Davantage d’accidents en 2018 du fait de la météo exceptionnelle

En 2018, le nombre des assurés de la Suva victimes d'un accident en faisant du vélo et du VTT ou lors de la pratique de la randonnée et de la promenade a nettement augmenté. Cela s'explique par les températures largement supérieures à la moyenne, qui ont incité les gens à passer plus de temps en plein air. Au total, plus de 474 000 accidents et maladies professionnelles ont été annoncés.

En 2018, les assurés de la Suva ont déclaré plus de 474 000 accidents, soit une hausse de 2,0 % par rapport à l'année précédente. Le nombre d’accidents professionnels s'est accru de 1,9 %, ce qui correspond à l'augmentation du nombre de personnes occupées constatée par l'Office fédéral de la statistique (OFS). Par contre, les accidents non professionnels ont marqué une hausse de 2,7 %, dépassant ainsi l'accroissement du nombre de personnes occupées. L'été 2018 exceptionnellement beau et chaud devrait en être la raison. Les accidents de personnes inscrites au chômage ont diminué de 6,9 % d'une année à l'autre, ce qui s'explique par la situation économique favorable et par le recul du taux de chômage.

 

Accidents enregistrés à la Suva dans le domaine de l’assurance-accidents obligatoire

 

2018

2017

Différence en %

Nombre total d'accidents et de maladies professionnelles

474 073

464 562

+ 2,0%

dont accidents professionnels et maladies professionnelles:

181 315

177 973

+1,9%

dont accidents non professionnels:

276 317

268 934

+ 2.7%

dont accidents et maladies professionnelles dans l'assurance-accidents des chômeurs:

16 441

17 655

- 6.9%

Davantage d'accidents en raison d’une météo exceptionnelle

Neige abondante en hiver et été extrêmement sec, chaud et ensoleillé: tel fut le menu météo de l'année 2018 en Suisse. Selon MétéoSuisse, ce fut la quatrième année de la décennie avec une température bien au-dessus de la moyenne.

 

Contrairement aux accidents du travail, les accidents durant les loisirs sont en augmentation depuis plusieurs années. Aujourd'hui, environ 60 % des accidents se produisent durant les loisirs et 40 % au travail. Les assurés de la Suva ont subi 276 317 accidents non professionnels, un chiffre en nette progression par rapport à l'année précédente (+ 2,7 %). «Profitant du beau temps, les gens ont passé plus de temps en plein air, que ce soit sur les chemins de randonnées, les pistes de VTT ou les pistes de ski», explique Peter Andermatt, statisticien à la Suva. «Avec pour conséquence, une augmentation du nombre d’accidents».

 

Les accidents durant les loisirs se sont notamment multipliés entre avril et septembre 2018. Pendant cette période, les accidents de vélo et de VTT ont en particulier fortement augmenté par rapport à l'année précédente (+17 %), de même que ceux survenus durant la pratique de la randonnée et la promenade (+ 17 %). Sur l'année, la Suva a enregistré, en chiffres ronds, 23 000 accidents lors de randonnées et de promenades, plus de 18 000 accidents de vélo et de VTT, près de 14 000 accidents de ski et plus de 2400 accidents de snowboard.

Diminution des accidents durant les loisirs chez les moins de 20 ans

Les moins de 20 ans ont été les seuls à subir moins d'accidents de loisirs en 2018 que l'année précédente (- 1,9 %). A l'opposé, ce sont les plus de 50 ans qui ont enregistré la plus forte augmentation, à savoir environ 6 %. «Les personnes de cet âge sont manifestement particulièrement friandes d'activités en plein air lorsqu'il fait beau», présume le statisticien Peter Andermatt. Le fait que les assurés appartenant à la classe d'âge des «baby boomers» sont de plus en plus nombreux ne suffit pas à expliquer la forte augmentation de leurs accidents. Chez les 30 à 39 ans et les 40 à 49 ans, le nombre des accidents a augmenté modérément (+ 4,6 %; + 2,0 %) tandis qu'il n'a pratiquement pas changé chez les 20 à 29 ans (+ 0,6 %).

 

La Suva assure près de la moitié des personnes exerçant une activité professionnelle en Suisse et un bon cinquième de l’ensemble des entreprises (soit environ 2 millions d’assurés et 129 290 entreprises) contre les suites des accidents et des maladies professionnelles.

  • Jean-Luc Alt
    Jean-Luc Alt
    Porte-parole
  • Tél.: +41 26 350 37 81
Biken, Paar, Sommer, Berge, Natur, Blumen, Sonnig, Care

La Suva exerce son activité depuis 1918 et emploie près de 4200 personnes au siège de Lucerne, dans ses 18 agences réparties dans toute la Suisse et dans ses deux cliniques de réadaptation de Bellikon et de Sion. Entreprise indépendante de droit public générant un volume de primes d’environ 4,2 milliard de francs, elle assure près de 129 000 entreprises, soit 2 millions d’actifs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. Les bénéficiaires de l’assurance chômage sont assurés automatiquement à la Suva. Depuis 2005, la Suva assume aussi la gestion de l’assurance militaire sur mandat de la Confédération. Les prestations de la Suva comprennent la prévention, l’assurance et la réadaptation. La Suva est financièrement autonome et ne perçoit pas de subventions. Ses excédents de recettes sont redistribués aux assurés sous forme de réductions de primes. Les partenaires sociaux – employeurs et salariés – de même que la Confédération sont représentés au sein du Conseil de la Suva.