Nouveau responsable de la communication d'entreprise à la Suva

Le 1er mars prochain, Martin Nellen prendra la tête de la communication d'entreprise à la Suva. Âgé de 52 ans, cet économiste était auparavant responsable Corporate Communications and Brand Management du groupe Helvetia.

Martin Nellen dispose d'une longue et riche expérience en matière de communication et de gestion de marque. Il prend la succession de Jan Mühlethaler, qui relève un nouveau défi auprès de l'Association Suisse d'Assurances après cinq années d'activité à la Suva. Martin Nellen prendra ses fonctions à la Suva le 1er mars prochain. Agé de 52 ans, il a étudié à l'Université de Berne, où il a obtenu sa licence en économie.

Longue expérience dirigeante dans le domaine de la communication

Martin Nellen a commencé sa carrière professionnelle en 1994 à la Banque Populaire Suisse. Il a ensuite exercé pendant près de dix ans différentes fonctions dirigeantes dans le domaine de la communication d'entreprise et du marketing au Credit Suisse. En 2007, il a rejoint le groupe Helvetia en tant que responsable Corporate Communications and Brand Management.

Domicilé à Langnau am Albis, Martin Nellen est marié et père de famille.

  • Henri Mathis

    Henri Mathis

    Responsable RP Suisse romande

  • Ligne directe: +41 26 350 37 80

  • Enregistrer vCard
Medienmitteilung, Martin Nellen, portrait

La Suva exerce son activité depuis 1918 et emploie près de 4200 personnes au siège de Lucerne, dans ses 18 agences réparties dans toute la Suisse et dans ses deux cliniques de réadaptation de Bellikon et de Sion. Entreprise indépendante de droit public générant un volume de primes d'environ 4,1 milliards de francs, elle assure près de 128 000 entreprises, soit 2,0 million d'actifs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. Les bénéficiaires de l'assurance chômage sont assurés automatiquement à la Suva. Depuis 2005, la Suva assume aussi la gestion de l'assurance militaire sur mandat de la Confédération. Ses prestations comprennent la prévention, l'assurance et la réadaptation. L'entreprise est financièrement autonome et ne perçoit pas de subventions. Ses excédents de recettes sont redistribués aux assurés sous forme de réductions de primes. Les partenaires sociaux, employeurs et salariés, de même que la Confédération sont représentés au sein du Conseil de la Suva.