Header_Medienmitteilung_1260x276px, Sicher mit dem Velo durch den Kreisel fahren

À vélo dans les giratoires: nouveaux outils numériques pour la sécurité routière

Communiqué de presse Suva,

Il y a près de 21 000 accidents de vélo chaque année sur les routes en Suisse. La traversée des giratoires s’avère particulièrement dangereuse pour les cyclistes. La Suva lance un projet pilote basé sur une nouvelle approche de prévention numérique pour sensibiliser les usagers de la route en coopération avec la Ville de Lucerne et l’entreprise SWISSTRAFFIC.

Un tiers des accidents qui se produisent dans les giratoires impliquent des cyclistes. La traversée d’un giratoire à vélo représente une dynamique de circulation particulière. De nombreux usagers de la route n’ont pas conscience du fait qu’un vélo a le droit de rouler au milieu de la chaussée dans un giratoire. En prenant la voie du milieu, les cyclistes sont bien visibles pour tous les véhicules et ne peuvent plus être serrés de trop près ou être dépassés. Cette méthode permet d’éviter des collisions et de réduire le risque d’accident.

Projet pilote en Ville de Lucerne

Pour renforcer la prise de conscience de la problématique et provoquer un changement de comportement chez les usagers de la route, les trois partenaires du projet misent sur un système numérique de mesure du trafic routier à la pointe du progrès reposant sur l’intelligence artificielle. Une première en Suisse: une caméra spécialement mise au point filmera la dynamique de trafic dans trois des giratoires de la Ville de Lucerne (Allmend, Rösslimatt et Gasshof) de fin avril à fin septembre. Les mesures se dérouleront en trois phases de sept jours entiers consécutifs. Entre ces mesures, la population de la région lucernoise fera l’objet d’une campagne de sensibilisation à travers différents canaux de communication pour attirer leur attention sur la sécurité des cyclistes dans les giratoires.

Dans les giratoires, les vélos prennent la voie du milieu

Message de la campagne de communication: À vélo, je roule au milieu du giratoire pour être bien visible! Une analyse des données utilisant l’intelligence artificielle est prévue au terme du projet pilote. Un groupe d’experts, spécialisé en psychologie comportementale, rendra un rapport assorti de recommandations concrètes après avoir évalué toutes les données. Les conclusions seront intégrées dans les futures mesures de prévention de la Suva et de la Ville de Lucerne.

Infos complémentaires sur la sécurité à vélo sur www.suva.ch/velo-f 

  • Jean-Luc Alt
    Jean-Luc Alt
    Porte-parole
  • Tél.: +41 26 350 37 81

Infos détaillées sur le projet pilote: dossier de presse numérique à télécharger: (en allemand)

SUVA_KREISEL_NICO_sRGB_DL_1260x450px.tif, sicher im kreisel fahren, nico, velo, rösslimatt

À vélo dans les giratoires: nouveaux outils numériques pour la sécurité routière

 

La Suva exerce son activité depuis 1918 et emploie près de 4200 personnes au siège de Lucerne, dans ses 18 agences réparties dans toute la Suisse et dans ses deux cliniques de réadaptation de Bellikon et de Sion.  Entreprise indépendante de droit public générant un volume de primes d’environ 4,4 milliards de francs, elle assure près de 130 000 entreprises, soit 2 millions d’actifs, contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles. Les bénéficiaires de l’assurance chômage sont assurés automatiquement à la Suva. Depuis 2005, la Suva assume aussi la gestion de l’assurance militaire sur mandat de la Confédération. Ses prestations comprennent la prévention, l’assurance et la réadaptation. L’entreprise est financièrement autonome et ne perçoit pas de subventions. Ses excédents de recettes sont redistribués aux assurés sous forme de réductions de primes. Les partenaires sociaux, employeurs et salariés, de même que la Confédération sont représentés au sein du Conseil de la Suva.