«Sans contrôle, ça ne fonctionne pas»

Regula Müller,

Le Berufslernverbund BLV organise des cours pour les entreprises qui forment des apprentis. La sécurité au travail est aussi inscrite au programme, explique Eva-Maria Stalder, responsable du secrétariat.

Le Berufslernverbund est une association qui propose des cours de sécurité au travail destinés aux apprentis. En quoi consistent-ils?

Pour chaque nouvelle volée d'apprentis, nous organisons une journée d'accueil avec un cours sur la sécurité. Il comprend plusieurs postes illustrant des situations de travail typiques. Les apprentis apprennent, par exemple, à reconnaître et prévenir certains dangers, mais découvrent aussi les mesures de sécurité à observer à leur poste de travail et les différents aspects économiques possibles d'un accident. 
Comme le prescrit l'art. 11 let. a à g de l'ordonnance sur la prévention des accidents et des maladies professionnelles (OPA), la Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail CFST a édicté la directive 6508 relative à l'appel à des médecins du travail et autres spécialistes de la sécurité au travail. Selon ces bases légales, toutes les entreprises qui présentent des dangers particuliers (les entreprises techniques et mécaniques sont des entreprises qui présentent des dangers particuliers) sont tenues de faire appel à des spécialistes pour établir une appréciation des risques et une détermination des dangers. 
La solution par branche Swissmechanic, un cours de perfectionnement annuel d'une demi-journée au minimum pour les préposés à la sécurité et les PERCOS, ainsi que la participation à des rencontres ou des groupes d'échange d'expérience, font également partie intégrante de la formation continue dans le domaine de la sécurité. 

 

Utilisez-vous aussi le matériel de la Suva?

Pour nos cours sur la sécurité, nous utilisons différents supports ainsi que les publications de la Suva: par exemple les 10 étapes pour un apprentissage en toute sécurité  , DangerZone    ou les règles vitales  . 

Eva-Maria Stalder, Berfuslernverbund Thal-Mittelland, Lernende, unfallfrei, Arbeitssicherheit, Schulung

Quels sont les points importants dans le contexte de la prévention des accidents chez les apprentis?

La sécurité au travail ne fonctionne qu'avec des règles clairement établies et dont il faut contrôler la mise en pratique. Mais il est tout aussi important d'être soi-même un modèle pour les apprentis. Dès le premier jour, nous leur expliquons qu'ils ont le droit de dire «STOP» ou «NON». En clair, ils ne sont pas «obligés» d'exécuter des travaux dangereux et peuvent exiger le respect des règles de sécurité au travail.

Quel regard les apprentis portent-ils sur la sécurité au travail?

Ils sont toujours étonnés des dangers auxquels ils pourraient être exposés dans le cadre de leur travail. Et des conséquences que peut avoir un accident. Les apprentis acceptent les règles que nous leur enseignons, mais ils en questionnent parfois la pertinence. Nous leur donnons des explications qui les aident à les mettre en œuvre. Mais sans contrôle, ça ne fonctionne pas.

Les apprentis ont un risque d'accident plus élevé 

Chez les apprentis, le risque d’accident professionnel est 50 % plus élevé que chez les autres travailleurs. En cause: le manque d’expérience, le manque de conscience des risques, un excès de confiance en soi, l'inattention, mais parfois également de mauvais modèles. Vous trouverez ici   des conseils pour un apprentissage en toute sécurité.

 

Promouvoir la sécurité des apprentis

C'est un premier pas important pour éviter une procédure judiciaire en cas d'accident.

Modules de prévention pour un apprentissage en toute sécurité

Commandez nos modules de prévention spécialement adaptés aux besoins des apprentis:

Berufslernverbund 

Le Berufslernverbund Thal-Mittelland   s'occupe de la sélection professionnelle des apprentis pour les membres du réseau d'entreprises formatrices, également affiliés au BLV, qu'il décharge ainsi d'une tâche administrative, et assure le suivi des apprentis jusqu'au terme de leur apprentissage. Les entreprises formatrices, pour leur part, se concentrent exclusivement sur les aspects techniques de la formation professionnelle.