Hubert Niggli est nommé chef des finances et membre de la Direction de la Suva

Lors de sa séance du 18 octobre 2018, la Commission du Conseil de la Suva a nommé Hubert Niggli en tant que chef du département finances et membre de la Direction de la Suva. Agé de 50 ans, il succède à Ernst Mäder, qui part à la retraite.

Hubert Niggli dirigera le département finances à partir du 1er juillet 2019. Dans cette fonction, il reprendra la division des finances, la division des immeubles et la division technique de l'assurance ainsi que la responsabilité des agences Suva Chur/Linth, St. Gallen, Wetzikon, Winterthur et Zürich.

 

Entré à la Suva en 2003 en tant que responsable de la recherche quantitative et de la gestion des risques, Hubert Niggli dirige la division des finances depuis 2006. A titre de responsable de la gestion de la fortune de l'entreprise, il a contribué de façon déterminante à la performance des placements de la Suva, supérieure à la moyenne depuis plusieurs années. Il supervise en outre la comptabilité et le controlling financier. Avant d'entrer à la Suva, il a œuvré dans la réassurance en tant qu'underwriter et analyste risques chez Converium Ltd. Docteur en physique, Hubert Niggli a travaillé dans la recherche en Suisse et à l'étranger.

 

Ernst Mäder prendra sa retraite à l'âge ordinaire le 31 juillet 2019, au terme de 21 ans d'activité au sein de la Suva, dont 18 ans en tant que CFO, CIO et chef du département finances. Dans cette fonction, il était responsable des agences de Suisse orientale, de la technique de l'assurance et de la politique de placement de la Suva avec un volume d'investissement actuellement supérieur à 51 milliards de francs. Ernst Mäder a modernisé le département finances de la Suva, et ce en particulier en professionnalisant la gestion actif-passif, en instaurant une gestion immobilière efficace et en optimisant le compte risque.

 

Felix Weber, président de Direction, commente: «Nous nous attachons, en la personne de Hubert Niggli, un expert financier chevronné et fin connaisseur de la Suva à la tête du département finances. Je lui souhaite beaucoup de succès et de satisfaction dans sa nouvelle fonction. Je remercie par ailleurs Ernst Mäder pour sa contribution à la solidité financière de la Suva et à la détermination de primes conformes au risque, deux facteurs essentiels pour le «Modèle Suva» et le succès de cette entreprise unique en son genre.»

Hubert, niggli, 840x310px, news, piazza

La Suva exerce son activité depuis 1918 et emploie près de 4200 personnes au siège de Lucerne, dans ses 18 agences réparties dans toute la Suisse et dans ses deux cliniques de réadaptation de Bellikon et de Sion. Entreprise indépendante de droit public générant un volume de primes d'environ 4,2 milliards de francs, elle assure près de 129 000 entreprises, soit 2 millions d'actifs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. Les bénéficiaires de l'assurance chômage sont assurés automatiquement à la Suva. Depuis 2005, la Suva assume aussi la gestion de l'assurance militaire sur mandat de la Confédération. Ses prestations comprennent la prévention, l'assurance et la réadaptation. L'entreprise est financièrement autonome et ne perçoit pas de subventions. Ses excédents de recettes sont redistribués aux assurés sous forme de réductions de primes. Les partenaires sociaux, employeurs et salariés, de même que la Confédération sont représentés au sein du Conseil de la Suva.