A vélo, prudence oblige: pour votre propre sécurité!

La Suva et les polices cantonales de Bâle-Ville, Vaud, Fribourg et de Suisse centrale ont produit la vidéo «Le cycliste». Cette vidéo suscite de violentes critiques de la part des associations et des médias spécialisés. Esther Hess, cheffe de la campagne vélo à la Suva, explique son point de vue.

Esther Hess, cheffe de la campagne vélo à la Suva

Esther Hess, comment est venue l'idée de la vidéo «Le cycliste»?
La Suva, qui s'engage pour la sécurité des cyclistes depuis des années, a reçu de la part de la police une demande de coopération pour la production de cette vidéo. Un cycliste étant vulnérable et fragile par définition, puisqu'il n'a ni airbag ni carrosserie qui le protège, il est particulièrement important qu'il se comporte correctement et fasse attention à sa sécurité. Je circule moi-même chaque jour à vélo. J'en connais les avantages et je les apprécie, tant pour des raisons écologiques que pour la santé.

Nous vous invitons à lire notre Newsletter: vous y trouverez des conseils pratiques pour la sécurité durant les loisirs. Et la sécurité au travail.

Oui, je veux m'abonner à la Newsletter de la Suva!

Comment percevez-vous les réactions parfois violentes de la part des associations et des médias spécialisés?
C'est vrai, cette vidéo polarise, mais elle est efficace. Elle affiche un taux de commentaires et de partages supérieur à la moyenne sur les réseaux sociaux et continue à le faire. Cette thématique suscite de l'intérêt. La vidéo coproduite par la Suva ne cherche pas à opposer les cyclistes aux automobilistes. Nous appliquons quantité de mesures pour lancer un appel au respect mutuel à l'ensemble des usagers de la route et rappeler que les règles de la circulation sont valables de la même manière pour chacun.

Chaque année, les polices cantonales enregistrent 3860 accidents impliquant un ou plusieurs cyclistes. Quelles sont les causes principales?
La statistique de la police montre qu'un peu moins de la moitié des accidents de vélo sont causés par les cyclistes eux-mêmes. Les polices cantonales constatent que l'alcool, l'inattention et les infractions aux règles de la circulation arrivent en tête des causes d'accidents impliquant des cyclistes, au même titre que ceux impliquant des automobilistes.

Cette vidéo a-t-elle atteint son but?
Nous l'espérons. Cette vidéo met le doigt sur un problème. Elle montre le comportement d'un cycliste irrespectueux. Et c'est à ses semblables qu'elle s'adresse en premier lieu. Mais, comme je l'ai déjà dit, la Suva lance un appel à l'ensemble des usagers de la route, un appel à la courtoisie, au respect, à la prudence. Chacun veut la même chose: arriver à bon port sans accident.

Le cycliste