement d’heure s’apparentent à ceux d’un léger décalage horaire: au cours des premiers jours, des troubles du sommeil, des problèmes de concentration, des vertiges, une irritabilité, une perte d’appétit et des troubles digestifs peuvent apparaître. Les recommandations suivantes de la Suva permettront d’atténuer quelque peu les effets physiques du prochain passage à l’heure d’hiver:

• Pour se préparer de manière optimale au changement d’heure, il est conseillé de se coucher un peu plus tard chaque jour – un quart d’heure par jour suffit.

• La lumière est le premier indicateur de l’heure. Pour remettre son horloge interne à l’heure, une promenade le week-end est tout indiquée – le plus tard possible, mais à la lumière du jour.

• Le soir, une lumière artificielle claire aide à mieux appréhender le passage à l’heure d’hiver. Il vaut mieux repousser les sorties au cinéma ou les dîners dans un restaurant à la lumière tamisée.

• Dans les jours qui suivent le changement d’heure, il est recommandé de respecter un rythme de réveil/sommeil précis.

• Une petite sieste dans la journée (p. ex. après le repas de midi) ne permet pas de mieux supporter le changement d’heure. Au contraire, le soir, on n’est pas assez fatigué pour s’endormir.

• Réduire sa consommation de caféine et d’alcool avant d’aller se coucher.

• Pendant cette phase d’adaptation, les somnifères ne sont pas la solution. L’organisme peut avoir besoin de 3 à 14 jours pour s’habituer au changement d’heure.

Il n’y a de réel danger que si l’organisme ne s’habitue pas au changement d’heure, même après un certain temps. Si la qualité du sommeil est affectée de façon permanente, cela a une incidence sur le risque d’accident et la santé en général. Une étude de la Suva  montre que les collaborateurs qui ne dorment pas suffisamment causent plus d’accidents. Un accident professionnel sur cinq est dû à des troubles du sommeil.

N’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou par e-mail pour tout renseignement complémentaire

Zeitumstellung, Frau, Bett, Schlaf, Kissen, Fernbedierung

Les troubles du sommeil comptent aujourd’hui parmi les principaux problèmes de santé en Suisse.

La Suva exerce son activité depuis 1918 et emploie près de 4200 personnes au siège de Lucerne, dans ses 18 agences réparties dans toute la Suisse et dans ses deux cliniques de réadaptation de Bellikon et de Sion. Entreprise indépendante de droit public générant un volume de primes d'environ 4,1 milliards de francs, elle assure près de 128 000 entreprises, soit 2,0 million d'actifs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. Les bénéficiaires de l'assurance chômage sont assurés automatiquement à la Suva. Depuis 2005, la Suva assume aussi la gestion de l'assurance militaire sur mandat de la Confédération. Ses prestations comprennent la prévention, l'assurance et la réadaptation. L'entreprise est financièrement autonome et ne perçoit pas de subventions. Ses excédents de recettes sont redistribués aux assurés sous forme de réductions de primes. Les partenaires sociaux, employeurs et salariés, de même que la Confédération sont représentés au sein du Conseil de la Suva.