Les vertèbres, des os fragiles

Jörg Rothweiler,

Nous soulevons tous les jours des charges, au travail comme en dehors. Les employeurs ont tout intérêt à réaliser des investissements dans ce domaine, car il est relativement simple de prévenir des atteintes à la santé.

Soulever et porter

Informations, listes de contrôle et conseils sur  

S’investir chaque jour pleinement dans son travail: telle est l’ambition de millions de travailleurs en Suisse. Dans les secteurs de l’industrie, de l’artisanat, de la santé, mais aussi dans les bureaux, nous sommes tous amenés à soulever, porter, tirer ou pousser des charges. Nous soumettons alors nos disques intervertébraux, articulations, muscles, tendons et ligaments à de très fortes contraintes. Selon la durée et la fréquence des tâches, le poids des charges, les outils utilisés et la posture adoptée, cela peut nuire à notre santé. Il faut aussi lever, déplacer, soulever et pousser de la bonne façon, tenir compte de difficultés telles que le manque d’espace ou les travaux à effectuer au-dessus de la tête, et prendre en considération notre état de santé et nos capacités, selon notre âge et notre condition physique.

De nombreuses tâches nous pèsent, au sens propre comme au figuré. Solliciter un seul côté du corps, effectuer des mouvements de rotation en portant des charges, se pencher, rester longtemps debout, enchaîner des mouvements répétitifs, travailler les bras levés, conserver une posture parfois inconfortable ou rester assis pendant des heures: tout cela laisse des traces.

Or les disques intervertébraux ne sont pas dotés de nerfs dolorifiques: ils sont malmenés, usés ou abîmés en silence jusqu’à ce qu’ils soient surmenés, se rompent ou se déplacent. C’est alors que les nerfs qu’ils mettent sous pression se rappellent à nous, provoquant lumbago ou hernie discale. Mais quand on ressent la douleur, le mal est déjà fait!

10 conseils pour soulever et porter correctement des charges

  1. Utiliser des équipements et porter des vêtements de protection
  2. Demander de l’aide à une ou plusieurs personnes
  3. Avoir une bonne visibilité et la voie libre
  4. Saisir les charges de façon sûre et à deux mains
  5. Soulever les charges sans à-coup et bien garder les pieds au sol
  6. Répartir les charges sur les deux côtés du corps
  7. Maintenir les charges contre le corps
  8. Garder le dos bien droit et soulever la charge avant de se tourner
  9. Ne pas se pencher en avant
  10. Déposer les charges ni trop bas ni trop haut et ne pas pivoter

3,3 milliards par an

La réalisation d’efforts physiques avec une posture inadéquate constitue l’une des principales causes des troubles de l’appareil locomoteur, qui sont la cause d’environ un tiers des absences au travail. Quelque 670 000 travailleurs en souffrent, ce qui les empêche de travailler trois jours par an en moyenne. Au total, ces deux millions de jours d’absence coûtent deux milliards de francs aux employeurs. Si l’on ajoute les coûts liés à la restriction de la capacité de travail et aux remplacements parfois nécessaires (toute embauche coûte en moyenne un an de salaire), les troubles musculosquelettiques d’origine professionnelle coûtent 3,3 milliards de francs par an!
Les personnes exerçant une activité physiquement exigeante sont les plus ex4,6posées: ainsi, 71 % du personnel soignant souffre de maux de dos. Rien d’étonnant donc à ce que le secteur des soins, qui emploie 11 % des personnes actives occupées, enregistre le nombre d’absences pour cause de maladie le plus élevé et 56 % d’abandons de carrière chez les plus de 50 ans.

Des investissements rentables

Les investissements offrant aux employeurs le rendement le plus direct et le plus durable sont ceux qui simplifient le travail. L’argent déboursé pour des équipements, des postes modernes et ergonomiques ou encore des formations aux techniques permettant de travailler en toute sécurité et en ménageant son dos est presque immédiatement rentabilisé par la baisse du nombre d’absences, de reclassements, de départs en retraite anticipée et d’embauches.

Soulever et porter correctement des charges

Lecture automatique
Se partager le fardeau en portant à deux

  

0:17
Tenir la charge près du corps

  

0:36
S’appuyer sur sa main

  

0:12
Utiliser l’élan et le poids du corps

  

0:19
Utiliser l’effet de levier et de rotation

  

0:20
Soutenir la charge

 

0:15

Une aide concrète de la Suva

Les employeurs et les supérieurs ont tout intérêt à évaluer régulièrement la charge à laquelle leur personnel est soumis,
notamment pour identifier les points à améliorer.
L’«appréciation des contraintes physiques au poste de travail» de la Suva permet une première évaluation rapide. S’il en ressort qu’il est nécessaire d’agir, il faudra réaliser des examens et analyses concrets des postes de travail. Vous trouverez une mine d’informations, de conseils, de bases juridiques et de fiches thématiques sur le site Contraintes physiques  .