«Les crèmes solaires contenant des nanoparticules sont inoffensives.»

Regula Müller,

Christian Surber, pharmacien et chercheur, nous donne quelques conseils pour utiliser de façon optimale les crèmes solaires.

Nombreux sont ceux qui se réjouissent d'ores et déjà du retour en force du soleil. Pourtant, l'idée d'appliquer une protection solaire ne les enchante pas. Que leur conseillez-vous?
Il est très important que chacun choisisse le produit de protection solaire qu'il préfère. Certains trouvent plus agréable d'utiliser des lotions, tandis que d'autres préfèrent les crèmes ou les gels. Le mieux est de récupérer quelques échantillons et d'essayer par soi-même. Le meilleur produit de protection solaire, c'est celui que vous appliquez avec plaisir sur votre peau.

Y a-t-il des produits que vous déconseillez?
Oui: les sprays. Une grande partie de leur contenu s'évapore dans la nature lorsque vous pulvérisez. Ils présentent donc un rapport coût-efficacité défavorable.

Quel indice de protection UV (SPF) faut-il choisir?
De manière générale, l'indice doit être au moins de 30 en cas de travail ou d'activité sportive à l'extérieur ainsi qu'en vacances. Plus votre peau est claire, l'altitude et la température élevées, plus vous vous trouvez près de l'équateur et plus vous devriez opter pour un indice élevé.

Que signifie au juste «SPF»?
Il s'agit de l'abréviation anglaise de «Sun Protection Factor», qui désigne le rapport entre le temps de rougissement de la peau avec et sans protection. Un indice de 50 garantit une protection deux fois plus élevée qu'un indice de 25. Ainsi, un produit offrant un indice de 50 laissera passer près de 4 % du rayonnement solaire, contre 2 % environ avec un indice de 25.

Module de prévention «Soleil: protection contre les UV»

Nous avons élaboré un outil très utile concernant le soleil et les UV. Le module de prévention gratuite «Soleil: protection contre les UV» explique de façon concrète aux travailleurs comment ils peuvent se protéger efficacement des rayons UV nocifs. Cliquez ici pour obtenir de plus amples informations à ce sujet et commander le module:

Module de prévention «Bien dormir – vivre plus sûr et plus sain»

À quoi d'autre faut-il veiller?
Le SPF se rapporte à la protection contre les rayons UV-B, qui sont à l'origine des coups de soleil. Mais il est tout aussi important de se prémunir contre les UV-A afin de ralentir le processus de vieillissement de la peau. Les produits offrant une protection suffisante contre les rayons UV-A sont reconnaissables à leur logo noir avec l'inscription «UVA» dans un cercle.

Les produits de protection solaire ne doivent-ils pas aussi être résistants à l'eau?
Pour moi, l'indication «résistant à l'eau» est un peu trompeuse, car ces tests sont réalisés en laboratoire, dans des conditions peu réalistes. Elles ne prennent pas en compte l'éventualité que l'on se sèche après s'être baigné ou que l'on utilise un linge pour éponger la sueur au travail. Or cela altère la protection solaire. Pour rester parfaitement protégé, on doit appliquer ces produits à plusieurs reprises et en quantité suffisante.

Comment doit-on s'y prendre?
30 minutes avant de s'exposer au soleil, il convient de procéder à deux applications en observant une courte pause entre celles-ci. On s'assure ainsi qu'une couche suffisamment épaisse restera sur la peau. Il faut idéalement appliquer deux milligrammes de crème par centimètre carré de peau, soit un peu plus de 30 grammes sur tout le corps d'un homme adulte. En répétant l'opération, on s'assure en outre que les éventuelles parties du corps oubliées la première fois seront bien protégées.

Sous-entendez-vous que la crème solaire ne fait effet qu'au bout d'une demi-heure?
Non, elle est efficace dès son application. Mais il est judicieux de la laisser sécher un peu avant de s'exposer au soleil: ainsi, elle tiendra plus longtemps. C'est le même principe qu'avec de la peinture sur un mur: elle risque de déteindre tant qu'elle est fraîche, mais pas une fois sèche.

Les rayons UV

La meilleure façon de se protéger des rayons UV en plein été est de porter des vêtements appropriés et un couvre-chef avec visière frontale et protège-nuque.

Vous trouverez ici    de plus amples informations sur le thème de la protection solaire.

Voici les questions les plus fréquentes   sur la protection solaire.

Que pensez-vous de l'argument selon lequel une quantité trop importante de crème solaire empêcherait la sécrétion de vitamine D?
C'est faux. Aucun produit de protection solaire ne peut bloquer totalement la pénétration des rayons. Le déficit en vitamine D s'explique non pas par l'utilisation de crème solaire, mais par l'âge. En effet, plus on vieillit, moins on en produit naturellement. 

Les nanoparticules contenues dans les produits de protection solaire sont-elles dangereuses?
Je ne pense pas. Elles sont trop grosses pour pouvoir pénétrer dans la peau. L’épiderme, la couche supérieure de la peau, est conçu de sorte à ne pas laisser passer les particules. En outre, une fois que la crème solaire a séché, celles-ci restent prisonnières d'un film visqueux sur la peau. Il n'y a donc aucun danger. Pour moi, ces produits sont même plus sûrs que ceux contenant des filtres solubles. En effet, les nanoparticules contenues dans les crèmes solaires sont bien plus grosses que les molécules de tels filtres.

Pour se protéger du soleil de façon optimale, il faut donc utiliser un produit offrant un indice de 50+ et arborant le label UV-A, et en mettre régulièrement et en quantité suffisante?
Le meilleur moyen de se protéger, c'est de porter des vêtements et de rester autant que possible à l'ombre. En été, il faut en outre éviter de rester dehors en milieu de journée (entre 11 et 15 h), car c'est là que l'intensité des rayons du soleil est la plus forte. L'utilisation de produits de protection solaire ne vient qu'en complément, car il s'agit de la moins efficace des méthodes.