Travaux sous tension: danger de mort

Les règles vitales pour les travaux sur ou à proximité d’installations électriques ne sont pas encore suffisamment appliquées. Telles sont les conclusions de l’Inspection fédérale des installations à courant fort ESTI dans son analyse des accidents du travail dus à l'électricité survenus en 2016. En cause: l'urgence mais aussi le manque d’organisation.

L’an dernier, l’Inspection fédérale des installations à courant fort a enregistré au total 521 accidents du travail d'origine électrique. Comme le montre son rapport annuel 2016 «Accidents électriques», ce nombre est pratiquement inchangé par rapport à l’année précédente (522), et celui des accidents déclarés a même augmenté au cours des dernières années. Selon l’ESTI, cette hausse s’explique toutefois par le plus grand nombre d’accidents bénins annoncés. En revanche, l’ESTI signale une baisse des accidents graves et se réjouit qu’aucun accident mortel n’ait été enregistré en 2016.

Se prémunir contre les dangers liés à l’électricité:

Electricité en toute sécurité
Stromschlag im Schaltschrank

Un accident électrique peut avoir de terribles conséquences.

Principale cause d’accident: le non-respect des règles vitales

Les dangers liés à l’électricité restent néanmoins trop souvent sous-estimés. D’une part, des installations ou appareils défectueux, des fils dénudés et des câbles non isolés continuent d’occasionner des accidents graves. D’autre part, les accidents sont encore principalement dus au fait que les électriciens n’appliquent pas systématiquement les règles vitales au travail. Dans près de la moitié des cas (46 %), des travaux effectués hors tension conformément aux (+5) règles de sécurité classiques auraient permis d’éviter l’accident. Bien souvent, on n'a simplement pas pensé à vérifier, avant de commencer le travail, si l’installation électrique était encore sous tension.

Dire STOP pour prévenir les accidents

Au vu de ces résultats, il convient de poursuivre sans relâche le travail de prévention, comme l’explique Armin Zimmermann, chef de projet «Electricité en toute sécurité» à la Suva. Les «5 + 5 règles vitales pour les travaux sur ou à proximité d’installations électriques» ont une importance cruciale. Il y a danger de mort si elles ne sont pas respectées, souligne Armin Zimmermann. Car «le risque de perdre la vie lors d’un accident électrique est 50 fois plus élevé que pour d’autres accidents». Il est donc d’autant plus important que les supérieurs hiérarchiques et les collaborateurs disent STOP et interrompent le travail.

Accidents en 2016: quelles règles ont été enfreintes? (source: ESTI)

Comment se protéger des accidents électriques?

L’essentiel pour les profanes:

  • Vérifiez que vos installations électriques disposent d’un dispositif différentiel résiduel (DDR).
  • N’utilisez pas d’appareils défectueux.
  • N’effectuez pas vous-même les travaux sur des appareils, équipements ou installations électriques. Confiez-les à des spécialistes.

Pour les électriciens:

  • Appliquez systématiquement les 5 + 5 règles vitales pour les travaux sur ou à proximité d’installations électriques.

Victimes fréquentes d’accidents: les apprentis et les personnes non qualifiées

D’après le rapport de l’ESTI, le travail dans l'urgence est régulièrement invoqué comme raison du non-respect des règles. Mais le manque d’organisation est aussi une cause fréquente d’accidents. Dans bien des cas, les responsables de la sécurité ne sont pas connus ou désignés. C’est la raison pour laquelle des travaux sous tension sont entrepris sans mesures de sécurité. De plus, la majorité des accidentés sont des personnes non qualifiées ou encore en formation. L’ESTI en conclut que les supérieurs hiérarchiques sont tenus d’assumer leur responsabilité sur ce point. D’une manière générale, elle estime toujours impératif de respecter toutes les règles, même si la journée de travail est très chargée.