Mann hält sich die Augen mit Streichhölzern offen

Troubles du sommeil: quelques conseils pour mieux dormir

Le sommeil est un processus de récupération essentiel. On sous-estime souvent les conséquences de la fatigue; or, celle-ci est en cause dans un accident professionnel sur cinq. Dans la plupart des cas, de bonnes habitudes suffisent pourtant à s’assurer un sommeil réparateur.

En matière de sommeil, nous ne manquons pas de pratique: nous y consacrons en effet un tiers de notre vie. Pourtant, de nombreuses personnes affirment mal dormir. Elles ne font toutefois rien pour remédier à ce problème. En Europe, nous admirons ceux qui font carrière et se contentent de nuits courtes, alors que cela peut avoir de graves conséquences.

Le manque de sommeil agit comme l’alcool

Nous connaissons tous les effets du manque de sommeil: nous sommes fatigués, peu concentrés, lents et irritables. Comme si nous étions sous l’emprise de l’alcool. Par ailleurs, nous avons tendance à commettre plus d’erreurs, ce qui multiplie par deux le risque d’accident, professionnel ou non. Les travailleurs ne doivent mettre ni leur personne ni des tiers en danger à cause de la fatigue. Il est par conséquent indispensable de tirer la sonnette d’alarme à temps.

Module de prévention «Travail par équipe − en sécurité et en bonne santé»

Cet atelier   vise à faire réfléchir les participants sur leur comportement en matière de sommeil, d’alimentation et de besoins sociaux, et à leur prodiguer des conseils pratiques.

Des «remèdes de grand-mères» efficaces pour mieux dormir

Problème

Il n’y a pas que le téléviseur qui nous tienne en éveil: le téléphone portable
et la tablette en font autant. En cause: la part importante de lumière bleue émise.

Solution

Mettre les appareils électroniques de côté au moins une heure avant d’aller
dormir. Surtout dans la chambre à coucher.

Problème

Le fait d’être longtemps assis et à l’intérieur prive le corps des signaux lui permettant de passer de l’activité diurne au repos nocturne. La qualité du sommeil s’en ressent.

Solution

S’exposer au moins 30 minutes par jour à la lumière du jour. L’exercice physique (p. ex. se promener) est également bénéfique.

Problème

Trop d’alcool et des repas mal équilibrés (p. ex. plats trop riches) altèrent notre sommeil.

Solution

Le soir, prendre un repas léger, chaud et digeste. Eviter l’alcool ou en boire peu, p. ex. un verre de vin.

Problème

Souvent, on n’a pas encore décompressé lorsqu’on éteint la lumière. Le sommeil se fait attendre.

Solution

Se coucher à des heures régulières et observer toujours la même routine. La musique apaisante, les livres audio et les rituels de détente aident
aussi.

La lumière nous tient éveillés

Pour expliquer la multiplication des troubles du sommeil dans le monde civilisé, il faut revenir 150 ans en arrière. L’arrivée de l’ampoule électrique dans nos foyers nous a affranchis de l’alternance entre jour et nuit et a complètement bouleversé notre rythme naturel: avec la lumière artificielle, notre corps cesse de secréter l’«hormone du sommeil», la mélatonine. Il ne reçoit alors plus de signaux lui indiquant qu’il est l’heure de dormir. Le téléviseur, le téléphone portable et la tablette sont par la suite venus compliquer les choses, car la part importante de lumière bleue émise par leur écran a un effet très stimulant.

Des solutions existent

Bien souvent, il suffit pourtant de changer quelques-unes de ses habitudes pour mieux dormir: dans 80 % des cas, le respect de règles élémentaires comme les «remèdes de grand-mères» mentionnés plus haut permet de garantir un sommeil réparateur. Toutefois, en cas de troubles sérieux, il est impératif de consulter un médecin. En effet, ils sont souvent annonciateurs d’autres problèmes tels que des troubles psychiques, une surcharge de travail ou un burnout. A ce jour, les scientifiques ont identifié 88 types de troubles du sommeil susceptibles de provoquer un épuisement ou des affections psychiques ou physiques. La Suva n’hésite pas à intervenir lorsqu’elle constate que des travailleurs atteints de troubles du sommeil s’exposent à un risque d’accident accru. Leur médecin traitant ainsi que d’autres spécialistes tentent alors de leur venir en aide.

Module de prévention «Bien dormir pour plus de sécurité»

Module de prevention: «Bien dormir pour plus de sécurité»

La Suva propose aux entreprises assurées des modules de prévention tels que «Bien dormir pour plus de sécurité   » cet atelier encadré par un spécialiste de la Suva s’adresse à tous les collaborateurs, qu’ils souffrent ou non de troubles du sommeil.

Objectifs

  • Connaître les caractéristiques d’un sommeil réparateur
  • Comprendre les causes et les conséquences des troubles du sommeil
  • Faire le point sur la qualité de son sommeil
  • Identifier les facteurs défavorables et perturbateurs
  • Connaître les conditions essentielles à un sommeil réparateur et les bons comportements à adopter
  • Déduire des mesures et des objectifs personnels